mercredi 14 septembre 2016

Pain au lait en cocotte

J'ai toujours entendu parler à la maison du pain au lait en cocotte de ma grand-mère mais je n'en ai aucun souvenir. Comme elle ne livrait pas ses recettes, la tradition s'est perdue jusqu'à ce que je tombe sur THE recette du Loupinet !!! Pour 500 g de farine, il préconise une cocotte de 24 cm :" La pâte a besoin d'espace pour se développer". Il conseille également de ne pas ouvrir la cocotte pendant les 35 premières minutes de cuisson. J'ai fait plusieurs tests, et ça marche aussi avec deux petites cocottes de 16 cm. C'est l'idée du pain de mie traiteur, cuit dans une boîte. 









Ingrédients
500 g de farine 
250 g de lait
20 g de levure fraîche 
2 œufs
50 g de sucre
10 g de sel
100 g de beurre + 1 noisette








Mettre tous les ingrédients à température ambiante. Dans le bol du robot, verser la farine tamisée, le sel, la levure, le sucre et les œufs. Actionner l’appareil et verser lentement le lait tiédi  puis le beurre ramolli, morceau par morceau jusqu’à ce que la pâte forme une boule qui se décolle des parois, soit environ 10 min. La pâte est souple, lisse, élastique et non collante. Couvrir et laisser lever 1 heure. 


Chemiser de papier sulfurisé, deux cocottes beurrées de 16 cm. Penser à beurrer le couvercle également. Répartir 520 g de pâte dans chacune et laisser de nouveau lever 1 h30 . 


Voici la hauteur de la pâte après la seconde levée, juste avant d'enfourner. Il reste encore 1/3 d'espace. Fermer les couvercles et enfourner à 200° pendant 40 min, démarrage à four froid. Les brioches doivent être bien dorées pour pouvoir être cuites à coeur. 


On s'aperçoit qu'il reste un petit espace sur le pourtour, signe que les brioches ont eu assez d'espace pour se développer, tout va bien. J'aime l'idée de ces timbales que l'on peut creuser et garnir de fruits macérés au marasquin, selon la vielle recette des brioches parisiennes


Ôter le papier et trancher éventuellement avant  de congeler. 

19 commentaires:

  1. superbe réalisation, j'adore tes cocottes
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Joli expériment bien réussi, j'aime bien !
    Je te remercie de ta proposition pour le défi Régalades en cascade, je suis très tentée de te donner mon accord, mais je ne sais pas encore si je serai disponible ou bien je serai en déplacement au mois d'octobre. J'ai vu que tu a besoin d'une réponse rapide, mais est-ce que je peux te donner mon avis définitif après l'annonce du thème au début du mois d'octobre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement Diana. Cependant, d'après la règle du jeu, j'annonce l'élection des blogueuses qui prennent la relève, le jour de la diffusion du thème, soit le premier samedi du mois d'octobre. Réfléchis encore un peu ...

      Supprimer
  3. Whaaaaa ! J'adore le rendu. Je ne sais pas si j'aurais osé enfermer une pâte levée... Et j'imagine bien ces belles tranches généreuses qui fondent sous les crocs ! BRAVO !
    J'emporte une photo pour les Crocs d'honneur 32, mercredi prochain. Merci d'avoir testé cette recette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ta brioche aussi est une pâte levée puisque tu y mets de la levure boulangère, sinon, ce ne serait pas une brioche ...

      Supprimer
  4. C'est extra comme technique pour faire un pain surprise par exemple non ? Il faudra vraiment que je teste ! Amusez-vous bien samedi, je penserai à vous ;)

    RépondreSupprimer
  5. Tes pains sont dignes de vrais boulangers pro ! Le résultat est splendide et je rejoins Corinne sur l'idée d'un pain surprise... le top :)

    RépondreSupprimer
  6. Direct dans mon carnet ,a essayer rapidement! ils sont très appétissants
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas cette technique en cocotte, à tester, ça m'a l'air délicieux!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour
    Où achetez-vous du marasquin ? Je réside dans le Nord de la France mais impossible d'en trouver depuis plusieurs années... Pourtant quand j'étais petite on s'en servait pour aromatiser les salades de fruits et les ananas.

    RépondreSupprimer
  9. Vous ne croyez pas si bien dire, j'ai savouré de l'ananas au marasquin ... en Italie cet été et de fait j'ai acheté ma bouteille à la frontière italienne. Cette information ne va pas vous réjouir mais de mon côté, c'est la même chose, je n'en trouvais pas non plus. J'adore le marasquin dans les petits fours à la pâte d'amande, une merveille !

    RépondreSupprimer
  10. Ils font vraiment envie ces pains au lait. La cuisson en cocotte est ma préférée pour le pain, mais c'est vrai que je n'ai jamais essayé avec du pain au lait.

    RépondreSupprimer
  11. Ils font vraiment envie ces pains au lait. La cuisson en cocotte est ma préférée pour le pain, mais c'est vrai que je n'ai jamais essayé avec du pain au lait.

    RépondreSupprimer
  12. Bonne recette, approuvee par les enfants. Je t'envoie les photos par mails ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Emma de Luë. Je suis ravie que mes petits gourmets préférés aient apprécié. J'attends les photos avec impatience ainsi que la recette des caramels !!! Grosses bises.

      Supprimer
  13. Lorsque j'ai vu les cocottes, j'ai tout de suite pensé à faire cuire un pain de mie de cette façon. A tester très prochainement.
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très amusant comme idée. On peut les garnir, ça laisse place à pas mal de possibilités.Bon dimanche à toi Lilly.

      Supprimer
  14. J'avais zappé cette recette Isabelle. Dans mes favoris. Belle journée

    RépondreSupprimer