vendredi 31 janvier 2020

Mes recettes deviennent les vôtres 79

Un premier récapitulatif de l'année sous les meilleurs auspices : des recettes bistrot à foison, plus alléchantes les unes que les autres. Merci à vous ! 

Pain sans pétrissage, Mariette aux fourneaux

Confit de foie de porc, Gérard de la Thiérache

Filet mignon aux pruneaux,  Mariette aux fourneaux

Gratin de blettes à la tomate, la belle Hélène de Bruxelles 


Pain de surimi à la tomate, Cynthia

mercredi 29 janvier 2020

Pâte d'amande

Cette pâte d'amande au sirop se conserve très longtemps au frais, bien protégée par du film alimentaire. Maison, elle est parfumée selon ses goûts : pour ma part, un mélange d'amande amère de vanille et de fleur d'oranger ...














Ingrédients pour 435 g
200 g d'amandes entières
200 g de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
1 goutte d'amande amère
1 cs de fleur d'oranger
Sirop
25 g de sucre
25 g d'eau













Pour monder les amandes, les recouvrir d'eau bouillante dans un bol. Attendre 10 min, la peau va se ramollir et se retirer avec les mains. 


Les faire ensuite sécher 5 min au four à 120°. 


Les mixer très finement avec le sucre glace,


puis tamiser si nécessaire (avec un excellent robot, on peut s'en passer). 


Porter le sucre et l'eau à ébullition et stopper la cuisson à 105°. Verser la fleur d'oranger et l'amande amère puis petit à petit le sirop chaud pendant que le robot tourne pour qu'une boule se forme. 


Il ne sera peut-être pas nécessaire de mettre tout le liquide. Former un boudin que l'on filme et réserver au frais. 


Cette pâte maison est idéale pour les fruits déguisés ou pour les décors des gâteaux de fête

lundi 27 janvier 2020

Compotée de filet mignon aux pruneaux

Un plat mijoté réconfortant avec une sauce onctueuse qui se prépare à l'avance, il n'y a plus qu'à réchauffer ...











Ingrédients
1 beau filet mignon de porc
1 gros oignon
1 gousse d'ail
10 cl de porto
10 cl de bouillon de poulet
5 cl de vinaigre de vin
10 cl de sauce tomate réduite
1 cc de paprika
1/2 cc de cumin
1 belle poignée de pruneaux
Graisse doie
Sel, poivre









Verser les épices dans un sac en plastique, ajouter le filet, secouer : la viande est parfaitement enrobée. 


Chauffer la graisse dans une cocotte allant au four. Saisir la viande de tous côtés puis l'enfourner 15 min à four préchauffé à 200°. Pendant ce temps, faire revenir l'oignon émincé et l'ail écrasé. Détailler la viande en tranches et la remettre dans la cocotte. Mouiller avec le porto, le bouillon, le vinaigre et la sauce tomate. Assaisonner, couvrir et laisser mijoter tout doucement, le temps que la sauce réduise. Ajouter les pruneaux et poursuivre encore la cuisson. 

Pour une autre recette de filet mignon aux pruneaux, c'est par ici.

samedi 25 janvier 2020

Gratin de céleri branche à la tomate et récap 70

J'utilise énormément le céleri branche, hiver comme été. J'en ai en permanence au congélateur pour les soupes, bouillons, ragoûts ... Je cuisine plutôt les branches comme un légume d'accompagnement et emploie en revanche les feuilles pour corser les bouquets garnis, les minestrones ...











Ingrédients
1 pied de céleri branche
2 cs de parmesan fraîchement râpé



















Couper les branches au ras de feuilles, réserver ces dernières pour une autre utilisation. Détacher les côtes les unes des autres, supprimer les fils des branches extérieures, couper les côtes en fonction de la taille de la casserole. 


Cuire 15 min dans le bouillon, égoutter très soigneusement, recouper les tiges puis les napper de sauce bien réduite et de parmesan. 


Enfourner 20 min à 180°. 


Pour d'autres idées à base de céleri branche : 















jeudi 23 janvier 2020

Moussaka balkanique à Kavala

Il existe mille et une variantes de moussakas et celle que nous avions savourée à Kavala était aux pommes de terre, comme celle que prépare Catalina, grande spécialiste de la question !





Ingrédients
400 g d'agneau confit
400 g de sauce tomate légère
2 aubergines
500 g de pommes de terre 
1 gros oignon
1 poivron rouge
12 cl de vin blanc
2 cs de persil
Huile d'olive
Sel, poivre, muscade
Cannelle, origan
Sauce Béchamel
30 g de beurre
30 g de farine
30 cl de lait

3 cs de Cantal râpé










Couper les aubergines en tranches épaisses, les disposer sur la lèche-frite huilée ainsi que le poivron entier. Saupoudrer de sel et enfourner à 210° pour que les aubergines dorent bien et que la peau du poivron boursoufle. 


Pendant ce temps, cuire les pommes de terre avec la peau à l'eau bouillante salée, préparer une Béchamel bien parfumée de muscade et épaisse car sinon, elle file au fond comme ci-dessus. Préparer également la sauce tomate qui doit être bien réduite. Mixer grossièrement la viande avec l'oignon. Assaisonner de sel, poivre et cannelle, ajouter le persil et le vin blanc. Remixer très légèrement. Ôter la peau du poivron et des pommes de terre,  huiler un plat à gratin. Disposer une première couche  de tranches d'aubergine intercalées de rondelles de pommes de terre. Recouvrir de viande hachée et du poivron détaillé en lanières. Napper de sauce tomate, répartir le reste d'aubergines, saupoudrer d'origan et napper de sauce Béchamel. Saupoudrer de Cantal, ou encore mieux de Kachkaval. Enfourner pour 45 min à 180°.


Pour une autre variante de moussaka, c'est par ici.


Lors de notre voyage en Bulgarie à l'automne dernier, nous avons fait un saut en Macédoine, plus précisément au Nord-Est de la Grèce, à Kavala, l'ancienne Néapolis du VIIe siècle av J-C, devenue Christoupolis sous Byzance puis Kavala, l'actuelle ville portuaire. 

Sa forteresse byzantine située au sommet d'une péninsule rocheuse lui donne du caractère et une vue imprenable sur la mer. 

Des maisons traditionnelles très colorées, 

de la végétation un peu partout.


Dommage de ne pas avoir pris en photo l'aqueduc de Kamares (pourtant très présent) construit sous Soliman le magnifique ni l'Imaret, un immeuble turc typique pourvu de 18 dômes (à côté du parking)  car ils embellissent l'ensemble,

sans compter les nombreuses églises orthodoxes ...

Si le temps était couvert, nous étions les seuls touristes dans le restaurant, 

et de ce fait, le déjeuner nous a semblé encore meilleur.