mardi 11 décembre 2018

Salade tiède de choux de Bruxelles

A mon plus grand étonnement, je m'aperçois que je n'ai que deux autres recettes de choux de Bruxelles sur le blog : une crudité et une fricassée ... C'est vrai qu'en général, je les utilise en accompagnement et les présente tout simplement cuits à l'eau, comme des haricots verts. Aujourd'hui, je propose des choux légèrement al dente, encore tièdes, nappés de vinaigrette pour une entrée légère. 











Ingrédients
500 g de choux de Bruxelles
Vinaigrette
1 belle échalote
1 cc de moutarde
Huile d'olive
Vinaigre de Xérès
Sel, poivre
Ciboulette
Noisettes










Couper le trognon au ras des feuilles. Ôter les feuilles externes dures ou abîmées. Une petite incision en forme de croix à la base des choux permet de les cuire plus vite. Compter 8 à 10 min tout au plus : gare à ne pas les oublier, ils risqueraient de devenir pâteux et amers.  Préparer une vinaigrette relevée d'une pointe de moutarde, d'échalote ciselée, de ciboulette finement coupée sans oublier quelques noisettes concassées. Couper les choux de Bruxelles en quatre et mélanger le tout. 


lundi 10 décembre 2018

Pâte de coings

Anne-Sophie m'a généreusement gratifiée d'une énorme quantité de coings, alors je m'en suis donné à coeur joie pour préparer moultes gelée et pâte de fruit. Autrefois, j'appréciais la pâte de fruit venant d'être faite, toute moelleuse mais désormais à l'instar de Cher & Tendre, je la préfère bien séchée à l'air libre, plus ferme. J'ai mis plus d'une dizaine de jours pour parvenir à la consistance désirée, la pâte de coings se mérite ! 

















Ingrédients
2 kgs de coings
1,6 kg de sucre





















Frotter le duvet des coings et bien les laver. 


Les couper en quatre. Conserver le milieu avec les pépins que l'on enveloppe dans un carré de mousseline. 


Recouper les quartiers en morceaux et cuire les coings recouverts d'eau froide avec les pépins qui sont extrêmement gélatineux. 


Les coings sont bien cuits au bout d'1 heure, les égoutter dans un tamis sans appuyer dessus pour ne pas troubler le jus que l'on récupère pour préparer de la gelée


Ôter les parties dures du coeur, mixer les morceaux pour obtenir une purée. Pour 1 kg de purée, compter 850 g de sucre vanillé. Remixer pour bien mélanger l'ensemble.



Moi qui n'ai jamais ressenti le besoin d'avoir un Thermomix, je suis ravie de mes deux sauciers SEB à 2 euros pièce chinés dans des vide-greniers, ils font parfaitement l'affaire et évitent de touiller pendant une heure dans la casserole !!!! J'ai mis la chaleur maximum et c'était absolument parfait !



Retirer du feu et couler la préparation dans une lèchefrite recouverte de papier sulfurisé. Laisser prendre le temps qu'il faut. J'ai attendu trois jours à l'air libre avant de retourner les rectangles sur un papier légèrement saupoudré de sucre. 


J'ai laissé sécher de nouveau trois jours avant de les détailler en lanières, les ai fait sécher de chaque côté, 



puis ensuite je les ai coupés en petits cubes, bref, ça a pris plus de 10 jours en tout ... 


Ensuite, on les conserve au frais de préférence, durant 3 mois au maximum. Pour ma part, j'en ai offert pas mal pour la Saint-Nicolas, ça change des petits biscuits (et au théâtre ou au cinéma, c'est mieux que les pop corn).

dimanche 9 décembre 2018

Menu de Noël

Chaque année, je propose quelques idées pour le menu de Noël, même si le mien reste immuable ...

Un cocktail Mary Pickford en apéritif avec

les traditionnels fruits de mer en entrée,


ou un rôti de cabillaud pour un repas plus léger,


ou bien des crèmes d'amande.

Des mini Saint-Eugène pour les petits cadeaux gourmands


et pour le petit déjeuner, la pompe à huile délicieusement parfumée. Pour d'autres idées, c'est par ici

samedi 8 décembre 2018

Galettes de sarrasin au boudin noir & aux pommes

Cette année, je n'ai publié qu'une seule recette de galette de sarrasin, il était temps d'en ajouter une autre, garnie de boudin noir cette fois, pour changer. 















Ingrédients
Boudin noir
Pommes à cuire
Beurre














Ôter la peau du boudin et le faire revenir à la poêle sans matières grasses. Faire dorer également les quartiers de pommes au beurre. Réchauffer la galette avec une noisette de beurre, ajouter le boudin croustillant et les pommes poêlées. Rabattre les côtés et servir sans attendre avec une salade. 



vendredi 7 décembre 2018

Levivot

Le miracle de Hanouka faisant référence à l'huile, la tradition implique que l'on consomme des spécialités frites à l'huile telles que les "levivot" ou encore les "soufganiot". Commençons par les premières. Selon une interprétation, on pourrait rapprocher le mot "levivot" de "levavot" (coeurs) : "Comme la fiancée séduit son prétendant, les levivot séduisent nos papilles" ... Sinon, en termes de goût, les levivot sont l'équivalent des pommes de terre Yvette , des galettes de pommes de terre ou des pommes darphin, bref ce sont des pommes paillasson ou des röstis !

















Ingrédients
500 g de pommes de terre
1 gros œuf
1 oignon
2 cs de persil haché
2 cs de farine
Sel, poivre
Huile de friture












Râper les pommes de terre et les mélanger aux autres ingrédients. Prélever une cuillère à soupe de pommes de terre et les frire idéalement dans une poêle à alvéoles ou à défaut former de petits tas avant de les poêler à l'huile chaude. 

Voici les sublimes levivot de Daniela
Lorsqu’une face est dorée, la retourner pour la cuire de l'autre côté. Présenter comme Daniela, chez qui j'ai la chance de fêter chaque année Hanouka, avec de la compote de pommes et de la crème fraîche.



jeudi 6 décembre 2018

Sablés aux fruits secs & au caramel au beurre salé pour la Saint-Nicolas

Avec cette recette, je participe à la Saint-Nicolas du calendrier de l'Avent gourmand avec Dr Chocolatine, MarieMichelle et tiens vivement à remercier Catalina pour cette belle organisation !














Pour 30 pièces
Noix, amandes, noisettes, pistaches























Deux jours avant idéalement, préparer la pâte sablée et la sauce au caramel, la veille pour qu'elle soit bien prise au frais. Torréfier les fruits secs à 150° pendant 10 min et les laisser refroidir. 


Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé, sans aucun ajout de farine, c'est très important pour préserver la qualité de la texture. Tremper en revanche dans la farine les emporte-pièces cannelés de deux tailles différentes  pour qu'ils n'adhèrent pas à la pâte. Travailler avec une pâte très froide pour éviter de déformer les disques. Remettre régulièrement la pâte au congélateur puis cuire à 170° les disques pleins et les troués. Laisser refroidir les sablés puis les garnir d'une noix de sauce au caramel à l'aide d'une poche à douille lisse. Recouvrir d'un disque troué puis compléter avec un assortiment de fruits secs. 


Chaque année, j'éprouve du plaisir à récapituler la longue liste des biscuits de la fête préférée des enfants de Lorraine. 

Alors l'an dernier dans ma boîte, il y avait : les biscuits aux flocons d'avoine, les noisettines, les bois de cerfs, des tranches d'orange confites, des écorces d'orange confites ainsi que des meringues à la française






Peu de temps avant, j'avais réalisé des pfeffernüsse et des Springerle avec les moules adéquats, et notamment celui de Saint-Nicolas avec son âne, dont je raffole. 



Il y a deux ans, on trouvait des Saint-Nicolas en pâte à spéculos

les pains de Saint-Nicolas avec leurs chromos, les sablés en forme de fleurs et les sablés troués, tous préparés avec la même pâte que les crosses de Saint-Nicolas. Ensuite, les sablés à la confiture et pour terminer, les pralinettes.


Je n'oublie pas les ronds de Saint-Nicolas que je trouve très mignons avec leur fondant contrasté, 


ni mes préférés, les raffinés pains d'épices de Nüremberg, sans parler des plus graphiques, j'ai nommé les escargots à la vanille et au chocolat.


Plein d'autres idées pour l'an prochain et je les note pour ne pas oublier. Plus d'imagination pour les biscuits que pour le reste !

mercredi 5 décembre 2018

Pintade farcie au pot

Dans le même esprit que la poule-au-pot ou encore le poulet Henri IV, on ne se lasse pas de la volaille cuite au court-bouillon, accompagnée de sauce gribiche ou de sauce suprême selon l'envie du moment.  




Ingrédients
1 pintade 
1 bouquet garni
1 oignon
1 clou de girofle
Farce
200 g de poitrine fraîche
2 foies de volaille
150 g de jambon blanc
2 échalotes
1 gousse d'ail
1 cs de persil haché
1 petit verre de Cognac
Sel, poivre
Huile d'olive
Légumes
4 blancs de poireaux
3 carottes
2 navets
2 pommes de terre
Accompagnement
Sauce gribiche










Préparer le court-bouillon avec le bouuet garni et l'oignon piqué. Pendant ce temps, faire revenir l'ail et l'échalote dans l'huile chaude. Ajouter les foies et lorsqu'ils sont dorés, mixer le tout avec la poitrine, le jambon blanc et le persil. Saler peu mais poivrer largement, ajouter le Cognac. Farcir la pintade et coudre l'orifice. Plonger la volaille dans le bouillon frémissant. Ecumer et baisser le feu. La viande ne doit pas être noyée mais juste recouverte d’eau. Faire cuire 1 heure à feu doux avec tous les légumes, excepté les pommes de terre que l'on fait cuire à la vapeur. Servir la volaille avec la farce découpée en tranches, le tout accompagné de la sauce gribiche.