mardi 31 décembre 2013

Bûche façon Forêt-Noire

La bûche est plutôt servie à Noël mais rien n'empêche de prolonger le plaisir au jour de l'an. La bûche de noël tire ses origines d'un rite païen lié à la célébration du solstice d'hiver : on rend hommage au soleil. Pendant des siècles, on a eu pour habitude, lors de la veillée de Noël, de faire brûler dans la cheminée une grosse bûche qui devait se consumer très lentement. L'évolution des moyens de chauffage et la disparition des grandes cheminées mettra progressivement fin à la coutume des bûches qui y étaient brûlées. La création d’un dessert a permis de continuer à célébrer symboliquement ce rituel. Aujourd'hui, c'est une forêt noire en forme de bûche que j'ai concoctée. 



Génoise
125g de sucre 
90g de farine
30g de cacao
4 œufs
Sirop à imbiber
150g de sucre
Kirsch
Mousse Chocolat
3 œufs
100g de chocolat
30g de beurre  
1 cs de sucre glace
Chantilly
20 cl de crème liquide 30%
30g de sucre glace 
1 sachet de sucre vanillé
Décor
100g de chocolat à pâtisser
2 poignées de cerises amarena
Bigarreaux confits
1 cs d’huile

Préparer la mousse au chocolat - lien - le matin pour le soir ou la veille.
Réaliser les copeaux : faire fondre le chocolat au micro-ondes, lisser avec l’huile. A l’aide d’un pinceau, déposer des traces sur du papier sulfurisé. Laisser durcir au frais.



Génoise : Préchauffer le four à 240°. Tapisser de papier sulfurisé une plaque à pâtisserie avec rebord de 29x38 cm légèrement beurrée (cela maintient le papier). Mettre les œufs entiers et le sucre dans un cul de poule au bain marie sur feu doux et fouetter pour obtenir une température de 50°. Retirer du feu et continuer de battre jusqu’à complet refroidissement (presque 10 min). Incorporer très délicatement à la spatule, la farine et le cacao tamisés. Verser la pâte sur la plaque. Enfourner et faire cuire 5 min. Eteindre le four et laisser encore une minute. Dès la sortie du four poser le biscuit côté papier sur un torchon mouillé. Attendre 5 min et rouler ensemble, délicatement et sans trop serrer, papier et biscuit. Rouler le tout dans le torchon, jusqu’à refroidissement. Dérouler avec précaution et retirer le papier.
Sirop à imbiber : porter à ébullition le sucre avec 150g d’eau puis verser une bonne quantité de Kirsch.
Fouetter la crème en chantilly - lien -.
Montage : Imbiber la génoise de sirop. Recouvrir de mousse au chocolat. Insérer les cerises amarena. Enrouler à nouveau en partant de la longueur. Couper les extrémités. Masquer le tout de crème chantilly. Décorer le gâteau avec les copeaux et 3 bigarreaux. Poudrer de sucre glace.



Passez un agréable réveillon. 



lundi 30 décembre 2013

Poireaux vinaigrette

Entrée totalement désuète aux couleurs suaves.






Ingrédients 
1 kg de poireaux
2 oeufs
Moutarde
Huile
Vinaigre
Sel, poivre







Cuire les oeufs durs et attendre qu'ils refroidissent pour les râper. Couper le vert des poireaux et le conserver pour une soupe. Nettoyer soigneusement les blancs, les lier pour qu'ils ne se défassent pas et les cuire à la vapeur 20 bonnes minutes. Préparer la vinaigrette. Déposer les poireaux sur un plat ovale, les napper de sauce et les entourer d'un cordon d'oeufs durs. 


dimanche 29 décembre 2013

Compotée d'ananas

Un petit dessert détox mais gourmand entre les fêtes. 







Ingrédients
1 ananas
80g de sucre
1 gousse de vanille
Meringues








Eplucher l’ananas, ôter le cœur et tailler la chair en morceaux. 


Faire bouillir le sucre avec 250g d’eau puis ajouter l’ananas avec la gousse de vanille fendue et grattée. 


Pocher 30 min à feu doux. Laisser tiédir puis répartir dans des coupes. Décorer avec la gousse de vanille et éventuellement un biscuit ou une meringue. 


samedi 28 décembre 2013

Soupe de marron au gingembre

Festive mais très simple à préparer, cette soupe constitue une entrée chaude appréciée en hiver. La recette initiale emploie une tablette de bouillon. Je n'ai rien contre, simplement je n'aime pas leur saveur. Quand j'y pense, je verse dans des bacs à glaçon un reste de bouillon de pot au feu, légèrement réduit. Il suffit de prélever un glaçon, le moment venu. Sinon, j'ajoute juste quelques feuilles de céleri à l'eau bouillante et c'est amplement suffisant.





Pour 6 personnes
1 grosse boite de marrons
3 échalotes
1 noix de beurre
1 cs de gingembre surgelé
20cl de crème liquide 30%
Coriandre fraîche
Sel, poivre






Faire revenir au beurre les échalotes ciselées, ajouter les marrons égouttés. Mouiller largement d'eau bouillante, ajouter les feuilles de céleri, assaisonner de gingembre, sel et de poivre. Cuire à feu doux 40 min et mixer. Monter la crème salée en chantilly - lien - puis ajouter de la coriandre fraîche ou surgelée. Servir la soupe très chaude accompagnée de la chantilly en saucière.  



vendredi 27 décembre 2013

Saumon frais beurre d'agrumes

J'ai plusieurs recettes de saumon aux agrumes. Parfois, le saumon est poché et je n'ajoute pas toujours de crème. Aujourd'hui, recette très rapide à préparer et très facile. 




Ingrédients
5 pavés de saumon
1 citron
1 orange
30g de beurre
10cl de crème liquide
Sel de Guérande
Poivre
Huile d'olive
Riz basmati






Cuire le riz au micro-ondes en comptant 1,5 mesure d'eau bouillante pour 1 mesure de riz. Couvrir et cuire à pleine puissance. Laisser reposer couvert.  


Prélever le zeste de l'orange et du citron. Presser le jus de l'orange et de la moitié du citron. 


Verser le jus dans une petite casserole, ajouter le 3/4 des zestes, saler puis chauffer pour laisser réduire. 


Saler et poivrer les pavés de saumons, les saisir à l'huile dans une poêle anti-adhésive. 



Ajouter le beurre au jus d'orange puis lorsqu'il est fondu, incorporer la crème. 


Lorsque la sauce est bien chaude, l'émulsionner éventuellement à la girafe en prenant garde aux projections. Servir aussitôt le saumon nappé de sauce, des  zestes restants  et avec le riz. 


jeudi 26 décembre 2013

Poulet frit Kentucky de la "Couleur des sentiments"

Tous ceux qui ont lu ou vu : "La couleur des sentiments" ont salivé devant les pilons de poulet que Minnie fait frire dans la graisse végétale, sans doute l'équivalent de la végétaline. Ici, nous ferons frire à l'huile d'arachide. 

 
                                                                   




       
Pour 8 pilons
30 cl de lait
Paprika
Farine
Sel
















La veille, faire mariner les pilons dans le lait assaisonné de paprika et de sel. 



Le plus difficile est de trouver un paprika de qualité, j'ai rapporté celui-ci de Prague :


Bien égoutter les pilons avant de les rouler dans la farine. 



Frire dans une huile pas trop chaude à 160°, c'est parfait. Il faut que les pilons aient le temps de cuire à coeur. Je les ai placés tête en bas, à la verticale dans la casserole emplie d'huile chaude au quart. 



Le niveau monte considérablement avec les cuisses et l'ébullition. Mettre la hotte à fond et compter 25 min puis égoutter sur du papier absorbant.



La "Couleur des sentiments" a été le thème d'une soirée que j'ai organisée l'an dernier. L'action se situant pendant les années 50-60, ça laisse du choix pour les tenues vestimentaires. Beaucoup de patrons vintage sont réédités et c'est l'embarras du choix. J'ai jeté mon dévolu sur celui-ci : 


Ce patron est tellement bien coupé que je l'ai réalisé quatre fois. Hyper facile à coudre et très seyant. 


  



La dernière a été cousue à partir de vieux rideaux que l'on m'a donnés : c'est vintage ou ça ne l'est pas. Mais j'aurais dû commencer par l'invitation :




Tout le monde a joué le jeu et certains plus que d'autres :


Il faut savoir qu'Aibileen est blonde aux yeux bleus à la base !





J'ai même trouvé un quizz sur le net, je ne suis pas la seule à avoir eu cette idée. 
Quizz  La couleur des sentiments

1)      Ce film tourne autour de 3 personnages principaux. Quel personnage de la liste ne fait pas partie du trio ?
-Skeeter
-Constantine
-Minny
-Aibileen

2)      Dans quelle décennie se situe l’histoire ?
-40_50
-50_60
-60_70

3)      Chez quelle famille travaille Aibileen ?
-Les Jackson
-Les Foote
-Les Holbrook
-Les Leefolt

4)      Comment s’appelle la fille d’Elisabeth Leefolt ?
-Hilli
-Emma
-Nae
-Prim rose

5)      Dans quel Etat se situe l’intrigue ?
-Albania
-Louisiane
-Mississippi
-Missouri

6)      Dans quelle maison d’édition travaille Elaine Stein ?
-Stein & Co
-Whitworth Phelan
-Jackson & Clark
-Harper & Row

7)      Quel est le titre du livre écrit par la jeune bourgeoise blanche sur les bonnes noires ?
-Les servantes
-Les bonnes
-Les employées
-Les domestiques

8)      Skeeter est un surnom, quel est le prénom du personnage ?
-Coctona
-Emily
-Miranda
-Eugenia

9)      Comment Minny qualifie-t-elle l’acte qui a causé son renvoi de chez Hilly ?
-La chose abominable, épouvantable
-Le truc de la mort qui tue                                       
-La chose inimaginable
-La chose affreusement horrible

10)  Qui est Constantine ?
-La sœur de Minny et amie de Hilly
-La bonne des Jackson et nounou de Celia
-La fille d’Aibileen et bonne d’Elisabeth
-La nounou de Skeeter et bonne des Phelan



Mère et fille : la première en style 50 et la seconde en 60. Comme dans le film, les aînées conservatrices gardent leurs robes bouffantes, tandis-que Skeeter porte des vêtements près du corps, typiquement années 60. Si vous êtes en panne de thèmes pour vos fêtes ...

mercredi 25 décembre 2013

Marrons glacés

En ce jour de Noël, je vous offre la recette des marrons glacés. La seule contrainte est de laisser frémir doucement les marrons qui sont fragiles pour éviter de les briser. S’ils sont trop fermes, poursuivre les bains pour attendrir les marrons. Ne pas jeter le sirop qui est parfait pour napper crêpes et pancakes, glaces vanille, fromages blancs, pour imbiber les génoises et les biscuits des bûches. 






Ingrédients
 2 boîtes de marrons entiers
1,5 kg de sucre semoule
1,5  litre d’eau
2 sachets de sucre vanillé
200g de sucre glace







C’est extrêmement facile, mais il faut prévoir au moins 7 jours.
Placer les marrons égouttés dans le panier de la cocotte minute. Verser l’eau et les sucres dans la cocotte. Porter à ébullition et laisser bouillir 5 min. Baisser le feu. Plonger les marrons et laisser doucement frémir 3 min. Couper le feu. Couvrir l’ensemble et laisser reposer 24 h.



Le lendemain, retirer le panier cuisson de la cocotte et porter le sirop à ébullition. Aux premiers bouillons, plonger le panier rempli de marrons et laisser frémir 3 min. Couper le feu, couvrir, et laisser de nouveau reposer 24 h.



Répéter la même opération les 5 jours suivants. Si les marrons sont trop fermes, poursuivre les bains (ça peut durer 2 semaines avec des marrons frais qui sont plus durs). Plus ils cuiront, plus les marrons seront moelleux. Après un repos de 24h, retirer les marrons du sirop et les déposer sur une grille, laisser sécher 24h à l'air libre. 



Le glaçage : mélanger le sucre glace avec le sirop des marrons pour obtenir un glaçage relativement épais. Glacer chaque marron au pinceau et le redéposer sur une grille. Passer ensuite les marrons pendant 3 min au four préchauffé à 220°. 



Eteindre ensuite le four et laisser sécher les marrons à l'intérieur 5 min : le glaçage devient transparent. Sortir du four et laisser refroidir. Conserver dans une boîte hermétique au frais : ils sont sans conservateurs. 



Comme nous y invite le prophète Isaïe, laissons éclater notre joie, c'est Noël ! Annonçons autour de nous la Bonne Nouvelle : Jésus notre roi, est né. Il vient apporter le salut à la terre entière. 



mardi 24 décembre 2013

Bûche aux marrons

     Il s'agit d'un turinois en forme de bûche. On n'ajoute pas de sucre à la crème aux marrons, déjà bien pourvue.



    Ingrédients 
500g de crème de marron
200g de chocolat
150g de beurre
1cc de café soluble
1 bouchon de rhum
 Biscuit
100g de sucre
100g de farine  
25g de cacao amer
3 œufs
Sirop pour imbiber
100g d’eau
 50g de sucre  
1 bouchon de rhum




Biscuit : Fouetter les œufs entiers et le sucre jusqu’à obtention d’un mélange mousseux. Incorporer très délicatement à la spatule, la farine et le cacao tamisés. Faire cuire le biscuit dans une plaque à génoise tapissée de papier sulfurisé de 28/38 cm,  à 180° pendant 8 min. Démouler sur un torchon humide et rouler dans la longueur sans serrer.



Crème aux marrons : Faire fondre le chocolat avec le beurre au micro-ondes. Fouetter la crème de marron avec le café et le rhum. Ajouter le chocolat fondu avec le beurre. Bien mélanger et laisser affermir 1 heure au frais
Sirop : Porter à ébullition le sucre et l’eau pendant 5 min afin d’obtenir un sirop. Ajouter le rhum et imbiber généreusement le biscuit déroulé. L'idéal est d'imbiber avec le sirop restant de marrons glacés maison.



Montage : Napper de crème le biscuit, bien lisser et rouler. Couper les extrémités en biseau et simuler les écorces avec une fourchette. Décorer avec des dragées argentées, du sucre glace, des grains de café. Se conserve parfaitement et peut donc se préparer la veille.








lundi 23 décembre 2013

Salade d'oranges au miel et à la fleur d'oranger

Dessert léger avant les fêtes et riche en vitamines. Absolument nécessaire pour la saison. 






Ingrédients
1 kg d’oranges               
2 cs de miel
2 cs de fleur d’oranger
1 cs d’amandes effilées
Feuilles de menthe (facultatif)









Peler à vif les oranges, les découper en cubes et les verser dans un compotier. Ajouter le miel et la fleur d’oranger. Laisser macérer 1 heure au moins. Griller les amandes effilées à sec dans une poêle. Parsemer le tout et décorer d’une feuille de menthe éventuellement. Se prépare aisément la veille. Mettre les amandes au moment de servir.

Si on a le temps de poêler les amandes à sec, c'est encore mieux. 

dimanche 22 décembre 2013

Gâteau chocorange et amandes

Gâteau à la saveur subtile qui escorte agréablement une salade d'orange. Exactement la même odeur qu'une plaque de chocolat avec des écorces d'orange. La texture fine en fait un cake pas comme les autres. Au départ, j'étais un peu dubitative à propos de l'ajout de lait. Je craignais d'obtenir le côté pâteux d'un gâteau yaourt mais c'est loin d'être le cas, le cake est très léger (au goût) et moelleux. Je cuis la pâte dans 4 boites de conserve beurrées et chemisées de papier sulfurisé. Il reste juste un peu de préparation que je verse dans un ramequin beurré.  




Ingrédients
3 œufs
110g de sucre
70g de farine
6g de levure chimique
15g de cacao en poudre
120g d’écorces d’orange confites
150g de lait
120g de poudre d’amande
150g de chocolat
140g de beurre fondu.





Mélanger les œufs avec le sucre, ajouter la farine, la levure, le cacao et les écorces détaillées en morceaux, le lait et la poudre d’amande. 



Laisser reposer au frais 12h. Incorporer le chocolat et le beurre fondu, puis verser jusqu'aux 2/3 dans les boites de conserve hautes (400g de tomates pelées par exemple)


Cuire à four préchauffé à 150° pendant 50 min. Sortir du four et démouler au bout de 8 min. Laisser refroidir, emballer soigneusement  et consommer le lendemain. 


Emballés sous un film plastique, ces gâteaux ressemblent à s'y méprendre à des bougies : petite idée cadeau.