jeudi 30 novembre 2017

Ciambelline

Dimanche, ce sera le premier dimanche de l'Avent, alors c'est le moment ou jamais de préparer les petits biscuits de saison. J'ai découvert ces biscuits, non pas en Italie mais dans Hebdo City, le magazine de Carrefour, ça fait nettement moins rêver, seulement c'est la vérité. En regardant un peu sur le net, je me suis vite rendue compte que toutes les recettes de ciambelline étaient identiques, pourtant, j'ai dû réduire la quantité de liquide et notamment de vin, sinon la préparation aurait été beaucoup trop molle. Je conseille donc d'y aller doucement ... En croquant dedans à la sortie du four, on a l'impression de savourer du praliné, tellement le délicieux goût de la noisette est présent. Ils sont parfaits pour la Saint-Nicolas qui arrive à grands pas.
















Pour 28 biscuits
200 g de farine 

150 g de sucre vanillé maison
50 g d'huile d'olive
70 g de vin blanc
70 g de noisettes
1/2 zeste de citron jaune
3 g de bicarbonate 













Mixer les noisettes et les torréfier pendant 10 min à 170°. Mélanger tous les ingrédients secs puis terminer par le vin et l'huile. La recette originale prévoit 100 g de vin, c'est vraiment beaucoup trop. Avec les doigts farinés, former des boules de 20 g environ, les allonger  en boudin de 14 cm sur le plan de travail, les rouler dans le sucre et les nouer en superposant les extrémités effilées. La pâte ne colle pas, c'est un vrai plaisir, je ne me suis fariné les mains que la première fois pour attraper la pâte dans la cuve. 

Les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson et les enfourner pour 20 bonnes minutes à four préchauffé à 180°. Refroidir sur grille. 

mercredi 29 novembre 2017

Oeufs en gelée

Même si l'on ne possède pas les fameux moules à aspic en alu (je remercie au passage Alain pour son charmant cadeau), il est possible de réaliser des oeufs en gelée avec simplement des pots de yaourt en verre et l'on n'est même pas obligé de démouler. Ultra simple et rapide.  















Ingrédients
6 oeufs
1 sachet de gelée maggi
Fines herbes














Faire cuire les oeufs cinq minutes pour qu'ils soient mollets ou bien dix minutes pour qu'ils deviennent durs. Préparer la gelée avec 500 g d'eau. Verser un petit fond de gelée dans un pot, laisser prendre au frais. Disposer une feuille de persil ou de coriandre fraîche ainsi qu'un oeuf écalé. Recouvrir de gelée et remettre au frais. Servir avec une vinaigrette, une sauce vierge, de la mayonnaise, un coulis de betteraves ...

mardi 28 novembre 2017

Filet mignon en brioche

Emballé de pâte, le filet devient plus copieux et peut régaler 6 personnes. Ultra tendre. 










Ingrédients
1 filet mignon de porc de 600 g
80 g de roquefort

4 tranches de jambon cru
Huile neutre
Sel, poivre
Pâte à 'halla
250 g de farine
1 oeuf
125 g d'eau
35 g d'huile
1 cc de levure boulangère sèche
1 cs de sucre
1 cc rase de sel
Dorure
1 jaune d'oeuf











Préparer la pâte, la laisser lever 1 h, la rompre puis la réserver au frais 30 min. Pendant ce temps, marquer le filet mignon une dizaine de minutes dans un peu d'huile, le laisser tiédir et le couper en portefeuille, assaisonner l'intérieur, le fourrer de roquefort et l'enrouler de tranches de jambon. 

L'emballer de pâte, le disposer dans un moule à cake chemisé de papier sulfurisé, le décorer éventuellement d'un grillage (explication ici) et laisser de nouveau lever 1h30. Dorer à l'aide d'un pinceau et  enfourner 35 min à four préchauffé à 210°. Laisser reposer 5 bonnes minutes avant de trancher. J'ai servi avec une tombée d'épinards frais et une salade verte.

lundi 27 novembre 2017

Salade de chou rouge aux carottes râpées

J'aime ces salades qui se préparent à l'avance, celles que l'on emporte à droite à gauche, selon les nécessités. Avec des noix que Constance a ramassées en Bourgogne et rapportées pour sa maman, c'est encore meilleur ! 









Ingrédients
300 g de chou rouge
2 carottes
1 échalote
1 cs bombée de chèvre frais
1 cs de yaourt grec
1 poignée de noix
Vinaigrette
1 cc de Madras curry en pâte
1 cc de moutarde
1 cc de persil
2 cs d'huile d'olive
1 cs de vinaigre
Sel, paprika











Râper le chou avec les carottes et l'échalote. Détendre le chèvre avec le yaourt et l'incorporer à la vinaigrette. Ajouter les noix. 


dimanche 26 novembre 2017

Blanquette de boudin blanc aux champignons

Une petite fricassée toute simple comme je les aime à accompagner de pâtes ou de riz basmati. C'est ce dernier qui a eu ma faveur. 








Ingrédients
3 boudins blancs

2 poireaux
500 g de champignons
2 échalotes
15 cl de crème entière
30 cl de vin blanc
1 noix de beurre
1 cs d'huile d'olive
1 cc de farine
Sel, poivre













Émincer les blancs de poireaux avec une partie du vert tendre. Réserver le vert pour une soupe. Les faire revenir tout doucement au beurre et couvrir, le temps qu'ils cuisent. Ôter le boyau des boudins, les détailler en rondelles et les faire revenir à la poêle. Lorsque les tranches de boudin sont bien dorées, ajouter l'échalote ciselée et laisser fondre. Singer avec la farine, mouiller avec le vin blanc, laisser réduire 5 min, assaisonner et crémer. Pendant ce temps, faire sauter les champignons émincés à feu vif dans l'huile chaude pour qu'ils perdent toute leur eau de végétation. Réunir le boudin, les poireaux et les champignons, réchauffer tout doucement .

samedi 25 novembre 2017

Zimtsterne, étoiles à la glace royale

Noël est dans un mois, bientôt la Saint-Nicolas, il est temps de penser aux biscuits de l'Avent. Avec la même base que les linzer bredele, ces petits gâteaux se savourent idéalement avec un bon chocolat chaud !













Pour 30 biscuits
300 g de pâte à linzertorte
Glace royale
90 g de sucre glace
10 g de blanc d'oeuf
Qq gouttes de citron












Préparer la pâte la veille et la laisser reposer toute la nuit. La sortir 20 min avant de l'étaler pour la détendre. Étaler la pâte reposée une entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur d'1 cm. Détailler 30 étoiles. Cuire les étoiles à 170° pendant 15 bonnes minutes. Les laisser refroidir et préparer la glace royale en mélangeant les ingrédients de façon à obtenir un mortier épais. Enduire les sablés de glace royale à l'aide d'un couteau à bout rond. Laisser sécher et conserver dans une boîte en fer. 

vendredi 24 novembre 2017

Rillettes de maquereaux au chèvre frais & au citron vert

Les maquereaux étaient au four quand je me suis rendue compte qu'il n'y aurait à table que la moitié des effectifs (ce qui m'arrive souvent avec les ados ...). Heureusement que mon dada est d'accommoder les restes... Le lendemain, j'ai levé les filets de mes maquereaux restants pour en faire des rillettes. On peut également cuire les maquereaux au court-bouillon ou utiliser une boîte de conserve pour une version express. 













Ingrédients
2 maquereaux frais cuits
1 échalote
1 citron vert
100 g de chèvre frais
1 cs de coriandre ciselée
Sel, poivre












Ecraser la chair des maquereaux à la fourchette, ajouter l'échalote hachée, le zeste de citron ainsi que le jus, le chèvre et la coriandre. Bien mélanger et assaisonner.



J'ai servi ces rillettes avec une fougasse aux olives noires. 

jeudi 23 novembre 2017

Rouelle de porc au vin blanc

La cuisson doit être douce car ce morceau a tendance à sécher. Mais bien marinée, cuite à four doux et arrosée régulièrement, la viande va confire et devenir très moelleuse sans aucun ajout de matières grasses. La rouelle sera cuite au bout de deux heures, mais pour ma part, j'ai compté pratiquement le double. La viande se détachait toute seule ...










Ingrédients
1 rouelle de porc
30 cl de vin blanc
2 oignons
1 bouquet garni
5 carottes
Sel, poivre



















Préparer la marinade en courant la viande sur un lit d'oignons émincés. Assaisonner, ajouter le bouquet garni et une carotte émincée en rondelles épaisses. Couvrir de vin blanc et allonger avec un peu d'eau, la viande doit bien baigner. Réserver une nuit au frais. 


Le lendemain, transférer la viande dans un plat à gratin et enfourner pour deux heures minimum à 150°, en retournant régulièrement la viande et en l'arrosant de temps en temps. Ajouter les carottes en rondelles à mi-cuisson.


mercredi 22 novembre 2017

Mes recettes deviennent les vôtres 48

Un récapitulatif étonnant : on passe de l'entrée directement au dessert ! Pas de plat de résistance, cela signifie peut-être que l'on n'a pas envie d'entrer dans cette période hivernale ...


Rillettes de lapin, l'Oliverie de Marie-Odile


Guacamole façon mandala avec des betteraves, L'Oliverie de Marie-Odile

Tarte tatin aux pommes, Frédérique


Craquelés au citron, l'Oliverie de Marie-Odile


Panellets de la Toussaint, L'Oliverie d e Marie-Odile


Petits pains au lait, la belle Hélène de Bruxelles

mardi 21 novembre 2017

Maritozzi Romani : des brioches farcies à Rome

Je me suis inspirée d'une très jolie recette de "Petite cuillère et charentaises" pour réaliser ces brioches dodues garnies généreusement de crème fouettée, qui sont savourées le matin à Rome. J'ai employé ma pâte habituelle à pain au lait en y ajoutant simplement un demi zeste d'orange. Pour la garniture, j'ai opté pour la crème Chantilly, suave à souhait ...










Pour 10 brioches
400 g de pâte à pain au lait
1 blanc pour la dorure
Sirop
50 ml d'eau
50 g de sucre
Finitions
Crème Chantilly
Sucre glace











Préparer la pâte et la laisser reposer puis la dégazer et former 10 boules de forme ovoïde, de 40 g chacune. Les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laisser pousser de nouveau 1h30. Dorer au blanc d'oeuf à l'aide d'un pinceau et enfourner pour 10 min à peine à four préchauffé à 205°. Pendant ce temps, préparer le sirop en faisant chauffer dans une petite casserole l'eau et le sucre : on obtient un liquide sirupeux. Fouetter la crème en Chantilly avec sucre glace et vanille. Sortir les maritozzi du four et les badigeonner immédiatement de sirop et les laisser refroidir. Couper les maritozzi et les garnir de crème à l'aide d'une poche à douille cannelée. Poudrer de sucre galce. 



La semaine dernière, j'étais à Rome, alors je ne résiste pas à

vous présenter Sainte Marie-Madeleine considérée comme l'un des plus beaux exemples de construction de style rococo, 

 ni ce Caravage à Saint-Louis-des-Français où l'on admire l'ange dicter l'évangile à Saint-Matthieu. 

On change de quartier pour profiter de la vue du château Saint-Ange avant d'aller faire un petit coucou au garde Suisse. 

Allez, une dernière visite avant de se quitter, j'ai découvert cette année, la basilique Sainte-croix-de-Jérusalem qui abrite les reliques de la Passion. 

Pour d'autres balades à Rome, c'est par ici 1/5, 2/53/54/5 & 5/5

lundi 20 novembre 2017

Salade de radis noir

Habituellement, je prépare le radis en tranches fines, et le consomme à la croque au sel. Râpé comme les carottes, ça permet d'éviter le pain et le beurre qui accompagne, au prix où est ce dernier ! Grand merci à ma chère Monique pour cette excellente recette qui lui vient de Clémence, sa mère. Une tradition familiale. 


















Ingrédients
3/4 de radis noir
1 cs bombée de crème épaisse
1/2 jus de citron
Sel















Eplucher le radis et le râper. Le mien étant très gros, je n'en ai utilisé que les 3/4. Ajouter la crème et le jus de citron, assaisonner, c'est prêt. Préparé la veille, c'est encore meilleur. 

dimanche 19 novembre 2017

Un semifreddo à la nougatine à Brescia

Le semifreddo à la nougatine est ni plus ni moins qu'un nougat glacé, mais c'est le nom qui lui est attribué en Italie. Recouvert de nougatine, ce dessert fréquemment proposé en Italie du Nord, est simple et délicieux.  Je me suis inspirée pour cette recette du nougat glacé de Chef Simon, en remplaçant les fruits confits macérés dans l'alcool (j'aime mais pas ma progéniture) par de la nougatine grossièrement broyée. J'ai donc prévu plus de nougatine. Pour cette dernière,  j'ai utilisé un mélange de pignons, amandes, noisettes, pistaches et noix en augmentant les proportions d'un quart : 150 g de fruits secs pour le nougat, 50 g pour la nougatine du dessus. 











Nougatine (glace & dessus)
150 + 50 g de fruits secs
150 + 50 g de sucre
Huile neutre pour le silpat
Meringue italienne
5 blancs d'oeuf
150 g de miel
Crème fouettée
50 cl de crème liquide entière












Pour la nougatine, commencer par le caramel. Couvrir d'eau la totalité du sucre dans une petite casserole. On a pour habitude de verser 1/4 de la quantité d'eau sur le sucre mais pour ma part, j'en mets toujours un peu plus, j'ai versé 100 g d'eau. 


Ca prend plus de temps à caraméliser mais l'on est certain que le caramel ne cristallisera pas. Pendant ce temps, chauffer à 140° pendant 5 min les fruits secs pour éviter encore une fois la cristallisation. 


Mélanger la totalité des fruits chauds au caramel, puis déposer le tout sur un silpat légèrement huilé. Retourner pendant la phase de solidification puis broyer grossièrement au robot. 


Pour la meringue italienne, cuire le miel au grand filet, entre 106 et 110°. Le verser en mince filet sur les blancs montés en neige souple, ne pas cesser de fouetter jusqu'au refroidissement. 


Monter la crème très froide en Chantilly et la mélanger très délicatement à la meringue italienne. Ajouter les trois quarts de la nougatine. Attention à ne pas tout mettre !  Remplir des moules en silicone individuels de la forme désirée et les placer au congélateur pour au moins 4 heures avant la dégustation. Poudrer de nougatine avant le service. 


J'avoue que cette douceur n'est qu'un prétexte pour vous parler de Brescia (prononcer Brèchia et non Bresquia comme les français), ville célèbre pour la fabrication des pistolets Beretta, que les flics américains utilisent pour arrêter les gangsters dans les films comme dans la réalité. Mais vous vous doutez que ce n'est pas le plus important dans l'affaire qui m'amène ici. Brescia est une ville extraordinaire, l'une des plus riches d'Italie. Classée au patrimoine de l'Unesco, elle est un concentré d'art et d'histoire. Merveilleux souvenir de cet été. 


Au coeur de la ville, le Capitolium construit par Vespasien jouxte un palais Renaissance.


A t-on jamais vu de façade plus délicate ? 

Direction le musée de la ville ou complexe Santa Giulia qui s'étend sur 13000 m². Dans la section consacrée à la période romaine, une Victoire ailée nous accueille. 

Ne pas manquer les vestiges de deux villas romaines avec des mosaïques en parfait état de conservation. 


Ca ne vous rappelle rien ? Découverte de ces croix stylisées dans une basilique lombarde du VIIème siècle. 


Séquence émotion devant une fuite en Egypte où l'on voit l'ange qui tient le harnais de l'âne pour diriger la Sainte Famille. 


Dans le coro delle Monache, une touchante Sainte Julie crucifiée. Je viens de découvrir qu'il s'agit de la sainte patronne de la Corse. 


Un Holopherne décapité, les pieds devant au sens propre, le tout sans une goutte de sang sur le cimeterre ni sur les vêtements de Judith, la classe ! 


On quitte à regret ce complesso monastico pour aller admirer la tour de l'horloge, piazza della Loggia.

L'heure du cocktail a sonné.