dimanche 30 juin 2019

Mes recettes deviennent les vôtres 71

Un dernier récapitulatif avant le début des vacances. Beaucoup de légumes et de fruits pour des recettes estivales qui se préparent à l'avance et se consomment froides la plupart du temps. De nouveau un grand merci pour toutes ces jolies réalisations. 




Taboulé, Anne LC






Terrine de carottes & courgettes, Mariette aux fourneaux



Salade de carottes au zeste de citron, l'Oliverie de Marie-Odile

Far breton aux pruneaux, l'Oliverie de Marie-Odile

Confiture de fraises, la belle Hélène de Bruxelles

Tarte à la rhubarbe, l'Oliverie de Marie-Odile

Tiramisu, l'Oliverie de Marie-Odile

Tarte tatin, Anne LC



Amaretti, Barbara

Flans aux abricots, la belle Hélène de Bruxelles

vendredi 28 juin 2019

Piments confits

J'ai découvert les piments confits chez Cécile pour la Saint Valentin et je m'étais délectée de cette alliance subtile du piquant et du sucré associée à des fromages affinés. Un véritable délice ! 














Ingrédients
750 g de piments
1 kg de sucre
1 cc de gros sel
200 g de glucose
















Passer les piments sous l’eau et  les mettre dans une casserole. 


Recouvrir d’eau salée, les piments vont remonter à la surface mais ce n'est pas gênant et faire bouillir pendant 5 min. 


Égoutter les piments, les remettre dans la casserole et recommencer l’opération de blanchiment 3 fois (4 bains en tout dont 1 avec du sel). Égoutter et laisser refroidir. Les piments deviennent perméables. Préparer un sirop en versant un bon litre d'eau dans la casserole avec 500 g de sucre. Laisser bouillir 10 min. Plonger les piments dans le sirop et laisser légèrement frémir 10 min à partir de la reprise de l'ébullition. Retirer du feu, laisser les piments dans le sirop et couvrir. Attendre le refroidissement complet. 




Le lendemain, ajouter 250 g de sucre et recommencer cette opération (toujours sans couvercle) puis laisser reposer de nouveau. Procéder de la même façon le surlendemain en ajoutant le sucre restant. Le sirop se concentre de plus en plus. Au 4ème jour, ajouter le sirop de glucose et faire frémir de nouveau une bonne dizaine de minutes. 


Le lendemain, laisser doucement mijoter jusqu’à ce que les piments soient devenus translucides et que le sirop soit bien réduit. Laisser complètement refroidir et égoutter au moins pendant 1 heure les piments. 


Les déposer sans qu’ils ne se touchent sur une grille et laisser sécher 48 heures à l'air libre. Les piments se conservent plus de 6 mois au frais.

Outre l'originalité, sur un plateau de fromages, cette petite note de couleur vive est du plus bel effet ...

mercredi 26 juin 2019

Cuisses de poulet aux légumes au four

Une idée plusieurs fois proposée lorsqu'on a peu de temps pour préparer. Tout est réparti dans un grand plat ou directement sur la lèche-frite, on glisse au four et c'est prêt ! 












Ingrédients
4 cuisses de poulet
1/2 botte d'oignons rouges
2 fenouils
4 carottes
2 poivrons 
2 gousses d'ail
Gros sel
Paprika













Couper les légumes et les poser en même temps que les cuisses sur la lèche-frite. Assaisonner de sel et d'ail écrasé, saupoudrer de paprika, on peut évidemment ajouter origan, romarin, thym ...


Enfourner à 200° pour 1 heure en retournant à mi-cuisson. Verser un verre d'eau en fin de cuisson si ça attache un peu. 


dimanche 23 juin 2019

Artichauts sauce gribiche

Cher & Tendre refuse de consommer les artichauts à la coque, ces derniers devant être préparés avant d'être servis, ce qui fait que je ne lui en propose jamais. Et puis, j'ai enfin décidé de copier Monique, qui elle a le courage de récupérer la chair des feuilles avant d'en garnir le fond avec une sauce : mayonnaise, fromage blanc, vinaigrette ...

















Ingrédients
Artichauts camus
Sauce gribiche
1 cs de câpres
1 gousse d’ail
Persil
Huile d'olive
Vinaigre de Xérès
1 œuf dur
Sel, poivre










Pour casser plus facilement la tige des artichauts, lui donner un coup sec de la main tandis que la tête repose sur le rebord du plan de travail. Poser les artichauts dans le panier de la cocotte minute. Verser un fond d’eau salée dans l’autocuiseur et y déposer le panier. Cuire 12 min. Sortir les artichauts, les égoutter tête en bas pour que la chair ne s'imprègne pas de l'eau de cuisson puis laisser refroidir à température ambiante. Préparer la sauce gribiche.  Gratter les feuilles avec un couteau pour récupérer la chair, ôter le foin à la main.  Mélanger la sauce gribiche à la chair et garnir les fonds d'artichaut. 

                 

jeudi 20 juin 2019

Confiture de rhubarbe & de fraises

Une fois de plus, je me suis inspirée de la recette de Christine Ferber pour réaliser une confiture équilibrée, la rhubarbe et les fraises s'accociant très bien. Compter 1 kg de fruits parés. Comme pour la recette de la confiture de poires et figues, faire macérer les fruits séparément la veille et démarrer la cuisson de la rhubarbe d'abord, celle-ci étant plus longue à cuire que les fraises. 












Ingrédients
500 g de rhubarbe 
500 g de fraises
900 g de sucre cristal
1/2 jus de citron























La veille, couper la rhubarbe en petits tronçons et la faire macérer avec la moitié du sucre. Couper les fraises en quartiers et procéder de la même façon avec le sucre restant et le jus de citron. 

Le lendemain, verser la rhubarbe dans la bassine à confiture, faire cuire une dizaine de minutes puis ajouter les fraises. Poursuivre la cuisson encore une vingtaine de minutes environ, ces fruits étant particulièrement aqueux. Verser dans les bocaux et visser le couvercle. 

lundi 17 juin 2019

Salade de poulet aux oignons nouveaux

Cette salade inspirée du blog de Laurent Mariotte est une cousine éloignée de la fameuse salade Caesar dont je ne peux me passer. Elle est judicieusement prévue à l'origine pour utiliser un reste de poulet rôti mais j'ai fait dorer des aiguillettes. Avec de l'ail et des oignons nouveaux, voici une salade fraîcheur pleine de saveurs. 







Ingrédients
400 g d'aiguillettes
2 gousses d'ail
1/2 botte d'oignons rouges nouveaux
1 poignée de cacahuètes
2 cs de coriandre ciselée
Ciboulette coupée
1 cs de sauce soja
Comté râpé
Batavia
Huile d'olive
Vinaigre de Xérès
Gingembre râpé
Sel, poivre









Faire revenir l'ail écrasé et les oignons dans l'huile chaude pour laisser tranquillement confire. Faire de même avec les aiguillettes. Lorsqu'elles sont bien dorées, déglacer avec la sauce soja et laisser légèrement caraméliser. 

Concasser les cacahuètes et les mêler à la coriandre ainsi qu'au Comté. Assaisonner la salade d'une vinaigrette parfumée au gingembre. Répartir le poulet et les oignons confits. Parsemer des cacahuètes et de ciboulette. 

samedi 15 juin 2019

Médaillons de filet mignon au Maroilles & au cidre en Thiérache

De retour de ma belle Thiérache, j'ai évidemment rapporté du Maroilles, spécialité du terroir. De quoi faire une bonne sauce pour le filet mignon cuit au cidre et entouré de quelques champignons. 











Ingrédients 
1 filet mignon de 600 g
2 échalotes
20 cl de cidre
1 noisette de beurre
10 cl de crème
100 g de Maroilles
Poivre
Ciboulette












Couper le filet en tranches très épaisses. Marquer les médaillons des deux côtés pendant 10 min dans un peu  de beurre. Réserver. Faire revenir les échalotes émincées sans les faire roussir dans le même sautoir. Mouiller avec le cidre, laisser réduire tranquillement une dizaine de minutes. Pendant ce temps, faire sauter les champignons émincés. 



Mixer le Maroilles écroûté avec la crème. 


Lorsque le cidre  est réduit de moitié, verser le fromage et laisser épaissir : on obtient une sauce onctueuse. Réchauffer les médaillons 5 bonnes minutes avec la sauce et les champignons, sans faire bouillir. Bien poivrer mais ne pas saler. Servir avec des haricots plats cuits à la vapeur. Parsemer de ciboulette ciselée.


Les 60 églises fortifiées constituent l'une des particularités de la Thiérache, région de bocage vallonnée. 




Véritables châteaux forts, ces églises en brique pour la plupart protégeaient la population des invasions. 




Celle de Bancigny n'a qu'une tour. Elle n'a pas été détruite mais non construite par manque d'argent, ce qui lui donne un certain charme. D'ailleurs les habitants du village refuseraient qu'elle soit un jour édifiée ! 


Celle d'Aubenton, plus "prestigieuse" est en pierre et possède également une tour fortifiée que l'on ne peut malheureusement pas visiter.


L'église abbatiale de Saint-Michel est quant à elle, aujourd'hui célèbre pour ses concerts,


et celle de Jeantes pour ses fresques de Charles Eyck, peintre de l'école de Paris.


Beaucoup de pigeonniers en brique

et de tours diverses et variées,

sans compter notre héros natif d'Aubenton, Jean Mermoz ! 

jeudi 13 juin 2019

Fraises diva

Encore un dessert suranné qui a obtenu un succès certain. La recette évoque le Kummel, une liqueur allemande, semble t-il que j'ai remplacée par du Kirsch.













Ingrédients
Fraises
Crème caramel
Crème Chantilly
Kirsch
Gelée de coing
Pistaches


























Faire macérer quelques minutes les fraises dans 2 cs de Kirsch puis les napper de gelée de coing réchauffée au pinceau. Démouler les crèmes renversées sur des assiettes individuelles, les entourer des fraises, les surmonter d'un turban de Chantilly à l'aide d'une poche à douille cannelée. Ajouter éventuellement une fraise sur le dessus ...

Parsemer le tout de quelques pistaches concassées.