lundi 17 juin 2019

Salade de poulet aux oignons nouveaux

Cette salade inspirée du blog de Laurent Mariotte est une cousine éloignée de la fameuse salade Caesar dont je ne peux me passer. Elle est judicieusement prévue à l'origine pour utiliser un reste de poulet rôti mais j'ai fait dorer des aiguillettes. Avec de l'ail et des oignons nouveaux, voici une salade fraîcheur pleine de saveurs. 







Ingrédients
400 g d'aiguillettes
2 gousses d'ail
1/2 botte d'oignons rouges nouveaux
1 poignée de cacahuètes
2 cs de coriandre ciselée
Ciboulette coupée
1 cs de sauce soja
Comté râpé
Batavia
Huile d'olive
Vinaigre de Xérès
Gingembre râpé
Sel, poivre









Faire revenir l'ail écrasé et les oignons dans l'huile chaude pour laisser tranquillement confire. Faire de même avec les aiguillettes. Lorsqu'elles sont bien dorées, déglacer avec la sauce soja et laisser légèrement caraméliser. 

Concasser les cacahuètes et les mêler à la coriandre ainsi qu'au Comté. Assaisonner la salade d'une vinaigrette parfumée au gingembre. Répartir le poulet et les oignons confits. Parsemer des cacahuètes et de ciboulette. 

samedi 15 juin 2019

Médaillons de filet mignon au Maroilles & au cidre en Thiérache

De retour de ma belle Thiérache, j'ai évidemment rapporté du Maroilles, spécialité du terroir. De quoi faire une bonne sauce pour le filet mignon cuit au cidre et entouré de quelques champignons. 











Ingrédients 
1 filet mignon de 600 g
2 échalotes
20 cl de cidre
1 noisette de beurre
10 cl de crème
100 g de Maroilles
Poivre
Ciboulette












Couper le filet en tranches très épaisses. Marquer les médaillons des deux côtés pendant 10 min dans un peu  de beurre. Réserver. Faire revenir les échalotes émincées sans les faire roussir dans le même sautoir. Mouiller avec le cidre, laisser réduire tranquillement une dizaine de minutes. Pendant ce temps, faire sauter les champignons émincés. 



Mixer le Maroilles écroûté avec la crème. 


Lorsque le cidre  est réduit de moitié, verser le fromage et laisser épaissir : on obtient une sauce onctueuse. Réchauffer les médaillons 5 bonnes minutes avec la sauce et les champignons, sans faire bouillir. Bien poivrer mais ne pas saler. Servir avec des haricots plats cuits à la vapeur. Parsemer de ciboulette ciselée.


Les 60 églises fortifiées constituent l'une des particularités de la Thiérache, région de bocage vallonnée. 




Véritables châteaux forts, ces églises en brique pour la plupart protégeaient la population des invasions. 




Celle de Bancigny n'a qu'une tour. Elle n'a pas été détruite mais non construite par manque d'argent, ce qui lui donne un certain charme. D'ailleurs les habitants du village refuseraient qu'elle soit un jour édifiée ! 


Celle d'Aubenton, plus "prestigieuse" est en pierre et possède également une tour fortifiée que l'on ne peut malheureusement pas visiter.


L'église abbatiale de Saint-Michel est quant à elle, aujourd'hui célèbre pour ses concerts,


et celle de Jeantes pour ses fresques de Charles Eyck, peintre de l'école de Paris.


Beaucoup de pigeonniers en brique

et de tours diverses et variées,

sans compter notre héros natif d'Aubenton, Jean Mermoz ! 

jeudi 13 juin 2019

Fraises diva

Encore un dessert suranné qui a obtenu un succès certain. La recette évoque le Kummel, une liqueur allemande, semble t-il que j'ai remplacée par du Kirsch.













Ingrédients
Fraises
Crème caramel
Crème Chantilly
Kirsch
Gelée de coing
Pistaches


























Faire macérer quelques minutes les fraises dans 2 cs de Kirsch puis les napper de gelée de coing réchauffée au pinceau. Démouler les crèmes renversées sur des assiettes individuelles, les entourer des fraises, les surmonter d'un turban de Chantilly à l'aide d'une poche à douille cannelée. Ajouter éventuellement une fraise sur le dessus ...

Parsemer le tout de quelques pistaches concassées. 


lundi 10 juin 2019

Rougail saucisse à la ratatouille

A partir d'une excellente idée de Cata, j'ai réalisé cette délicieuse variante de rougail saucisse à la ratatouille















Ingrédients
4  Montbéliard
2 oignons
1 ratatouille maison
4 gousses d'ail
4 cm de gingembre frais
Piment selon les goûts 












Couper les saucisses en rondelles assez épaisses et les faire revenir à la poêle sans matières grasses. Ajouter l'oignon finement émincé, l'ail écrasé, le gingembre râpé et le piment. Ajouter la ratatouille, couvrir, baisser le feu et laisser mijoter 20 min à feu doux. Rectifier éventuellement l'assaisonnement. 



dimanche 9 juin 2019

Fraises à l'impératrice

Une recette comme je les aime, issue de "L'art culinaire français", totalement désuète avec son riz à l'impératrice. Un entremets frais et assez léger, le  riz au lait étant très souple (infime quantité de riz) et non collé à la gélatine.







Pour 6 coupes
Riz au lait aux fruits confits
50 cl de lait entier
60 g de riz rond
2 cs de Kirsch
35 g de fruits confits
Crème Chantilly 
20 cl de crème liquide 30% 
250 g de fraises
Gelée de groseille ou de coing








Verser le lait dans la casserole et porter à ébullition. Ajouter le riz, bien mélanger et baisser le feu. Le riz va mettre 35 min à cuire doucement avec un couvercle partiellement posé sur la casserole. On remue de temps en temps même si ça n'a pas tendance à attacher. 



Au bout de 30 min, ajouter le sucre vanillé et bien mélanger le tout pendant encore 5 min. L'ensemble paraît assez liquide mais il va s'épaissir en refroidissant. 






Ôter du feu, ajouter les fruits confits avec le Kirsch et répartir le riz au lait dans les coupes. Laisser refroidir et réserver au frais. Monter la crème très froide en Chantilly et à l'aide d'une poche à douille cannelée, recouvrir le riz. 



Disposer les fraises coupées en quatre et les napper au pinceau de gelée de groseille légèrement tiédie. N'ayant pas de gelée de groseille, j'ai employé de la gelée de coing et c'était tout aussi bien.  


jeudi 6 juin 2019

Clafoutis aux abricots

Un dessert acidulé à souhait. Plus on cuit les abricots, plus ils deviennent acides. Pour ceux qui sont accrocs à l'acidité, on peut précuire les abricots dans le plat à gratin puis verser l'appareil crémeux et enfourner.










Ingrédients
3 oeufs
40 g de farine
150 g de lait
150 g de crème liquide 30 %
1 k g d'abricots frais
2 cs de Rhum
1 pincée de sel
Beurre + sucre pour le moule
Amandes effilées












Beurrer et sucrer un plat à gratin. Travailler au fouet la farine, les œufs, le sel et le sucre vanillé puis ajouter progressivement le lait, la crème et enfin le Rhum pour obtenir une pâte onctueuse et lisse. Disposer les abricots dénoyautés dans le plat puis verser dessus l'appareil aux oeufs. Faire cuire à four préchauffé à 180° pendant 45 min environ. Parsemer d'amandes effilées et de sucre puis enfourner de nouveau, juste le temps de bien dorer le dessus. 


mardi 4 juin 2019

Oeufs gratinés aux fanes de betteraves

Pendant que j'achetais une belle botte de betteraves avec des fanes bien fraîches, une autre cliente demandait au maraîcher de lui retirer les siennes. Je les ai évidemment récupérées. En les associant à des épinards, ce plat constitue une variante aux oeufs à la florentine









Ingrédients

Fanes de 2 bottes de betteraves
250 g d'épinards
1 gousse d'ail écrasée
Sel
Huile d'olive

3 oeufs
2 noisettes de beurre
Sauce Mornay
Sauce béchamel
50 g de comté













Faire cuire les tiges coupées des fanes à l'eau bouillante salée une dizaine de minutes puis ajouter  les feuilles grossièrement coupées. Poursuivre la cuisson 5 min et  bien égoutter. Faire tomber les épinards dans l'huile chaude et lorsqu'ils ont perdu toute leur eau de végétation, les mélanger aux fanes, ajouter l'ail pressé, assaisonner. 



Préparer une sauce béchamel bien relevée, répartir les fanes et les épinards dans les plats beurrés. Ménager un trou et casser un oeuf dans chaque plat.  



Napper de sauce, répartir le comté râpé. Enfourner pour 20 min à 180°, le temps de bien gratiner. 


dimanche 2 juin 2019

Romaine au poulet & au Roquefort (comme une salade Caesar)

La salade Caesar est de loin ma préférée de toutes mais pas si facile de trouver de la romaine sur mon marché. J'en achète enfin une belle et bien décidée à m'y mettre, je constate l'absence de parmesan. Comment est-ce possible ? J'ai donc remplacé l'élément essentiel par du Roquefort et finalement, ce n'était pas mal du tout ...







Ingrédients
1 salade romaine
1 filet de poulet
2 cs de farine
1 cc de paprika
Sel

Roquefort
Croûtons
100 g de pain
1 gousse d'ail
1 cs d'huile d'olive
Vinaigrette
1 jaune d'oeuf
2 cs d'huile neutre
1 cc de moutarde
1 cs de vinaigre de Xérès








Commencer par les croûtons. Trancher puis couper le pain en cubes et le mélanger à 1 cs d'huile d'olive et à une gousse d'ail hachée. Attendre que les croûtons s'imprègnent et les faire dorer au four à 210°. Détailler le poulet en lanières et les rouler dans la farine assaisonnée de sel et de paprika. Chauffer 1 cs d'huile d'olive dans une poêle anti-adhésive et y dorer les lanières de poulet à peine 10 min. Préparer la vinaigrette en fouettant le jaune d'oeuf avec la moutarde. Monter avec de l'huile neutre comme pour une mayonnaise (mais en plus souple) et terminer par un filet de vinaigre. Réunir la salade épluchée, la vinaigrette, les croûtons, le poulet et le Roquefort émietté. 

samedi 1 juin 2019

Omelette aux épinards

Une omelette avec des légumes frais, de l'ail nouveau, un bon Comté, c'est toujours apprécié. 















Pour 2 personnes
4 œufs
250 g d'épinards frais

1 belle gousse d'ail nouveau
20 g de beurre
Comté
Sel, poivre
















Fatiguer les épinards dans une poêle avec un peu de beurre chaud. Ajouter l'ail écrasé, réserver. Casser les œufs dans une terrine et les assaisonner. Battre à la fourchette d'un geste vif. Dans la même poêle, remettre un peu de beurre. Lorsqu'il est bien mousseux, verser les œufs. Rabattre vigoureusement les bords de l'omelette de l'extérieur vers l'intérieur, tout en ayant également un geste circulaire. Avant que les œufs ne soient pris, ajouter épinards et le comté finement râpé, rouler l'omelette qui reste légèrement baveuse et la glisser sur le plat de service. 


vendredi 31 mai 2019

Asperges tièdes à la vinaigrette

Une entrée de saison, fraîche et délicate. J'ai apprécié le dégradé de couleur de ces asperges, entre le blanc et le vert ....












Ingrédients
1 botte d'asperges

4 radis roses
Quelques noisettes
Pousses d'épinards
Pluches de persil
Ciboulette ciselée
Beurre
Vinaigrette
2 cs d’huile d'olive
1 cs  de vinaigre
1 pointe de moutarde
Sel, poivre













Éplucher les asperges au rasoir à légumes, les laver et les cuire  à petits frémissements dans un grand sautoir rempli d’eau salée, pour une vingtaine de minutes. Les retirer délicatement et les plonger aussitôt dans l'eau glacée pour fixer la couleur. Torréfier les noisettes entières au four une dizaine de minutes à 150°, les frotter entre les mains pour ôter la peau puis les concasser légèrement.  Emincer finement les radis et les faire revenir légèrement au beurre. Disposer les asperges égouttées, saupoudrer de ciboulette, pluches de persil, des noisettes concassées et des radis poêlés. Ajouter une pousse d'épinard. Préparer la vinaigrette et napper de sauce. 

jeudi 30 mai 2019

Mes recettes deviennent les vôtres

Et un petit récap de printemps. Immense merci à tous ! 



Velouté d'épinards, Ségolène



Asperges sauce mousseline, l'Oliverie de Marie-Odile


Asperges sauce mousseline, Jean-Louis


Boulettes sauce tomate au fenouil, la belle Hélène de Bruxelles 

Risotto verde, l'Oliverie de Marie-Odile

Feuilleté de saumon aux épinards, Alain de Bordeaux & de Gaillard


Chili con carne, Alain de Bordeaux & de Gaillard


Mignardises au chocolat, Bénédicte


Tiramisu, Piotr de Nantes


Triomphe de Marie, Chantal


Tiramisu aux fraises & marbrés, Anne LC


Cake de voyage au pavot & citron, Barbara


Tarte aux fraises, l'Oliverie de Marie-Odile


Pavlova, l'Oliverie de Marie-Odile