lundi 6 décembre 2021

Leckerlis

Et une douceur de plus pour fêter dignement la Saint Nicolas. Pour cette recette qui ressemble au fameux pain d'épice de Nuremberg, il convient d'utiliser autant de farine que de miel et si l'on n'apprécie guère ce dernier, on le remplace aisément par de la gelée de coing. Je me suis inspirée d'une recette de Christophe Felder en la simplifiant. Le célèbre pâtissier préconise notamment un repos de la pâte durant 8 jours, ce qui est idéal. Pour ma part, j'ai laissé la pâte 24 h à température ambiante. 


Ingrédients
250 g de miel
250 g de farine
75 g de fruits secs (noisettes, noix)
1 cc de bicarbonate
5 g de cannelle
1 cs de Kirsch
1 noisette de beurre
Glaçage
200 g de sucre glace
30 g de Kirsch
2 cs d'eau

Tiédir le miel et le verser sur la farine mêlée au bicarbonate et à la cannelle, en mélangeant à la feuille du robot. Verser les fruits secs dans un sac plastique et taper dessus avec un rouleau à pâtisserie. Ils seront grossièrement concassés. Détailler finement les écorces d'agrumes. Incorporer le tout à la pâte sans oublier le kirsch. Filmer et laisser 24 à température. Le lendemain, étaler la pâte au rouleau sur du papier sulfurisé beurré, sur 1 cm d'épaisseur. 

Ne pas fariner, la pâte s'abaisse facilement, elle ne colle pas. Enfourner à 170° pour une vingtaine de min à peine. Retourner sur une grille et étaler aussitôt le glaçage au pinceau, sur le côté lisse. Trancher aussitôt le pain d'épice en petits cubes et réserver dans une boîte en fer. Les leckerlis sont meilleurs le lendemain. 


Cette année, j'ai vraiment manqué de temps et n'ai malheureusement pas pu préparer mes petits paniers favoris ...




16 commentaires:

  1. Miam miam trop bon ces biscuits
    Bonne jorunée
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout mais recette parfaite pour les amateurs de miel.

    RépondreSupprimer
  3. J'étais au festival du livre gourmand à Périgueux il y a 15 jours, et j'ai assisté à une démonstration de Christophe Felder, il nous a fait du pain d'épice, et il disait justement que chez lui en Alsace, on pouvait garder la pâte (le mélange farine/miel) jusqu'à 6 mois avant de l'utiliser. On a eu la chance d'y goûter, vraiment très bon ! Tes leckerlis doivent être tout aussi délicieux !!

    RépondreSupprimer
  4. Vraiment très sucrés mais tant pis, je ne me ferais pas prier pour en goûter un ou deux !

    RépondreSupprimer
  5. C'est lancé avec du sirop de confiture des oranges, cuisson ce week-end, et dégustation semaine prochaine
    C'est par l'attente aussi qu'on augmente le plaisir!
    Merci de partager cette recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Incroyable, j'avais hésité à utiliser du sirop d'orange, j'en ai à profusion. La prochaine fois, sans aucun doute !

      Supprimer
  6. Ça ne peut pas être mauvais avec ce délicieux sirop!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire, c'est forcément excellent !

      Supprimer
    2. Je confirme avec la semaine d'attente puis encore une journée après cuisson, le goût comme la texture sont superbes!
      Ça vaut le coup d'attendre:)

      Supprimer
    3. J'imagine, promis la prochaine fois, je suis plus patiente.

      Supprimer
  7. Des gourmandises pareilles ne peuvent que me plaire.. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. coucou on a toujours de la place pour ces petites merveilles, bisous

    RépondreSupprimer
  9. Testé il y a quelques années ! J'en garde un souvenir délicieux.
    Bonne soirée, bises.

    RépondreSupprimer