mardi 31 décembre 2013

Bûche façon Forêt-Noire

La bûche est plutôt servie à Noël mais rien n'empêche de prolonger le plaisir au jour de l'an. La bûche de noël tire ses origines d'un rite païen lié à la célébration du solstice d'hiver : on rend hommage au soleil. Pendant des siècles, on a eu pour habitude, lors de la veillée de Noël, de faire brûler dans la cheminée une grosse bûche qui devait se consumer très lentement. L'évolution des moyens de chauffage et la disparition des grandes cheminées mettra progressivement fin à la coutume des bûches qui y étaient brûlées. La création d’un dessert a permis de continuer à célébrer symboliquement ce rituel. Aujourd'hui, c'est une forêt noire en forme de bûche que j'ai concoctée. 



Génoise
125g de sucre 
90g de farine
30g de cacao
4 œufs
Sirop à imbiber
150g de sucre
Kirsch
Mousse Chocolat
3 œufs
100g de chocolat
30g de beurre  
1 cs de sucre glace
Chantilly
20 cl de crème liquide 30%
30g de sucre glace 
1 sachet de sucre vanillé
Décor
100g de chocolat à pâtisser
2 poignées de cerises amarena
Bigarreaux confits
1 cs d’huile

Préparer la mousse au chocolat - lien - le matin pour le soir ou la veille.
Réaliser les copeaux : faire fondre le chocolat au micro-ondes, lisser avec l’huile. A l’aide d’un pinceau, déposer des traces sur du papier sulfurisé. Laisser durcir au frais.



Génoise : Préchauffer le four à 240°. Tapisser de papier sulfurisé une plaque à pâtisserie avec rebord de 29x38 cm légèrement beurrée (cela maintient le papier). Mettre les œufs entiers et le sucre dans un cul de poule au bain marie sur feu doux et fouetter pour obtenir une température de 50°. Retirer du feu et continuer de battre jusqu’à complet refroidissement (presque 10 min). Incorporer très délicatement à la spatule, la farine et le cacao tamisés. Verser la pâte sur la plaque. Enfourner et faire cuire 5 min. Eteindre le four et laisser encore une minute. Dès la sortie du four poser le biscuit côté papier sur un torchon mouillé. Attendre 5 min et rouler ensemble, délicatement et sans trop serrer, papier et biscuit. Rouler le tout dans le torchon, jusqu’à refroidissement. Dérouler avec précaution et retirer le papier.
Sirop à imbiber : porter à ébullition le sucre avec 150g d’eau puis verser une bonne quantité de Kirsch.
Fouetter la crème en chantilly - lien -.
Montage : Imbiber la génoise de sirop. Recouvrir de mousse au chocolat. Insérer les cerises amarena. Enrouler à nouveau en partant de la longueur. Couper les extrémités. Masquer le tout de crème chantilly. Décorer le gâteau avec les copeaux et 3 bigarreaux. Poudrer de sucre glace.



Passez un agréable réveillon. 



1 commentaire:

  1. Bonjour,je viens de parcourir votre blog,j'ai beaucoup aimé.... Et tous ces plats ,vous en avez des recettes !!!!!!! bonne journée la recette que j'ai ne me satisfait pas ,je suis très preneuse !! merci par avance
    j'ais déjà traité un site comme ca

    http://le-couscous-marocain.com

    RépondreSupprimer