lundi 9 mai 2016

Pesto de céleri

J'ai découvert le pesto de céleri l'an dernier lors d'une démonstration du chef du Lucas Carton sur un stand en plein air, dans mon quartier. Il avait oublié ses ustensiles et réalisait un carpaccio de céleri rave en découpant avec un couteau à pain ... Pour le pesto, tout était également au pif, sans laver les légumes. Bref, je me suis calée sur ma recette de pesto au persil. Cela étant, il s'agit d'une bonne idée qui relève à merveille les crudités. 










Pour 1 bocal
Feuilles d'1/2 céleri branche
4 cs d'huile d'olive
2 gousses d'ail
1 cs de parmesan
Sel, poivre









Mixer l'ail, ajouter les feuilles de céleri lavées et soigneusement essorées. Assaisonner, ajouter le parmesan et verser l'huile. 



Bien couvrir le pesto d'huile et refermer le bocal. Relève les pâtes, les crudités, le minestrone, les pommes de terre, les haricots, ainsi que toutes les petites tartines apéritif. 



Petit retour 


Derrière les blettes, le fameux céleri

11 commentaires:

  1. J'adore le céleri alors se pesto je ne peux que l'aimais
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  2. Ce pesto doit être agréablement parfumé, à tester ;)

    RépondreSupprimer
  3. Oh! Quelle bonne idée ce pesto de céleri! Et que de saveur aussi. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  4. Super bonne idée ce pesto, je note :-)

    RépondreSupprimer
  5. Je ne savais pas que l'on pouvait le faire avec du celeri, merci pour cette idée ;) bonne journée

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. C'est vrai qu'il s'agit d'un quartier très sympa.

      Supprimer
  7. Oh chouette ! Une nouvelle idée de pesto ! Tu ne mets ni pignons ni amandes ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lui n'en mettait pas en tout cas. C'est bien aussi car ça donne un pesto plutôt fluide, idéal sur les tomates mozza. Curieusement, le céleri devient bcp moins puissant en pesto.

      Supprimer
  8. Ton pesto ne manque pas d'originalité, il doit avoir un goût et un parfum incroyable.

    RépondreSupprimer
  9. très original ton pesto, j'apprends des choses chez toi, merci

    RépondreSupprimer