samedi 7 mai 2016

Des aubergines vinaigrette à Rome 4/5

Pour les présenter en hors d'oeuvre, les aubergines doivent être coupées assez épaisses, pas moins de 3 cm. Cuites lentement au four, elles perdent leur eau, deviennent fondantes et s’accommodent parfaitement d'une petite vinaigrette. 






Ingrédients
4 aubergines
3 cs de persil plat
2 gousses d'ail
2 cs de câpres
2 cs de vinaigre balsamique
4 cs d'huile d'olive
Sel, poivre
Pecorino romano











Couper les aubergines en tranches épaisses, les peler partiellement et  les disposer sur la lèche-frite recouverte d'une feuille de silicone.


Saupoudrer de gros sel, laisser dégorger une 1/2 heure. Enfourner pour 40 min à four préchauffé à 200°. Napper de vinaigrette et éventuellement de pecorino. Cher et tendre qui n'aime pas les aubergines, a beaucoup apprécié.


Direction via del Corso, pour visiter l'un des plus prestigieux palais de Rome, la galerie Doria-Pamphilj. L'audioguide compris avec le billet est réalisé par l'un des descendants de la famille. Commentaire parfaitement réalisé avec des anecdotes croustillantes. 


Dans la salle Poussin, les tableaux ont été peints spécialement pour recouvrir entièrement les murs,


On apprécie d'autant plus la galerie des glaces, qu'il n'y a personne. Ça change du musée du Vatican ...

Baignée de lumière, la galerie des glaces donne sur la cour intérieure plantée de citronniers. 

Collection privée la plus importante d'Italie, à ne louper sous aucun prétexte. Pour d'autres balades à Rome, c'est par ici : 1/5, 2/5, 3/5 & 5/5.

18 commentaires:

  1. Hum ça a vraiment l'air très bon !
    Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. j'adore les aubergines alors c'est trop bon et très raffiné
    merci aussi pour la visite

    RépondreSupprimer
  3. Humm j'adore les aubergines cette petite entrée me plait bien. Un beau musée.
    Bon samedi
    bises

    RépondreSupprimer
  4. Via del Corso me rappelle notre séjour à Rome en novembre dernier. Nous logions dans cette longue rue, côté Piazza del Popolo, mais n'avons pas visité ce musée. Ce sera pour la prochaine fois. En attendant, je note les aubergines pour une entrée à faire cet été.

    RépondreSupprimer
  5. Oh la la merci pour toutes ces belles recettes on se régale chez toi!
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette belle escapade !
    J'ai très envie d'essayer cette recette, j'ai justement une belle aubergine en attente d'inspirations.

    RépondreSupprimer
  7. Voilà une façon originale de manger des aubergines. Je garde ta recette pour cette été.

    RépondreSupprimer
  8. Une façon de manger les aubergines que je découvre et que je vais m'empresser de tester. bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me préviens pour que je te pique une photo !

      Supprimer
  9. Recette testée ce midi, avec grand succès ! Cette façon de cuire les aubergines sans matière grasse est bluffante et tellement facile. Je les ai servies avec de la feta, c'était un régal. Merci beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très contente, merci pour le retour. Tout est dans l'épaisseur des tranches. Les aubergines restent moelleuses.

      Supprimer
    2. Ma version de la recette est enfin sur le blog. Merci encore, à chaque fois c'est un vrai régal !

      Supprimer
  10. J'aime ces balades gourmandes! Rome je rêve d'y aller un jour! Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors un 21 avril pour la gratuité des musées, c'est idéal !

      Supprimer
  11. Tu les manges donc froides ? Je n'ai jamais essayé mais comme j'adore les aubergines, et qu'apparemment, j'ai une petite chance de les faire aimer à ceux qui n'aiment pas autour de moi, je note la recette ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui froides. Lorsqu'il fait chaud, c'est très frais en bouche.

      Supprimer
  12. C'est encore moi ! J'ai testé ta recette, nous nous sommes régalés. Cette version froide nous a beaucoup plu ! J'ai juste modifié le mode de cuisson. Bises.
    Clin d'oeil ici : http://www.marlyzen.com/2016/09/aubergines-la-vinaigrette-italienne.html

    RépondreSupprimer