dimanche 26 juin 2016

Risotto au parmesan

Je n'avais pas d'amateurs de risotto à la maison jusqu'à présent. Et puis, nous avons goûté cette spécialité à Parme : le riz étant al dente, vraiment ferme, le côté pâteux si désagréable avait disparu. Alors depuis, j'en ai préparé plusieurs fois. Les italiens consomment leur riz comme leurs pâtes, c'est logique et ça fonctionne. Tout n'est qu'une question de maîtrise, évidemment.




Ingrédients
200 g de riz arborio
2 échalotes
2 cs d'huile d'olive
1 noix de beurre
40 cl de bouillon
100 g de parmesan 
Poivre







Faire revenir les échalotes sans coloration dans l'huile et le beurre puis ajouter le riz pour le nacrer : bien l'enrober de matières grasses en remuant pendant 3 minutes environ. Déglacer avec le vin blanc et lorsque le jus est évaporé, mouiller avec le bouillon en plusieurs fois. Ne surtout pas verser le bouillon d'un seul coup, on y va au fur et à mesure et tout le bouillon ne sera peut-être pas nécessaire. Au bout de 16 min de cuisson, il reste un peu de liquide de cuisson crémeux, on peut alors incorporer le parmesan fraîchement râpé. Rectifier l'assaisonnement.


16 commentaires:

  1. Ici c'est l'inverse on est des fous de risottos sous toutes ses formes, j'en mangerais tous les jours si je pouvais ^^ celui ci a l'air délicieux, je le note!

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un beau risottos moi j'adore ça mais mon mari et mes enfants un peu moins
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  3. Un petit délice ton risotto! J'adore! Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne fais jamais de risotto. Mais le tien a l'air délicieux !

    RépondreSupprimer
  5. A la maison, on est partagé, moi j'adore mais le petit mari pas du tout !! Résultat, je n'en fais pas souvent, et c'est bien dommage. Je vais essayer ta recette, j'arriverai peut-être à le faire changer d'avis ....

    RépondreSupprimer
  6. Tout le monde aime à la maison, origine italienne oblige!
    J'ai exactement les mêmes assiettes que vous et j'adore. mais je suis incapable de dire quelle est la matière ni porcelaine ni faïence...une "sorte de pâte de verre"...En savez vous davantage? Certaines sont un peu décoloréés, accusant leur âge. Bonne journée à vous et merci pour toutes vos recettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dessous de l'assiette comporte la mention "terre de fer". Je recopie ce que j'ai trouvé sur internet : "Terre de Fer" est une appellation commerciale, un label qui désigne la faïence fine, à mi-chemin entre la faïence et la porcelaine : une faïence à laquelle est mêlée du feldspat, composé minéral, et du kaolin, pour la rendre plus blanche et plus résistante.

      La terre de fer apparaît en France vers 1770, et se répand vraiment après la révolution industrielle pour connaître son apogée aux alentours de 1900 "
      Merci Patricia pour le gentil commentaire.

      Supprimer
    2. Merci à vous d'avoir pris le temps de me répondre...généreuse en tout...
      En plus de vos recettes, nous avons en commun le gout de la belle vaisselle ancienne
      Encore merci

      Supprimer
    3. Je n'avais jamais pris soin de regarder, ça m'a intéressé. J'aime bien chiner, je saurai pour la prochaine fois.

      Supprimer
  7. Pas fan de risotto, cependant je me laisserais bien tenter par ta recette !

    RépondreSupprimer
  8. J'adore les risotto mais n'en fais que rarement, ma petite famille étant habituée à manger du riz vapeur (ricecooker) ! Ta version au parmesan me plait beaucoup, un mariage inratable.

    RépondreSupprimer
  9. Moi aussi, je suis très "ricecooker", le riz est parfait avec.

    RépondreSupprimer
  10. J'adore ...tout simplement !excellente recette
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  11. hummmm un régal ton risotto, bises

    RépondreSupprimer
  12. Simple dans les ingrédients mais pas si facile à réussir, un bon risotto bien crémeux, mais avec les origines de ta belle-famille, je suis sûre que tu es reine en la matière ! :)

    RépondreSupprimer