mardi 21 juin 2016

Tourte aux épinards : schacciata con spinachi en Emilie-Romagne

J'ai savouré cette tourte à l'aéroport de Bologne. Bon d'accord, ce n'est pas très romantique mais j'ai particulièrement apprécié. La pâte est réalisée à partir de semoule et de farine, ce qui lui donne un petit goût supplémentaire.



Pour une tourte de 26 cm
250 g de semoule extra fine
125 g de farine
1 cc de sel
1 cs de saindoux
1 cc de levure boulangère
Garniture
1 kg d'épinards surgelés
300 g de scarmorza
2 oignons
2 gousses d'ail
Huile d'olive
Origan
Sel, poivre






La veille, sortir les épinards du congélateur, les  disposer dans une passoire pour qu'ils s'égouttent. Préparer la pâte en mélangeant tous les ingrédients avec le crochet pétrisseur du robot. Laisser lever 1 heure. 


Faire revenir les oignons émincés dans une poêle avec de l'huile chaude. Ajouter les épinards essorés. Laisser cuire une dizaine de min puis assaisonner fortement avec du sel, poivre, origan et l'ail écrasé. Laisser refroidir. 


Étaler la pâte divisée en deux morceaux inégaux sur le plan de travail fariné. Foncer une tourtière huilée du plus gros morceau en ménageant un grand trottoir. 


Garnir de scarmorza détaillée puis des épinards. Recouvrir du disque de pâte restant en formant un ourlet étanche. 


Laisser lever de nouveau 30 min, saupoudrer de sel et enfourner pour une bonne heure à four préchauffé à 180°.

Badigeonner d'huile d'olive à la sortie du four. Laisser reposer une quinzaine de minutes avant de servir avec une salade verte. 


Je vous passe les trésors que recèle Bologne, juste une prise de vue des toits à partir de la tour Asinelli, la plus haute avec ses 500 marches. Ces tours sont emblématiques de la ville. 


Due Torri
En deux mots : s'il n'en reste aujourd'hui qu'une vingtaine, près de 100 tours se dressaient dans le ciel de la ville au Moyen Âge ! Elles servaient de bastion aux familles nobles qui se livraient des luttes sanglantes. Certaines furent détruites pour éviter l'effet domino en tombant mais d'autres seront seulement décapitées par décision de justice car à l'époque, on infligeait le châtiment directement à la tour quand une famille se rendait coupable de méfaits. L'humiliation totale !!! Sinon, quelques spécialités avant de se quitter. Pas besoin de traduction, c'est ce qu'il y a de pratique avec l'italien :











9 commentaires:

  1. J'adore les tourtes mai celle-ci est vraiment bien gourmande. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  2. Humm une bonne tourte et de très belle photo
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, votre bol mélangeur semble rempli de liquide : faut-il en ajouter à l'appareil ?
    Merci pour toutes les recettes que vous nous faites partager.

    RépondreSupprimer
  4. C'est la pâte qui a levé dans le bol. Comme j'ai doublé les quantités, il y en a beaucoup.

    RépondreSupprimer
  5. ... et comme j'adore les épinards, je te laisse deviner ce que je pense de ta tourte ;-) !
    Et avec des orties de saison ?... hmm, je ne dirais pas non ! ^^
    Bises ! Sandy

    RépondreSupprimer
  6. Jolie visite et délicieuse tarte italienne !

    RépondreSupprimer
  7. Une tourte tout à fait savoureuse que je ne manquerai pas de réaliser. Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  8. J'aime beaucoup ta tourte, j'utilise souvent de la scarmoza fumée, à essayer !! Bonne journée Isabelle

    RépondreSupprimer