mercredi 26 avril 2017

Gâteau moelleux à l'orange et à la noix de coco

La présence de la noix de coco est à peine perceptible mais pourtant, elle confère un véritable plus à ce gâteau moelleux. 














Ingrédients
3 œufs
190 g de farine
200 g de sucre
70 g de beurre
20 cl de crème liquide entière
30 g de noix de coco râpée
1 cc  de levure chimique
1 pincée de sel
1 cs de rhum
1 zeste d'orange








Mixer la noix de coco, la placer dans un bol et la réhydrater avec 1 cs d'eau. Faire fondre le beurre et le laisser refroidir. Râper le zeste d'orange et le mélanger au sucre. Fouetter les œufs entiers avec le sucre puis verser la crème, la noix de coco, le rhum et le sel. Ajouter la farine et la levure petit à petit. Incorporer le beurre en dernier. 


Verser la préparation dans un moule à savarin beurré. Enfourner à four préchauffé à 160°. Cuire 45 min. Attendre 5 min avant de démouler sur grille. Laisser tiédir et saupoudrer de sucre glace, décorer de tranches d'orange confites. 



12 commentaires:

  1. Comme c'est beau ! J'avoue un faible pour les desserts aux agrumes...

    RépondreSupprimer
  2. Hummm! il me plait ce gâteau orange-coco avec ses saveurs exotiques et ensoleillées! bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Miam miam je prendrais volontiers une part
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  4. un voyage gourmand. Coco et agrumes une merveille. belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Il est superbe ton gâteau !! Ta recette me plaît beaucoup, je la garde sous le coude, gros bisous 😙

    RépondreSupprimer
  6. Ton gâteau semble si moelleux et parfumé ! Très appétissant :)

    RépondreSupprimer
  7. Il est vraiment très alléchant ton gâteau ! donc on n'utilise pas le jus de l'orange ?
    bises et bonne journée
    sicacoco

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non effectivement mais on pourrait très bien faire un sirop avec pour imbiber le gâteau, une fois cuit.

      Supprimer
  8. Un savoureux mariage de saveur et une présentation raffinée, j'aime beaucoup.
    merci du partage, bon we.

    RépondreSupprimer