mardi 29 décembre 2015

Moricettes

Avec la même pâte que les bretzels, on forme de petites navettes que l'on plonge dans un bain avec du bicarbonate. L'intérieur est tout moelleux et l'extérieur très croustillant.






Pour 20 moricettes
500g de farine
10g de sel
7g de sucre
2 cc de levure instantanée
30g de saindoux
Pochage et finition
30g de bicarbonate de soude
1 œuf
Graines de pavot, sésame






Préparer la pâte à bretzels. Après le repos de la pâte, la diviser en 20 parts de 40 g ou bien si l'on souhaite préparer aussi quelques bretzels, couper la pâte en deux morceaux. Avec l'un, détailler 10 parts pour les moricettes et avec l'autre cinq morceaux pour les bretzels. Donner une forme ovoïde aux moricettes et les déposer sur une plaque recouverte d'un silpat. Façonner éventuellement les bretzels. Préchauffer le four à 200°. 



Dans une sauteuse, faire bouillir 1,5 litre d’eau puis ajouter le bicarbonate. Réduire le feu pour que l’eau frémisse et pocher les moricettes pendant 1 min. Les sortir du bain avec une écumoire et les redéposer sur la plaque de cuisson du départ. 



Les badigeonner à l’aide d’un pinceau à l’œuf battu, attendre 10 min et badigeonner une seconde fois. Cette fois-ci, j'ai utilisé simplement du blanc d'oeuf et les bretzels manquent un peu de couleur. Parsemer des graines de son choix ou de gros sel et pratiquer de petites entailles à la lame de rasoir. 



Enfourner et laisser cuire 15 min : l’extérieur doit être doré et croustillant et l’intérieur moelleux. Refroidir sur grille. 



Moricette, ça me fait penser à bal musette avec une petite robe noire en crêpe georgette ! 

14 commentaires:

  1. J'adore le goût des bretzel et mauricettes. Par quoi peut-on remplacer le saindoux, si on n'en a pas, STP). Bises et belle journée Isca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par du beurre tempéré, sans problème. Bonne journée.

      Supprimer
  2. Elles sont très réussi je t'en prendrais bien une.
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  3. OH que c'est mignon et tu as une bonne expression de représentation de ces merveilles au bal musette lolll ! Je te dis à l'année prochaine maintenant, bon jour de l'An

    RépondreSupprimer
  4. Curieux le bain dans le bicarbonate... je ne connaissais pas. En tout cas, ces mauricettes sont bien appétissantes, foi de Georgette ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bain de bicarbonate est vraiment indispensable. Essaie, c'est surprenant, en effet.

      Supprimer
  5. J'adore en faire et surtout en manger ! bravo pour ta réalisation superbe !
    J'espère que tu as passé de bonnes fêtes ;)
    Bises et bon après-midi !

    RépondreSupprimer
  6. J'adore, j'ai connu cette spécialité en Alsace et j'ai été surprise l’autre jour d'en trouver au supermarché à Lille, comme quoi la mauricette se démocratise ^^

    RépondreSupprimer
  7. Décidément, il faut que je trouve du saindoux!

    RépondreSupprimer
  8. Elkes sont superbes ces moricettes ! J'adore ça mais j'ai honte car je n'en fais vraiment pas souvent. Je crois que je n'ai pas de recettes sur mon blog.
    A revoir en 2016..,
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Elles sont superbes tes mauricettes! J'en prendrais volontiers une au passage! Quel délice! Bonnes fêtes de fin d'année

    RépondreSupprimer
  10. J'utilise fréquemment les Mauricettes pour réaliser des canapés

    RépondreSupprimer
  11. Comme elles sont mignonnes ! Une recette qu'il faut que je teste.
    Merci pour le partage !

    RépondreSupprimer
  12. Nous avons acheté ce type de petits pains à Dusseldorf, je n'ai pas retenu leur nom, mais je me rappelle comment ils étaient bons !

    RépondreSupprimer