vendredi 6 janvier 2017

Confiture de kiwis

En pleine saison des kiwis, on prépare une confiture riche en vitamines C et E que l'on préserve en cuisant peu les fruits. Du coup, un ajout de pectine est indispensable. Pour autant,  je n'utilise jamais de sucre gélifié, bien trop cher pour ce que c'est. Je préfère ajouter de la pectine jaune et ajuster mon mélange en fonction des composés pectiques des fruits. 










Pour 3 pots
600 g de kiwis
500 g de sucre cristal
1 citron vert
8 g de pectine









Mêler le sucre à la pectine. Éplucher les kiwis et les couper en tout petits dés en ôtant le rostre, cette partie dure située à une extrémité. 


Laisser macérer sucre et fruits avec le jus de citron pendant une heure. Porter doucement à ébullition pour atteindre 105°. Mixer légèrement, au risque de libérer l'amertume des petites graines, verser dans les pots, visser le couvercle et retourner. 

Savourer avec un yaourt nature ou du fromage blanc. Avec cette recette, je participe au défi "Cuisinons de saison de Gut".

7 commentaires:

  1. Elle est très gourmande ta confiture de kiwis! Rien de tel pour bien commencer la journée. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  2. C'est une confiture que je fais aussi régulièrement car je l'aime beaucoup ! comme tu le dis le kiwis c'est l'assurance de faire le plein en vitamines alors pourquoi s'en priver surtout lorsqu'elle est aussi délicieuse !! merci Isabelle je l'ajoute de suite !! gros bisous

    RépondreSupprimer
  3. Une belle confiture de saison ! J'en ai une aussi sur mon blog, mais crue... alors donc très différente ! Bon week-end

    RépondreSupprimer
  4. C'est une confiture que je fais aussi parfois, je trouve le gout surprenant par rapport au kiwi frais mais vraiment extra!! Une de mes favorites en fait ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le côté acidulé est très plaisant !

      Supprimer
  5. Je fais cette confiture aussi mais avec tes kiwi tu peux aussi faire du sirop j'ai une recette sur mon blog c'est trop bon.
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer