dimanche 5 février 2017

Doigts de fée

A base de meringue française parfumée à la noix de coco, les doigts de fée sont associés par deux, les extrémités trempées dans le chocolat, saupoudrées éventuellement de vermicelle. Bref, une petite gourmandise légère comme une plume, idéale pour une soirée dont le thème serait : "Black & white" par exemple. Une fois de plus, je me suis inspirée d'une recette de Ch. Felder. Sinon ma charmante Constance me demande pourquoi appelle t-on ces meringues des doigts de fée :
- Parce qu'ils sont fins, répondis-je. Pense aux elfes.
- Oui mais collés deux par deux, ils sont gros donc ça ne tient pas la route
- Alors prenons ceux qui ne sont pas collés deux par deux. 
- Oui mais dans "La belle au bois dormant", les fées sont grosses. 
Ah, ces références Disney avec à la fin du même dessin animé, le prince qui danse la valse au Moyen Age ! Pauvre Charles Perrault ...




Ingrédients
2 blancs (60 g)
50 g de sucre glace
50 g de sucre cristal
40 + 20 g de noix de coco râpée 
100 g de chocolat à pâtisser
Vermicelle chocolaté







Mixer 40 g de noix de coco avec le sucre glace. Monter les blancs tempérés au fouet électrique et ajouter à mi parcours, un tiers du sucre cristal, continuer de fouetter les blancs et ajouter au fur et à mesure le sucre restant. A la spatule, incorporer délicatement la noix de coco sucrée aux blancs en neige. Former 52 petits doigts à l'aide d'une douille lisse de 8 mm, en les déposant sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Saupoudrer de noix de coco restante. 

Cuire les meringues 1 h 30 à 100°. Tremper deux doigts dans le chocolat fondu et les associer en intervertissant les couleurs. 

Laisser sécher. On peut aussi saupoudrer de vermicelle ou de noix de coco, un seul doigt trempé dans le chocolat ... 

Pour une autre recette de meringue à la noix de coco, il suffit de cliquer. 

13 commentaires:

  1. Hum comme j'aime ces petites gourmandises...
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ces gourmandises, mais j'aime beaucoup leur nom! A savoir si les fées sont grosses ou pas en vrai, aucune idée :D

    RépondreSupprimer
  3. Je suis conquise par ces petites merveilles.
    J'ai des blancs au frais qu'il faut utiliser très vite, je sais comment ils vont finir.
    J'ai des difficultés à te laisser des messages.
    J'espère que cela va marcher.
    Bon dimanche, bises.

    RépondreSupprimer
  4. C'est élégant, divin et léger : j'adorerais ces douceurs !

    RépondreSupprimer
  5. Doigts de fée fins ou gros, je les croquerais avec plaisir ! Ils semblent si légers et aériens.

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ces petites gourmandises
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  7. C'est une bien belle réalisation et une bien belle gourmandise. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  8. Comme c'est mignon et gourmand, j'ai bien envie de craquer !

    RépondreSupprimer
  9. J'adore cette recette. J'ai toujours des blancs d'oeufs au congélateur pour mérite.gue, macarons ou petits gâteaux... voici une recette de plus !
    Merci pour toutes ces recettes sublimes et pour votre blog d'une belle finesse.
    Au plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer
  10. Moi qui ai des blancs d'oeuf, vraiment tu es une fée, toujours des recettes gourmandes et raffinées à la fois. Belle soirée Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jackie. Les blancs sont un allié précieux en pâtisserie, on ne les jette pas, même la plus petite quantité.

      Supprimer