samedi 2 septembre 2017

Merveilleux au café & aux speculos

Repéré chez "amuses bouche" puis chez "une aiguille dans le potage", cela fait un bout de temps que je voulais m'y mettre mais il manquait toujours quelque chose. Soit de la vergeoise brune pour les speculos, du sucre vanillé maison pour la meringue, bref j'y suis enfin parvenue et pas déçue ! Attention, très gros gâteau pour 10 à 12 personnes, j'ai en effet augmenté la quantité de meringue car je préfère plus de croustillant et moins de crème.  












Ingrédients
Meringue française
180 g de blancs (6)
300 g  de sucre vanillé maison

Crème fouettée au mascarpone
50 cl de crème liquide entière

120 g de mascarpone
4 cs de sucre glace
2 cs rases de café lyophilisé
Spéculos maison
Finitions 
Chocolat blanc
2 à 3 spéculos réduits en poudre















Préparer la meringue française et dresser 4 disques de 18 cm à l'aide d'une poche à douille de 15 sur du papier sulfurisé. 


Il me restait un peu de meringue, j'ai façonné quelques doigts supplémentaires. Cuire 2 bonnes heures à four préchauffé à 100°. Laisser sécher les disques de meringue dans le four éteint entrouvert.

Monter la crème très froide avec le mascarpone, le sucre glace et le café lyophilisé. 

Poser un premier disque sur le plat de service, napper de crème au café à l'aide d'une poche à douille lisse de 8, puis répartir quelques spéculos brisés. Le fait d'ajouter de la vanille à la meringue lui confère une jolie couleur blonde qui était exactement du même ton que la crème. Dommage pour le contraste mais c'est bien pour le goût. 


Monter le merveilleux ainsi de suite, appuyer délicatement dessus et utiliser l'excédent de crème pour le recouvrir entièrement, puis appliquer les copeaux de chocolat blanc réalisés avec un rasoir à légumes, ça marche très bien. 


Saupoudrer de spéculos réduits en poudre et de quelques brisures, ajouter éventuellement une ou deux petites meringues. Raffermir au frais avant le service. 

Pour une autre recette de merveilleux, c'est par ici

12 commentaires:

  1. tu l'as merveilleusement réussi!

    RépondreSupprimer
  2. Je me régale à chaque fois que j'entre dans ta cuisine! Une vraie gourmandise et un vrai plaisir pour les yeux. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  3. Décidément on a vraiment les mêmes gouts culinaires. Le merveilleux je le décline à toutes les "sauces" c'est un classique chez moi, le régal de Monsieur.
    Plusieurs versions aussi dans mes publications. Le tien est "merveilleux" bisous

    RépondreSupprimer
  4. Comme c'est beau ! C'est un gros gâteau certes, mais quand on est gourmand, ce n'est pas un problème !!

    RépondreSupprimer
  5. Il faudrait que j’essaie de faire des spéculos maison.. Attention, je n’en achète pas des industriels pour autant..! Zome n’est vraiment pas fan de la cannelle, du coup je pâtisse sans.. Mais maison.. A essayer...
    Bonne journée Isabelle..

    RépondreSupprimer
  6. Je ne suis pas folle de merveilleux pourtant c'est très populaire dans le nord! Mais fait maison comme ça, tu pourrais me convertir :p

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour le clin d'oeil; ton dessert est magnifique, bien mieux réussi que le mien !
    Tu me donnes envie d'en refaire car il est tellement bon !
    Je te chipe une photo pour une future mise à l'honneur ! bises

    RépondreSupprimer
  8. oh lala ! ça c'est une sacrée gourmandise !

    RépondreSupprimer
  9. Il porte si bien son nom... Merci Isa pour se partage que je vois très bien se transformer en bûche le temps d'un réveillon. Bisous

    RépondreSupprimer