lundi 24 mars 2014

Boulettes aux petits pois

Un plat complet très parfumé. La quantité proposée ici est très importante car j'en congèle une bonne partie. Je dispose ainsi de plats cuisinés en permanence. Je pense que c'est grâce à cette recette que mes enfants apprécient aujourd'hui les légumineuses et les épices car je leur ai fait goûter ce plat dès le plus jeune âge.

Ingrédients
500g de bœuf haché
1kg de petits pois surgelés
2 gros oignons 
5 gousses d’ail
1 poignée de pois chiches
2 bricks de purée de tomate
400g de tomates pelées
2cs de cumin en poudre 
1cc d'épices à couscous
Pommes de terre
Riz basmati
Persil, coriandre
2 cs de chapelure 
1 œuf
Lait, farine 
Sel, poivre 
Huile d’olive


La veille, faire tremper les pois chiches dans un bol. Le lendemain, les cuire dans une petite casserole à feu doux pendant 1 heure. Les égoutter. Pendant ce temps, mélanger la viande dans un saladier avec la chapelure, l’œuf, le lait, 1 cs bombée de cumin, 1 petit bouquet de persil haché, 2 gousses d’ail écrasées, saler et poivrer. Se mouiller les doigts et former des boulettes de la taille d’une petite noix. Les rouler dans la farine. Les faire dorer à l’huile d’olive dans une grande sauteuse. Lorsqu’elles sont bien croustillantes, les réserver et ajouter les oignons émincés à la place : au bout de 15 min de cuisson toute douce, les oignons deviennent translucides. Rajouter les boulettes, mouiller avec la purée et les tomates pelées, ajouter le cumin restant ainsi que 2 autres gousses d’ail écrasées. Faire cuire 2 bonnes heures : la sauce épaissit. Ajouter les petits pois et mijoter encore 1 heure. Découper les pommes de terre en long sans les éplucher. Les faire cuire à l’huile d’olive avec l’ail restant, 1cc d’épices à couscous, du sel. Les saupoudrer de coriandre fraîche au moment de servir. 


Cuire le riz basmati au micro-ondes 10 min à pleine puissance, en comptant 1 mesure de riz pour 1 mesure et demi d’eau bouillante. Couvrir pour éviter les éclaboussures. Parsemer le riz des pois chiches et laisser reposer 5 min avant de le présenter avec les boulettes parfumées de coriandre fraîche et les pommes de terre. Ajouter la coriandre au dernier moment, sinon elle perd toute sa saveur. 


1 commentaire:

  1. bonjour je m appelle Anastase, et je proviens de Neuilly. J ai essayé cette recette jeudi de la semaine dernière et j ai grandement apprécié. Une idée m est venue seriez vous une artiste de la cuisine madame Isabelle? Réunir tant de saveurs de pays différents, des produits issus du prolétariat mais tellement raffinés chez vous! merci pour ce travail exaltant vous irez loin j en suis persuadé.
    Sincères salutations distinguées!

    RépondreSupprimer