dimanche 16 mars 2014

Eton mess aux framboises

Eton mess, littéralement, le « bazard d’Eton » est une pavlova destructurée (oh que je déteste cette expression). On peut choisir d’autres fruits comme les fraises en saison, les kiwis ou les mangues comme ici, ajouter un coulis de fruits, des amandes effilées. Un dessert léger et très tendance mais discutable en termes d'esthétique. Il va de soi que je suis nostalgique du vacherin, totalement désuet. Rapide à préparer si l'on a les meringues sous le coude. 







Pour 1 bocal d'1 litre

20 cl de crème liquide 30%
1 cd de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
Framboises surgelées
15 meringues







La meringue se conserve tellement longtemps qu'il vaut mieux la préparer avant. J'utilise ici des meringues à la française. Fouetter la crème en  Chantilly. Pour le montage du dessert, commencer par émietter très grossièrement 3 ou 4 meringues puis recouvrir de crème et parsemer quelques framboises encore surgelées. 



Compléter ainsi de suite jusqu'à épuisement. Si l'on veut préparer l'Eton mess quelques heures avant le repas, congeler la Chantilly : le dessert se détendra tout doucement au frais. 



J'ai découvert cette présentation lors d'un dîner et la personne chargée du dessert avait apporté deux magnifiques et imposants flacons, c'était grandiose. 

2 commentaires:

  1. Superbe présentation ! Je viens justement de faire des Eton Mess, mais aux fraises ! Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  2. C'est le dessert qui plait en ce moment, alors !

    RépondreSupprimer