vendredi 20 juin 2014

Soupe au pistou

Cette spécialité niçoise se sert accompagnée de pistou, délicieuse sauce au basilic, et de parmesan. Je présente les pâtes séparément, sinon elles continuent à cuire dans la soupière. Elle deviennent immangeables si on réchauffe un reste de soupe.

Pour une soupière
1 oignon
2 gousses d'ail
400g de tomates pelées
3 courgettes
1 poignée de haricots blancs
1 poignée de haricots verts
1cs de persil, thym
Sel, poivre
1 cs d'huile d'olive
Pour le pistou 
1 bouquet de basilic
3 gousses d'ail 
3 cs d'huile d'olive
Accompagnement 
1 poignée de pâtes courtes
Parmesan


Les haricots secs doivent tremper toute une nuit puis cuire à l'eau froide non salée. Verser un peu d'huile dans une autre casserole et y faire revenir l'oignon râpé ainsi que l'ail écrasé.  



Ajouter les tomates et laisser réduire 15 min. Compléter avec les courgettes finement détaillées ainsi que les haricots verts coupés en tronçons de 3cm. Mouiller avec 1 l d'eau bouillante, saler, poivrer et saupoudrer de thym et de persil. Laisser mijoter à feu doux 45 min. 


Ajouter les haricots blancs cuits et égouttés dans la soupe et poursuivre le mijotage 15 min. Préparer le pistou en broyant le basilic avec l'ail puis de l'huile et du sel. Cuire les pâtes très fermes, râper le parmesan. 


Présenter le tout séparément, à chacun de faire son mélange. Délicieux également avec du pain aux tomates séchées et à l'origan. 

3 commentaires:

  1. Je confirme, un plat complet et léger.

    RépondreSupprimer
  2. Un incontournable des soirées d'été entre amis dans ma famille.

    RépondreSupprimer