dimanche 10 avril 2016

Le côte d'Opale à la place du Paris-Deauville

Après le Paris-Brest, je voulais présenter le Paris-Deauville, entremets toujours en forme de roue. De retour de Deauville, ça avait tout son sens. 


Le côte d'Opale
Ce dessert emblématique du restaurant de la gare St-Lazare tenu par Eric Frechon était décrit comme un soufflé froid qui ressemble un peu à une crème caramel, une texture unique, soi-disant !!! Eh bien, je n'ai pas été déçue du voyage ! Pour être unique, la texture l'était, collante en bouche, détestable à souhait. 


Le Paris-Deauville
Je veux bien reconnaître m'être "plantée" mais si l'on y réfléchit, sa manière de préparer la crème pâtissière, ressemble plus à de la colle à tapisser qu'à autre chose. Constance en voyant le résultat me dit : "On dirait une tarte tatin ratée, quant à Pierre, il m'a précisé qu'il préférait la crème caramel. Je vous laisse vérifier par vous-même si le coeur vous en dit. J'ai donc jeté mon dévolu sur le "Côte d'Opale" repéré chez Manue et chez Marion. On change de région mais je vous garantis que ça vaut le détour.




Sirop
200 g d'eau
160 g de sucre
3 cs de Rhum
Génoise
4 œufs
120 g de sucre
80 g de farine
15 g de cacao amer
5 g de levure chimique

15 g de beurre
Chantilly
300 g de crème liquide 30%
3 cs de sucre glace
1 sachet de sucre vanillé
Finitions
Chocolat blanc & noir






Préparer le sirop en versant l'eau et le sucre dans une casserole. Porter à ébullition puis stopper. Laisser refroidir et parfumer avec le Rhum.



Réaliser la génoise : Fouetter
 les œufs entiers et le sucre dans un cul de poule au bain-marie sur feu doux, pour obtenir une température de 45°. Retirer du bain-marie et continuer de fouetter jusqu'à complet refroidissement (presque 10 min). Incorporer très délicatement à la spatule, la farine, la levure et le cacao tamisés. Terminer en incorporant le beurre fondu. 



Couler la pâte dans la plaque à génoise chemisée d'un papier sulfurisé légèrement beurré. Lisser avec une spatule puis claquer la plaque de pâtisserie une fois sur le plan de travail afin de faire remonter les bulles. Enfourner à four préchauffé à 160° pour 15 à 20 minutes. Démouler et laisser refroidir. Couper la génoise en 3 parties égales puis les imbiber généreusement avec le sirop.



Monter la crème en Chantilly et la répartir sur le premier rectangle de génoise, recouvrir du second, garnir à nouveau de  Chantilly puis poser le dernier rectangle de génoise, appuyer légèrement puis masquer l'entremets avec le reste de chantilly. 



Râper les copeaux de chocolat et les saupoudrer sur le côte d'Opale. Ce dessert peut  parfaitement se préparer entièrement la veille, il ne bouge pas. 


J'ai choisi ce gâteau pour l'anniversaire de Cher & tendre. Mauvaise idée, lorsqu'il a soufflé les bougies, les copeaux de chocolat ont volé dans tous les sens, mais il l'a tout de même apprécié !

Allez, je vous emmène à Deauville, sans touristes, c'est bien agréable. 


12 commentaires:

  1. Superbe réalisation. Ce gâteau est hautement appétissant. Merci Isca. Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. oh la la.... ce gâteau me semble terriblement bon... je craque!

    RépondreSupprimer
  3. Holala ca a l'air tout bizarre ce paris Deauville, il faudrait aller dans ce restaurant pour le tester pour voir si c'est meilleur! Sinon ton côte d'opale a l'air en effet beaucoup plus sympa! Je pense aller visiter Deauville cet été je n'y suis jamais allée, ça a l'air chouette, mais ça sera moins désert en plein mois d’août ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne balade à Deauville, été comme hiver, c'est toujours sympa.

      Supprimer
  4. superbe ce gâteau, merci pour cette belle recette
    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais ni l'un ni l'autre gâteau. Mais s'il y en a un qui m'attire, l'autre pas du tout !

    RépondreSupprimer
  6. Une découverte bien gourmande.

    RépondreSupprimer
  7. Tant pis pour le Paris-Deauville et vive le Côte d'Opale, parfaitement réussi !

    RépondreSupprimer
  8. C'est sûr que tu ne nous a pas fait fantasmer avec ta description du "Paris-Deauville", alors que celui-ci.....

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connais pas du tout le Paris-Deauville mais par contre j'adore le Côte d'Opale ! C'est un gâteau assez facile à faire et qui fait son petit effet à table.

    RépondreSupprimer
  10. Je reconnait Deauville, j'y suis allé il y a 2ans ^^ Très joli gâteau et je retiens aussi : ne pas mettre de copeaux quand il y a des bougies ^^

    RépondreSupprimer
  11. Ta cote d'Opale est à dévorer

    RépondreSupprimer