samedi 6 octobre 2018

Civet de poulpe au vin rouge

Pour éviter que la texture ne soit cahoutchouteuse, il suffit de congeler le poulpe nettoyé : cette opération casse les fibres. Je l'ai ensuite ébouillanté pour ôter la peau brunâtre qui me paraissait coriace. On peut alors apprêter la bête comme on veut. C'est le péché mignon de Cher et tendre, qui l'apprécie en marinade, en civet mais plus encore grillé au feu de bois comme savent si bien le faire les grecs. Pour cette fois, ce sera en civet.
















Ingrédients
1 kg de poulpe
1 gros oignon
1 gousse d’ail 
30 cl de vin rouge
1 branche de céleri
4 carottes
4 pommes de terre
Sauge, romarin, laurier
Sel, piment d’Espelette









Décongeler le poulpe et l'ébouillanter : on laisse frémir pendant une quinzaine de minutes. Ôter la peau et détailler le poulpe en morceaux. Faire revenir l’oignon émincé et l’ail écrasé dans l'huile chaude. Ajouter le poulpe coupé, parfumer avec les aromates, le céleri émincé et l'assaisonnement.  Mouiller avec le rouge puis incorporer les carottes coupées en sifflets. Couvrir et laisser mijoter tout doucement. Allonger d'un peu d'eau si besoin. Vingt bonnes min avant la fin de la cuisson qui dure une bonne heure, ajouter les pommes de terre épluchées. 


11 commentaires:

  1. Coucou Isabelle, me voici de retour sur la blogo.
    Le poulpe est mon péché mignon également, j'en ai mangé tous les jours lors de mon séjour en Grèce ou même au Portugal ! Alors ton civet me fait drôlement saliver, un plat mijoté comme je les aime, un délice partagé.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore le poulpe en salade, je ne connais pas cette version en civet mais c'est certainement délicieux!! Bises

    RépondreSupprimer
  3. Ah bah l'Homme aussi se régalerait sans aucun doute avec ce beau civet, lui qui adore le poulpe !
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
  4. J'adore le poulpe. J'aimerais beaucoup le déguster de cette façon.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connais pas du tout cette façon de faire, merci de la découverte.
    Je te souhaite un bon dimanche. Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Je ne savais pas que l'on pouvait cuisiner le poulpe en hiver merci
    Bonne journée bisous

    RépondreSupprimer
  7. wow un plat de fête, j'aime beauccoup

    RépondreSupprimer
  8. Chez moi aussi on aime le poulpe, mais je crois bien que je ne l'ai jamais goûté en civet. Je note ta recette !

    RépondreSupprimer