mardi 3 décembre 2013

Saint-Nicolas


Le 6 décembre approchant à grands pas, je vous livre une brève histoire de la transformation de notre cher St-Nicolas en père Noël. Les protestants allemands et hollandais débarquent sur la côte Est de l'Amérique du Nord dès le XVIIe et importent Saint-Nicolas : Santa ClausLa métamorphose de ce dernier en père Noël joufflu et dodu, un balluchon de jouets sur l'épaule, se déplaçant dans un traîneau tiré par huit rennes va se faire petit à petit. Il s'éloigne de Saint-Nicolas en abandonnant ses attributs épiscopaux : sa mitre est devenue bonnet et sa crosse, sucre d'orge. Il s'est séparé de son âne gris mais circule dans les airs avec un équipage. Et bien moi, vous vous en doutez, j'ai un faible pour cet évêque thaumaturge et ne résiste pas à vous offrir cette prière des enfants de Lorraine : 



"Grand Saint-Nicolas, 
Ami des enfants sages, 
Nous avons grand espoir,
Dans ta visite de ce soir.
Dans nos assiettes tu déposeras,
Un excellent petit baba,
Entouré de quelques bonbons, 
Qu'avec plaisir nous croquerons.
Reçois ce soir nos prières, 
Elles sont ferventes, 
Elles sont sincères".



Pour ce qui est de la recette, beaucoup d'enfants n'apprécient pas les épices. Comme ces friandises leurs sont destinées, je n'en mets pas. Rien ne vous empêche d'ajouter 2 cc de cannelle à la pâte. 







Pour 8 Saint-Nicolas :
250g de farine
170g de vergeoise brune
150g de beurre tempéré
1 cuiller à dessert de lait
1 pincée de sel
Glace royale
150g de sucre glace
1 blanc d'oeuf 





Dans le bol du robot muni de la feuille, verser la vergeoise et le sel. Ajouter le beurre et bien mélanger. 



Verser la farine d’un coup et amalgamer sans insister. Terminer par le lait et ramener la pâte en boule. la texture est extraordinaire : la pâte ne colle absolument pas. L'emballer dans un sac plastique et la laisser reposer au frais une nuit. 



Sortir la pâte 15 min avant de l’aplatir au rouleau entre deux feuilles de papier sulfurisé pour obtenir une épaisseur de 4 mm. Placer le tout sur un torchon car le papier a tendance à glisser pendant qu'on étale la pâte. 



On n'utilise pas la farine pour étaler la pâte, juste pour tremper les emporte-pièces !

Retirer la première feuille de papier, tremper l'emporte-pièce dans la farine pour obtenir une découpe nette  et former les Saint-Nicolas. Réserver au congélateur 15 min : la pâte va durcir et les sujets se détacheront sans se déformer ni coller au papier. Réunir de nouveau la pâte sans la malaxer et l'étaler pour former d'autres Saint-Nicolas jusqu'à épuisement de la préparation. 




Les remettre au frais au moins 15 min pour qu'ils conservent leur forme à la cuisson avant de les enfourner environ 14 min à four préchauffé à 180°.



Préparer la glace royale : Dans un bol, commencer par verser le sucre glace et ajouter petit à petit un blanc d'oeuf de 30g maximum. Fouetter le sucre avec le blanc pour obtenir une pâte épaisse, tel du mortier. Décorer les biscuits refroidis à l'aide d'une poche à douille d'1 mm.  Dessiner la mitre puis commencer par la canne avant de réaliser la chasuble, c'est plus simple.


C'est ma fille Constance, extrêmement habile qui s'est chargée du décor. Il faut une bonne dose de patience et de dextérité. 

4 commentaires: