jeudi 26 décembre 2013

Poulet frit Kentucky de la "Couleur des sentiments"

Tous ceux qui ont lu ou vu : "La couleur des sentiments" ont salivé devant les pilons de poulet que Minnie fait frire dans la graisse végétale, sans doute l'équivalent de la végétaline. Ici, nous ferons frire à l'huile d'arachide. 

 
                                                                   





       
Pour 8 pilons
30 cl de lait
Paprika
Farine
Sel














La veille, faire mariner les pilons dans le lait assaisonné de paprika et de sel. 



Le plus difficile est de trouver un paprika de qualité, j'ai rapporté celui-ci de Prague :


Bien égoutter les pilons avant de les rouler dans la farine. 



Frire dans une huile pas trop chaude à 160°, c'est parfait. Il faut que les pilons aient le temps de cuire à coeur. Je les ai placés tête en bas, à la verticale dans la casserole emplie d'huile chaude au quart. 



Le niveau monte considérablement avec les cuisses et l'ébullition. Mettre la hotte à fond et compter 25 min puis égoutter sur du papier absorbant.



La "Couleur des sentiments" a été le thème d'une soirée que j'ai organisée l'an dernier. L'action se situant pendant les années 50-60, ça laisse du choix pour les tenues vestimentaires. Beaucoup de patrons vintage sont réédités et c'est l'embarras du choix. J'ai jeté mon dévolu sur celui-ci : 


Ce patron est tellement bien coupé que je l'ai réalisé quatre fois. Hyper facile à coudre et très seyant. 


  



La dernière a été cousue à partir de vieux rideaux que l'on m'a donnés : c'est vintage ou ça ne l'est pas. Mais j'aurais dû commencer par l'invitation :




Tout le monde a joué le jeu et certains plus que d'autres :


Il faut savoir qu'Aibileen est blonde aux yeux bleus à la base !






J'ai même trouvé un quizz sur le net, je ne suis pas la seule à avoir eu cette idée. 

Quizz  La couleur des sentiments

1)      Ce film tourne autour de 3 personnages principaux. Quel personnage de la liste ne fait pas partie du trio ?
-Skeeter
-Constantine
-Minny
-Aibileen

2)      Dans quelle décennie se situe l’histoire ?
-40_50
-50_60
-60_70

3)      Chez quelle famille travaille Aibileen ?
-Les Jackson
-Les Foote
-Les Holbrook
-Les Leefolt

4)      Comment s’appelle la fille d’Elisabeth Leefolt ?
-Hilli
-Emma
-Nae
-Prim rose

5)      Dans quel Etat se situe l’intrigue ?
-Albania
-Louisiane
-Mississippi
-Missouri

6)      Dans quelle maison d’édition travaille Elaine Stein ?
-Stein & Co
-Whitworth Phelan
-Jackson & Clark
-Harper & Row

7)      Quel est le titre du livre écrit par la jeune bourgeoise blanche sur les bonnes noires ?
-Les servantes
-Les bonnes
-Les employées
-Les domestiques

8)      Skeeter est un surnom, quel est le prénom du personnage ?
-Coctona
-Emily
-Miranda
-Eugenia

9)      Comment Minny qualifie-t-elle l’acte qui a causé son renvoi de chez Hilly ?
-La chose abominable, épouvantable
-Le truc de la mort qui tue                                       
-La chose inimaginable
-La chose affreusement horrible

10)  Qui est Constantine ?
-La sœur de Minny et amie de Hilly
-La bonne des Jackson et nounou de Celia
-La fille d’Aibileen et bonne d’Elisabeth
-La nounou de Skeeter et bonne des Phelan



Mère et fille : la première en style 50 et la seconde en 60. Comme dans le film, les aînées conservatrices gardent leurs robes bouffantes, tandis-que Skeeter porte des vêtements près du corps, typiquement années 60. Si vous êtes en panne de thèmes pour vos fêtes ...

8 commentaires:

  1. Quelle imagination! Tout ça à partir de pilons de volaille! J'ai aimé le livre, le film et du coup j'ai envie de prolonger l'expérience avec les cuisses de poulet frit. Bravo pour la fête aux couleurs de l'Amérique . Tout était realiste . Vous avez même trouvé une Barbie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et une Barbie qui a de la cervelle : elle est avocate ! N'hésitez pas à tester ces pilons de poulet, pas vraiment régime mais délicieux.

      Supprimer
  2. Je suis très surprise par l'opportunité de cette fête - Quand on a lu le livre, on pourrait se demander qu'avez vous trouvez d'amusant au point d'en faire une fete - En effet, les robes de la bourgeoise blanche étaient très jolies

    RépondreSupprimer
  3. Dans la vie, on a toujours le choix de prendre les choses du bon ou du mauvais côté. Certaines personnes restent toujours amères tandis que d'autres se réjouissent du courage des autres, et sont particulièrement heureuses de célébrer leur force de caractère. Vous devriez essayer.

    RépondreSupprimer
  4. Il a l'air délicieux ce poulet :)

    Je suis fan des robes qui tu as fait, j'adorerai savoir coudre comme ça!

    A bientôt!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis tombée sur ton blog ce matin en cherchant une recette de sablés nantais (que j'ai imprimée) et j'ai apprécié m'y balader! Dans le même registre, j'ai fait des beignets de tomates vertes, bien que je n'ai pas été jusqu'à la thématique soirée :)

    RépondreSupprimer
  6. Etre noir n'est pas un déguisement. Se grimer de noir n'est pas «juste du maquillage». C'est en fait intimement lié à l'histoire de la blackface, et à celle du racisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les commentaires anonymes, assimilés à de la délation sont associés quant à eux aux pages les plus sombres de notre histoire ... Il faut prendre un peu de recul.

      Supprimer