mardi 29 avril 2014

Ravioli

Ces petits carrés de pâte à nouille sont garnis d'une farce à la viande, au fromage ou aux épinards et servis avec de la sauce tomate. Cette spécialité italienne s'achète fraîche chez le traiteur mais c'est nettement meilleur préparé soi-même surtout si l'on a un reste de pot-au-feu ou de boeuf carotte. Passer son chemin si l'on aime les pâtes bien cuites. A base de semoule extra fine, les ravioli restent toujours fermes à la cuisson. Ça fait partie de leur qualité gustative. 


Pour une soixantaine de ravioli
Pâte à nouilles
300 g de semoule extra fine
3 oeufs de 65 g
1,5 cs d'huile d'olive
Sel
Farine
Farce
450 g de reste de braisé avec les légumes
1 grosse échalote
2 cs de persil 
Sel, poivre






Dans la cuve du robot muni de la feuille, mélanger la semoule, les oeufs, l'huile et le sel. Amalgamer et laisser reposer 30 min à température ambiante. Farine le plan de travail et diviser la pâte en 8 morceaux que l'on passe au laminoir de la manière suivante -lien-. Commencer par le n°1, plier la pâte puis recommencer jusqu'au n°5 pour obtenir une pâte très fine.


Hacher finement la viande et les légumes, ainsi que l'échalote et le persil. Assaisonner fortement. Placer la garniture dans une poche munie d'une douille lisse de 15 mm. Répartir la farce en petits tas à intervalles réguliers sur le rectangle de pâte. Humecter la pâte à l'aide d'un pinceau et poser par-dessus le second rectangle de pâte. 



Exercer une pression avec le côté de la main pour souder. 



Découper les ravioli avec une roulette et les disposer sur une grille pour les faire sécher une nuit à température ambiante. Je les ai mis sur une feuille de silicone temporairement mais ça ne convient pas pour sécher convenablement. 



Cuire une partie des ravioli dans une grande quantité d'eau bouillante salée pendant une dizaine de minutes. Les servir arrosés de sauce tomate maison - lien - accompagnés de basilic frais, de parmesan râpé et d'épinards frais. 



Congeler les ravioli restants pour une autre fois. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire