jeudi 7 août 2014

Côtes d'agneau et boulgour

Le secret du boulgour, fleuron de la cuisine arménienne, est de le laisser reposer avec un torchon sous le couvercle. Le torchon absorbe l'humidité et le boulgour n'est pas collant. Autre précision pour la cuisson :  un verre de boulgour pour deux verres d'eau, de bouillon ou de tomate, cette dernière étant considérée comme un liquide.













Pour 3 personnes
6 côtes d'agneau
1 verre de boulgour moyen
1 verre de tomates pelées
1 verre d'eau
1 oignon
Huile d'olive
1 noix de beurre
Sel, origan








Sortir les côtes d'agneau du frais pour qu'elles soient à température. Les saler, les saupoudrer d'origan et verser dessus un trait d'huile. Réserver. 


Faire revenir l'oignon râpé dans un peu d'huile. Lorsqu'il est transparent, ajouter le boulgour et remuer pendant 5 min à feu doux. Mouiller avec les tomates pelées et l'eau. Saler, couvrir et laisser cuire à peine 20 min, juste le temps que tout le liquide soit absorbé. 


Ajouter la noix de beurre, couvrir immédiatement d'un torchon plié en quatre et mettre le couvercle. 

 

Laisser reposer 20 min. Cuire les côtelettes au grill pendant ce temps. 

Servir avec une salade verte. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire