mardi 25 juin 2013

Financiers

La qualité des amandes est primordiale pour réaliser ces petits fours et j'emploie de la poudre d'amande "extra fine" de Californie. Mais pourquoi appelle t-on ces douceurs des financiers ? Leur nom tient à leur forme en lingot d’or. La recette a pourtant été inventée par les religieuses de l’ordre de la Visitation, les fameuses visitandines. A chaque époque ses centres d’intérêt !




Pour 40 pièces
70g d’amandes en poudre
20g de noisettes en poudre
150g de sucre glace
60g de farine
4 blancs d’œufs
100g de beurre
1 pincée de sel








Torréfier la poudre d’amande et de noisette 10 minutes à 120°. 


Faire fondre le beurre dans une petite casserole pour qu’il soit légèrement brun. Il prend alors un goût noisette. Mixer la poudre d’amande et de noisette refroidie, la farine, le sucre glace et sel, puis passer au tamis fin : la texture sera parfaite. Etape indispensable, qu'il ne faut surtout pas éviter.


Ajouter petit à petit les blancs d’œuf à la spatule. Terminer par le beurre cuit tiédi et filtré de préférence. 


Préchauffer le four à 200°. La pâte étant très liquide, il est indispensable d'utiliser une poche à douille. 


Pour éviter d'en mettre partout lors du remplissage, fermer l'extrémité de la poche, juste au dessus de la douille avec une pince à linge et placer le tout dans un verre doseur : on travaille proprement. 


Garnir les moules à hauteur et enfourner 12 min. Attendre quelques minutes avant de démouler.


N B : Ils se conservent 6 jours dans un bocal hermétique au frais. 


J'aime les amandes. Avec une mère cordon bleu au palais délicat qui ne pouvait souffrir le fameux gâteau yaourt,  nous n'en avons jamais vu à la maison. Et pour cause, nous étions gavées de petits gâteaux délicieux comme les tuiles, les madeleines et surtout les fameuses visitandines, au goût subtil de beurre. 


La recette est pratiquement identique et je vous en ferai part l'année prochaine lors de la fête de la Visitation. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire