mardi 4 juin 2013

Petits pains aux raisins et au chocolat

Il est facile de préparer de petits pains aux raisins moelleux ou une variante au chocolat. 






Ingrédients
500 g de farine 
230 g de lait
2 cc bombées de levure boulangère
1 œuf
50 g de sucre
10 g de sel
80 g de beurre
Crème pâtissière
500 g de lait
4 jaunes d’œufs
30 g de fécule 
30 g de farine
100 g de sucre 
1 sachet de sucre vanillé
2 bouchons de Rhum
50 g de raisins de Smyrne
70 g de chocolat à pâtisser







   

Les raisins : Placer les raisins dans un bol et les couvrir de 2 cs d'eau chaude. Laisser gonfler. 
Préparer la pâte à pains au lait et la faire lever au frais comme indiqué. 
La crème pâtissière : Faire bouillir le lait dans une casserole. Dans un bol, blanchir au fouet les jaunes d’œufs avec les sucres puis incorporer la farine et la  fécule. Ajouter le lait bouillant petit à petit  tout en mélangeant vigoureusement. Reverser le tout dans la casserole et cuire sur feu doux sans cesser de fouetter jusqu’à épaississement. Ajouter le rhum. Stopper la cuisson en plongeant la casserole dans l’eau froide. Filmer au contact pour éviter la formation d’une peau.


Partager la pâte froide en deux morceaux. Etendre la pâte au rouleau sur le plan de travail fariné de manière à former un rectangle de 35x25. Etaler la moitié de la crème sur le rectangle en veillant à laisser 1cm sans crème sur le bord inférieur puis parsemer des raisins égouttés.


Rouler la pâte en allant du haut vers le bas, en serrant bien. Déposer sur une planche à découper et transférer au congélateur 15 min (pour faciliter la découpe). Procéder de la même manière pour l’autre part, en remplaçant les raisins par  du chocolat râpé à l'économe. 


Sortir le rouleau du congélateur et découper 12 tranches épaisses que l’on dépose au fur et à mesure sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.


Espacer les tranches pour leur permettre de gonfler.


Laisser lever 1h30. 


Préchauffer le four à 190°. Cuire environ 15 minutes. 
Glaçage : Tiédir la gelée de pommes et l’étaler au pinceau. 

A consommer aussitôt ou bien les congeler tièdes et les savourer au petit déjeuner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire