vendredi 28 juin 2013

Morue parmentière

Pour les puristes, la brandade ne comporte pas de pommes de terre. D'ailleurs, j'ai sous les yeux une recette de Robuchon, effectivement sans pommes de terre et qui semble très alléchante sauf qu'elle est préparée avec plus de 50 % de matières grasses (huile + crème). Vous imaginez bien qu'au début de l'été, ce n'est pas envisageable ! Voici donc ma fausse brandade vraiment pas trop grasse mais très gourmande.







Ingrédients
650 g de morue salée
650 g de pommes de terre
4 gousses d'ail
100 ml d'huile d'olive
200 ml de lait 
2 cs de persil haché
Thym, laurier
Sel, poivre








J'achète de la morue prête à cuisiner, le dessalage est plus facile et inutile d'ôter la peau et les arêtes, c'est très pratique - lien -. Prévoir tout de même 12 h de dessalage en changeant l'eau plusieurs fois. Placer la morue dans une casserole et la couvrir d'eau. Ajouter 2 feuilles de laurier et du thym. 


Porter lentement à ébullition. Eteindre aux premiers frémissements. 



Egoutter et émietter à la fourchette ou au robot muni de la feuille. Eplucher, couper et cuire les pommes de terre à l'eau. Les égoutter et les écraser au presse purée. 



Chauffer l'huile dans une casserole, ajouter l'ail écrasé et le poisson. 



Bien mélanger et incorporer les pommes de terre puis le lait, le persil et du poivre. Goûter et ajouter éventuellement un peu de sel (tout dépend du dessalage). Huiler un plat à gratin et y verser la purée de poisson. Quadriller la surface, verser un trait d'huile et éventuellement de bonne chapelure.



                     Enfourner 20 min à four préchauffé à 210°.


Il était un peu tard lorsque j'ai pris la photo, du coup l'image est un peu sombre, hélas.

2 commentaires:

  1. Isabelle, nous nous sommes régalés et j'ai réussi à faire cette morue parmentière sans difficulté, ce qui est un bon point pour toi ! Nathalie

    RépondreSupprimer