samedi 25 janvier 2014

Poule-au-pot

Pour faire simple, il y a deux façons de préparer la poule : au riz avec une sauce suprême ou bien farcie avec une sauce gribiche. C'est cette seconde solution que j'adopte aujourd'hui. Cher et tendre goûte peu la volaille et j'ajoute toujours au bouillon un morceau de boeuf pour lui. Sauf que dans la précipitation, j'ai oublié de présenter le boeuf à table. Il a quand même avoué être tombé sur un bon morceau et semble avoir apprécié.





Pour 8 personnes
1 poule de 2 kg
1 bouquet garni
4 pommes de terre 
5 carottes  
4 navets
4 blancs de poireaux
2 branches de céleri
2 oignons
2 clous de girofle
450g de chair à tomate
Vinaigrette
Huile, vinaigre 
Ail, échalote
1 oeuf 
1 cs de persil
2 cs de câpres
Sel, poivre



Demander au boucher de flamber la poule et de la brider. Farcir la poule de la chair additionnée de son foie  haché. 



Recoudre soigneusement l'orifice avec une aiguille à brider. 


Préparer un court bouillon avec le bouquet garni (persil, thym, laurier, vert de poireau), les oignons piqués des clous de girofle, 1 carotte et le céleri, du gros sel et du poivre. Plonger la poule dans l’eau froide  et porter le tout à ébullition. Baisser le feu. La viande ne doit pas être noyée mais juste recouverte d’eau. Faire cuire 2 heures à feu doux. Mettre au frais jusqu’au lendemain. Dégraisser le bouillon avec une écumoire. Poursuivre la cuisson 1/2 heure pour que la poule soit parfaitement tendre. 




Ajouter les navets, les poireaux liés et les carottes dans la cocotte. Compter 1/2 heure supplémentaire. Cuire les pommes de terre 20 min à part à la vapeur. 



Sauce gribiche : Cuire l'œuf, l'écaler et préparer une bonne vinaigrette avec l’ail, l'échalote, le persil, les câpres, l'œuf dur râpé, vinaigre de xérès et huile d'olive, sel, poivre. Réserver dans une saucière. 



Egoutter la poule, ôter la ficelle et la présenter entourée de ses légumes sur un plat préchauffé au four. On découpe la bête à table.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire