mercredi 3 avril 2019

Jambon persillé pour Pâques

Je remonte cette "vieille" recette, datant du début du blog afin de participer au défi de la Nonna consacré ce mois-ci à la Bourgogne. En effet, si l'agneau tient la vedette du repas pascal, les recettes de terroir ont aussi leur place. En Bourgogne notamment, on prépare le jambon persillé deux jours avant Pâques pour que ses saveurs se développent. Découpé en cubes, il est servi en apéritif ou bien en entrée avec des cornichons










Pour un moule de 29 cm
1,7 kg de palette demi sel
1 pied de porc
1 jarret de porc demi sel
50 cl de vin blanc
3 cs de vinaigre blanc
2 échalotes
2 gousses d’ail
1 gros bouquet de persil
2 carottes
1 branche de céleri
1 oignon 
2 clous de girofle
Thym, 2 feuilles de laurier
Sel, poivre













Badigeonner la palette de thym et de laurier émietté, beaucoup de poivre. Laisser mariner au frais 48h. Le surlendemain, préparer un court bouillon avec le vin blanc allongé d’1 litre d’eau bouillante, les queues du persil, thym, laurier, l’oignon piqué des clous de girofle, les carottes entières et le céleri découpé en tronçons. Lorsqu’il bout, plonger la palette et la marinade, le jarret et le pied de porc fendu en deux. Faire cuire 4 bonnes heures à feu doux. Mettre le tout au frais jusqu’au lendemain.






Dégraisser le bouillon qui s’est gélifié avec une écumoire. Le réchauffer pour le liquéfier et le faire réduire légèrement puis le filtrer avec une passoire et lui ajouter 3 cs de vinaigre. Hacher le persil avec l’ail et les échalotes. Verser un peu de bouillon filtré dans le fond d’un moule à cake et saupoudrer de persillade. Faire prendre au frais. Dégraisser, désosser et découper les viandes en petits cubes. Assaisonner fortement. Ajouter une couche de viande, une couche de persillade. Mouiller régulièrement avec le bouillon. Faire prendre au frais. Présenter le lendemain avec des cornichons.


On peut remplacer la palette demi-sel par de la rouelle fraîche. Dans ce cas, ajouter du gros sel à la marinade.



Avec cette recette, je participe au défi "Nos régions ont du goût" organisé par "l'Alchimie des mets"

9 commentaires:

  1. il est sublime, t'as bien fait de la remonter cette recette
    bisous Isabelle

    RépondreSupprimer
  2. Avec quelques cornichons, un peu de moutarde forte, un p'tit verre de blanc, la régalade est assurée avec ce magnifique jambon persillé.

    RépondreSupprimer
  3. il est sublime c'est bon ça bravo

    RépondreSupprimer
  4. Une bonne idée de recette que je ferais sans doute au veau, merci pour ce joli partage, bisou

    RépondreSupprimer
  5. Ma fille a vécu à Dijon le temps de ses études et c'est à ce moment là que j'ai découvert le bon jambon persillé depuis je me suis aussi amusée à en faire c'est tellement agréable de mettre sur sa table un beau jambon persillé comme le tien

    RépondreSupprimer
  6. participation validée, bisous

    RépondreSupprimer
  7. Elle est très réussi tu es la reine des terrine
    Bonne journée bisous

    RépondreSupprimer
  8. Je suis toujours impressionnée par les charcuteries maison ! Bravo pour cette belle réalisation.

    RépondreSupprimer