lundi 22 avril 2013

Rôti de porc confit


Est-il besoin d'avoir une recette pour savoir cuire un rôti de porc ? Eh bien, je dirais que certains conseils ne sont peut-être pas tout à fait superflus. On pense souvent que le porc est sec mais c’est le mode de cuisson qui n’est pas adapté. Comme les côtelettes, le rôti doit être cuit très lentement à température douce. La viande caramélise, se parfume, elle est tendre. Choisir un rôti dans l’épaule ou dans la palette mais éviter le filet qui fait de belles tranches mais est moins moelleux.







 Pour 6 personnes
1,5 kg de rôti dans la palette                      
2 gousses d’ail
Gros sel de Guérande
Romarin, thym

Pour servir :
Carottes
Pommes de terre






Dans un grand plat à gratin, déposer le rôti, éplucher l’ail et couper les gousses en deux. Inciser la viande à quatre endroits et insérer l’ail. Parsemer de thym, de romarin et d’une poignée de gros sel. Enfourner pour au moins 3 heures à 150°. La viande va dorer d’elle-même tout doucement et obtenir une magnifique croûte dorée, absolument pas sèche. 


En cuisant lentement, la viande va absorber tous les parfums et sa chair sera extrêmement goûteuse. Une bonne heure avant la fin de la cuisson du rôti de porc, ajouter dans le plat de cuisson pommes de terre et carottes épluchées puis coupées en deux ou en quatre. Découper la viande au couteau électrique et la présenter dans le plat de cuisson pour qu’elle reste bien chaude. Elle est fondante, totalement confite. 

Plat familial par excellence qui fait toujours des heureux. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire