vendredi 13 septembre 2013

Pâtes à la Norma

Ce plat est un hommage à Bellini, né à Catane en Sicile, compositeur du célèbre opéra Norma. Version light de cette spécialité couramment proposée dans les trattorias, sinon c'est une tonne d'huile qu'il faut utiliser. 






Ingrédients 
500 g de torti
500 g d'aubergines
400 g de sauce tomate
100 g de pecorino
1 oignon
1 gousse d'ail
2 cs d'huile d'olive
Sel, poivre 
Basilic frais




Couper les aubergines en tranches épaisses, les saupoudrer de sel et les laisser dégorger 20 min dans une passoire.  Les disposer ensuite sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, les enfourner au milieu du four, position grill : elles ne vont pas noicir mais perdre leur eau de végétation. Surveiller et stopper la cuisson lorsqu'elles sont bien tendres. 

Faire revenir l'ail écrasé et l'oignon émincé très finement dans l'huile. Ajouter la sauce tomate, les aubergines détaillées en dés. Bien mélanger et poivrer. Faire cuire les pâtes très fermes et les mélanger à la sauce maison - lien - impérativement ! Je le répète, il n'existe pas de sauce tomate industrielle correcte. Ici, je n'ai pas mis de boulettes, la recette originale n'en prévoie pas. 



Parsemer de pecorino (j'ai bien écouté les conseils de ma belle-soeur) et de basilic frais (je n'en avais plus ...)


               La Callas interprétant Norma à Paris en 1964-65.

2 commentaires:

  1. Quel délice ! Même sans pecorino ! Merci
    sophinet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans fromage, on distingue mieux les différentes saveurs et c'est forcément plus léger. Je suis d'accord, merci !

      Supprimer