vendredi 18 octobre 2013

Spätzle

Il n'y a pas que les pâtes, il y a les Spätzle. Lorsque j'ai découvert ces petites bêtes (petits moineaux en allemand) lors d'un échange linguistique en Allemagne, je n'ai pas été conquise. Puis j'ai appris à les apprécier en les faisant dorer au beurre, à la poêle, comme le font les alsaciens. Elles deviennent soufflées et  croustillantes et c'est un délice. Elles se congèlent : il suffira de les faire dorer au moment de les consommer.  










Ingrédients
300 g de farine
3 gros œufs 
120 g d’eau
6 g de sel
1 noix de beurre
  

















Dans la cuve du robot muni du fouet, verser la farine, les œufs, le sel et l’eau. Actionner l’appareil afin d’obtenir un mélange lisse et épais. Faire chauffer une grande quantité d’eau salée dans une marmite. Prévoir à côté une autre marmite avec de l’eau froide. Verser 2 cuillers à soupe de pâte dans une passoire à gros trous. 


Faire des va et vient avec une maryse ou une corne en appuyant fortement au dessus de la marmite en ébullition : des « virgules » vont tomber dans l’eau bouillante. Les récupérer avec une écumoire lorsqu’elles remontent à la surface et les rafraîchir immédiatement dans l’eau froide. Procéder ainsi de suite jusqu’à épuisement de la pâte. Bien les égoutter et les faire revenir au beurre pour qu’elles dorent et deviennent croustillantes. On peut aussi les manger natures avec un plat en sauce.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire