dimanche 20 juillet 2014

Génoise au chocolat

Grand classique toujours apprécié au chocolat, rhum et café.   Pratique, cette génoise peut se préparer entièrement la veille à condition de saupoudrer la feuilletine, le jour même. Ronde ou rectangulaire en fonction du nombre de convives. 






Génoise
125 g de sucre  
90 g de farine
30 g de cacao
4 œufs
Sirop à imbiber
200 g de sucre
200 g d'eau
20 g de rhum
2 cc de café lyophilisé
Crème au beurre
55 g de sucre
2 jaunes d’œuf
110 g de beurre 
2 cs de cacao amer
Décor
Feuilletine
Chocolat noir  











Préparer la génoise la veille de la coupe : cette dernière ne s’émiettera pas. Mettre les œufs entiers et le sucre dans un cul de poule au bain-marie sur feu doux et fouetter pour obtenir une température de 45°. Retirer du bain-marie et continuer de fouetter jusqu'à complet refroidissement (presque 10 min). Incorporer très délicatement à la spatule, la farine et le cacao tamisés. 


Verser dans un cercle de 22 cm chemisé de papier sulfurisé. Cuire à four préchauffé à 200° pendant 20 min à peine. Refroidir sur grille.



Crème au beurre : Cuire le sucre avec 50 g d’eau afin d’obtenir un sirop qui soit assez poisseux pour former un fil d’un doigt à l’autre quand on y touche : c’est la cuisson au filet (103°). Le verser alors lentement sur les jaunes placés dans un bol haut, pendant que l’on bat au fouet électrique à vive allure, jusqu’à refroidissement complet.


Travailler le beurre à la fourchette dans un bol pour le lisser puis ajouter le cacao. L’incorporer peu à peu à la crème toujours en fouettant vivement au fouet électrique. 




Sirop à imbiber : Porter à ébullition le sucre avec l’eau. Diluer le café lyophilisé dans une petite tasse avec un peu de sirop, puis reverser le tout dans la casserole. Ajouter le rhum. 


Montage : Couper la génoise en 2 disques réguliers. Imbiber généreusement la première abaisse de sirop. 


Napper de crème au chocolat. Recouvrir de la seconde abaisse. Imbiber de nouveau et masquer complètement le gâteau de crème. Décorer le gâteau avec la feuilletine et quelques copeaux de chocolat. 


Râper quelques copeaux à l'économe. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire