dimanche 4 octobre 2015

Un parisien à la bibliothèque Dosne-Thiers

Depuis plusieurs années, je visite des monuments de proximité lors des journées du patrimoine. J'ai jeté mon dévolu cette fois sur un hôtel particulier situé place Saint-Georges dans le 9ème. Aucune file d'attente et un accueil très chaleureux par la conservatrice en personne. 



Pour illustrer cet agréable moment, j'ai pensé qu'un "parisien" ferait l'affaire. Avec un nom pareil, cette douceur mériterait de figurer couramment dans les pâtisseries de la capitale. Que nenni, il s'agit encore et toujours d'un dessert oublié. 


Pour 12 personnes 
Génoise
6 oeufs
200 g de farine
200 g de sucre
Crème d'amandes
100 g de beurre
130 g de sucre
130 g de poudre d'amande
2 cc de fécule
2 oeufs
2 bouchons de Rhum
100 g de fruits confits
Sirop
75 g de sucre
15 cl d'eau
Meringue italienne
2 blancs
100 g de sucre
50 g d'eau


La veille, cuire les génoises à 180° dans deux cercles de 22 cm beurrés et farinés. Laisser rassir à température ambiante, sans les protéger, elles se couperont plus facilement. Le lendemain, préparer la crème d'amandes, sans oublier d'y incorporer les fruits confits. Porter le sirop à ébullition et stopper la cuisson. 



Couper les génoises en 5 ou 6 abaisses. Avec un pinceau, imbiber la première abaisse de sirop, puis avec une spatule coudée, recouvrir d'une couche de crème. Poser le deuxième disque par-dessus, répéter les mêmes opérations jusqu'à la dernière.



Préparer la meringue italienne, puis en recouvrir  toute la surface du gâteau. Passer sous le grill sans quitter des yeux pour dorer la meringue très légèrement.  



Réserver le gâteau au frais plusieurs heures afin que les arômes se développent. La crème va être absorbée par la génoise ...


Dans le quartier de la "Nouvelle Athènes", à deux pas du musée de la vie romantique, est sise la bibliothèque Dosne-Thiers.


Adolphe Thiers, élu président de la république française  en  1871, acquiert l'hôtel en épousant Elise Dosne. 



Détruit pendant la Commune, le peintre Courbet sauve les biens et l’hôtel est reconstruit puis légué à l'institut de France avec sa bibliothèque consacrée à l'histoire politique, militaire et sociale de la France de 1789 à 1914. 

Pendant la guerre de 14-18, l'hôtel deviendra un hôpital militaire et les archives témoignent de la vie quotidienne de cette époque. 


De vastes et élégants salons permettent la tenue d'expositions, de concerts. 

Pour les passionnés d'histoire, la bibliothèque est ouverte le jeudi et vendredi de 12 h à 18 h. Avant de reprendre l'escalier, prise de vue de la place St-Georges, par une belle journée ensoleillée.

12 commentaires:

  1. Très jolie recette... Et merci pour ce partage !
    Bises et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Un magnifique gâteau que tu nous présents là et en parfaite harmonie avec ta visite . Merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  3. Hum quel beau gâteau et merci pour cette belle visite guidée grâce à tes superbes photographies
    Bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. wahou il est superbe ce gâteau ! dommage qu'il soit oublié !

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais effectivement pas du tout ! Merci Isabelle de nous faire partager ton amour des traditions culinaires et de la culture :) Nous, c'était le théâtre antique d'Orange au programme... magnifique, il ne manquait plus que Roberto Alagna ! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Belle recette d'un gateau oublié et surtout merci pour la découverte de cet hotel particulier !

    RépondreSupprimer
  7. Tu as le chic de dénicher des petites pépites" là une découverte culturelle dans un quartier que je connais bien et très sympa et une gourmandise des plus alléchante .
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  8. Mise à part les fruit confit, je suis toute oui pour ce sublime dessert !!!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai travaillé tout près de la place St Georges il y a pas mal d'année et j'adorais ce quartier... Dès qu'on sort du métro, on est conquis !
    Bises et merci pour les photos et pour cette découverte du "parisien" que je ne connaissait pas et qui me plait bien avec tout ces fruits confits !!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que la bouche de métro donne sur cette place magnifique.

      Supprimer
  10. Une belle visite et une belle découverte avec ce gâteau que je ne connaissais pas !! Merci de nous faire partager ces instants !

    RépondreSupprimer