samedi 27 août 2016

Zaleti, biscuits vénitiens à la semoule de maïs

La semoule de maïs et les jaunes d’œuf confèrent à ces gâteaux secs une superbe couleur jaune, dont ils tirent leur nom, zaleti signifiant  jaune foncé en dialecte local. Les raisins doivent être au préalable trempés dans la grappa ou bien dans le rhum à défaut. Les biscuits sont friables comme des sablés, absolument pas durs.


 




Pour une trentaine
125 g de farine
125 g de semoule de maïs
120 g de beurre tempéré
90 g de sucre vanillé
2 jaunes d’œuf
100 g de raisins secs trempés dans la grappa








Mélanger les deux farines dans la cuve du robot muni de la feuille. Ajouter le sucre puis le beurre détaillé en petits morceaux. Dès que la pâte est à peine amalgamée, terminer par les jaunes. Il ne faut surtout pas corser la pâte. Intégrer les raisins, déverser la pâte sur le plan de travail protégé de film alimentaire. 




Former deux bûchettes de 2 cm d'épaisseur, les filmer et les réserver 1 h au frais. Trancher les bûchettes et les disposer sur 2 plaques de cuisson. 

Cuire 15 à 20 min à four préchauffé à 180°. 

Refroidir sur grille avant de les ranger dans une boîte en fer comme toujours.


Encore un petit tour à Venise, avec les emblèmes :



5 commentaires:

  1. J'ai de la grappa à la maison, je n'aurais pas pensé qu'on pouvait l'utiliser en cuisine tiens ^^

    RépondreSupprimer
  2. C'est un festival de recettes italiennes en ce moment sur ton blog, ce qui a tout pour me plaire ! Jolies vues de Venise, au moins vous avez eu un temps magnifique !

    RépondreSupprimer
  3. Nous nous sommes régalés à tout point de vue, j'ai envie de partager !

    RépondreSupprimer
  4. j'aime beaucoup ta recette, très originale avec de la semoule de mais
    bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je ne pourrai pas essayer tout de suite, mais avec la farine de maïs, j'essaierai :)

    RépondreSupprimer