mardi 8 mars 2016

Bo bun

Dans la lancée des nems impériaux, on poursuit avec les saveurs asiatiques. Attention, ne pas confondre le vermicelle de soja (amidon de haricot) qui sert à la préparation des nems et le vermicelle de riz (farine de riz) qui entre dans celle du bo bun. Il faut s'organiser et préparer tous les ingrédients avant de faire cuire les nems, pour ne pas être débordé. Nous étions trois en cuisine et ce n'était pas trop. 

Pour 4 personnes
4 nems impériaux
150 g de vermicelle de riz
Boeuf mariné
300 g de steack
1 gros oignon
2 cc de pâte de madras curry
2 cs de sauce soja
1 cs d'huile neutre
Légumes
2 poignées de germes de soja frais
2 carottes
1/3 de concombre
4 feuilles de batavia
Menthe, coriandre
Cacahuètes nature
Sauce
3 cs de nuoc mâm
1 cs de sucre roux
2 cs de vinaigre de riz
1/2 gousse d'ail écrasée




Placer le boeuf au congélateur une bonne heure pour qu'il se découpe facilement en très fines lamelles. Mélanger le curry avec le soja. Napper la viande de cette marinade. Détailler le concombre épluché et épépiné en petits bâtonnets, la carotte en fine julienne, ciseler la salade, les herbes et hacher l'oignon. 

Ne pas confondre vermicelle de soja & de riz, leur apparence est proche
Réhydrater le vermicelle de riz en le couvrant d'eau bouillante pendant 20 min dans un saladier. Préparer la sauce en réunissant tous les ingrédients.


Faire griller les cacahuètes et les concasser grossièrement. Honnêtement la prochaine fois, j'utiliserai des cacahuètes toutes prêtes, au secours. Pendant que les nems sont en train de frire, faire revenir l'oignon dans l'huile chaude, ajouter le boeuf mariné et laisser cuire une dizaine de minutes, en remuant régulièrement. Pierre a estimé que le boeuf était comme au restau. Dans de grands bols, répartir le vermicelle, les légumes et les fines herbes, ajouter les nems détaillés en trois ou quatre, le boeuf et les cacahuètes. Chacun arrose de sauce et savoure.


Pour cette recette, je me suis fortement inspirée du bo bun de la cuisine métisse et ne le regrette pas ! Le boeuf était vraiment sublime.

11 commentaires:

  1. que de délicieuses saveurs dans ce plat !

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour isa
    j'ai l'habitude de faire torréfier les cacahuètes pour les utilier en pâtisserie orientales
    il faut les mettre au four chad a 160°C 15 minutes environ ou un peu plus longtemps, ça dépend vous les aimez brunes comment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment n'y ai-je pas pensé, je fais la même chose pour les noisettes. Quelle idée bien plus simple !

      Supprimer
  3. Je ne peux que craquer, la cuisine asiatique je suis tombée dedans petite puisque je suis née en Indochine et j'adore tout simplement.Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Ça m'a l'air bien bon tout ça ! En tout cas, cela me met en appétit :-)

    RépondreSupprimer
  5. Ça m'a l'air bien bon tout ça ! En tout cas, cela me met en appétit :-)

    RépondreSupprimer
  6. Une fois de plus, je salive !! Merci Isa

    RépondreSupprimer
  7. J'adore le bo bun avec une préférence pour la version coco. c'est trop bon

    RépondreSupprimer
  8. ton bo bun a l'air si généreux! il me fait saliver !

    RépondreSupprimer