mercredi 23 mars 2016

Couronne royale pour Pâques

Une charlotte à la royale en forme de couronne pour Pâques. Grâce à Mercotte, ce dessert traditionnel, couramment réalisé autrefois et très apprécié a été réhabilité. On le voit de plus en plus sur la blogosphère. Tant mieux car il est délicieux et se prépare à l'avance. 


Pour un moule de 24 cm
Ingrédients biscuit
3 oeufs
60 g de sucre
60 g de farine
60 g de maïzena
Confiture de framboise
Appareil à charlotte
4 jaunes
30 cl de lait
1 gousse de vanille
3 feuilles de gélatine (6 g)
80 g de sucre
20 cl de crème
Quelques framboises
Gelée de pommes





L’appareil à charlotte : Tremper la gélatine dans un saladier rempli d’eau froide. Faire bouillir le lait avec la moitié du sucre et la vanille fendue et grattée. Laisser tiédir. Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange devienne pâle. Verser progressivement le lait sur les jaunes en fouettant rapidement. Reverser le tout dans la casserole, faire épaissir sur feu doux en remuant constamment le mélange sans dépasser 84°. 



Poser la casserole dans un saladier rempli de glaçons pour stopper la cuisson. Attendre 2 min. Ajouter la gélatine essorée. Une crème trop chaude empêcherait la gélatine de prendre. Remuer de temps en temps le mélange pour lui conserver son homogénéité. Mettre à glacer un bol au congélateur avec la crème et les fouets. Fouetter la crème très froide en Chantilly. Lorsque l'appareil commence à bien se figer, ajouter la crème fouettée et mélanger délicatement mais soigneusement l’ensemble. 



Le biscuit roulé : Fouetter les blancs en neige et ajouter le sucre en plusieurs fois. Verser les jaunes puis incorporer les deux farines délicatement à la spatule. Etaler cette pâte sur une plaque à génoise recouverte de papier sulfurisé. Enfourner à 200° pendant 8 min. Le biscuit doit rester blond. Rouler serré le biscuit avec le papier au sortir du four et le laisser refroidir. Le dérouler et étaler la confiture. Le rouler de nouveau très serré. Réserver au frais. 


Le détailler en tranches de 5 mm d'épaisseur. Garnir le pourtour d'un moule à savarin légèrement beurré. 



Verser la crème et incorporer quelques framboises. 


Terminer la base par des tranches de roulé aux framboises. 


Filmer et tasser à l'aide d'une corne pour bien égaliser. 


Réserver au frais au moins 2 heures.



Démouler en plongeant quelques secondes le moule dans l'eau très chaude. En fondant le beurre va permettre au gâteau de se détacher des parois. Glacer éventuellement la couronne avec de la gelée de pommes réchauffée. Cette fois-ci, je ne l'ai pas fait, je la trouvais bien ainsi. 

Encore un autre façonnage, pioché dans l'un de mes innombrables vieux bouquins.

11 commentaires:

  1. ah oui c'est top pour le Pâques, très bonne idée c'est super original
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Signe du temps qui passe, je me demande parfois si c'est vraiment une bonne chose d'avoir des "vieux bouquins".
    Surtout quand, maintenant, mes enfants me demandent si je n'aurais pas "ceci ou cela" dans mes vieux bouquins.
    Pourtant, je les ai achetés hier… Oui, mais c'était hier et hier est déjà loin… C'était… il y a longtemps déjà…

    Bon, alors, elle est où ma plaque à génoise ? Non mais ! La nostalgie n'est pas de mise au printemps !

    Jean-Michel 71

    RépondreSupprimer
  3. Wahou elle est sublime
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique Isa. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Très belle couronne, le roulé décore magnifiquement un entremet, bises.

    RépondreSupprimer
  6. elle est parfaite et ta petite poule j'adore :)

    RépondreSupprimer
  7. C'est vraiment très réussi en plus d'être délicieux, évidemment. La poule verte est trop craquante !!

    RépondreSupprimer
  8. Superbe !! Tu sais fêter Pâques dignement !

    RépondreSupprimer
  9. elle est parfaite rien à dire de plus !

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir,

    Je réalise, en ce moment même, cette couronne royale.
    J'ai préparé tout ce qu'il faut et en lisant «Gelée de pommes», je me suis dit : je n'en ai pas, je vais mettre de l'abricotine…
    Mais que ce soit l'une ou l'autre, la question reste la même : Où et quand utilise-t-on la gelée de pommes ou l'abricotine?
    Pouêt-Pouêt, ce n'est pas dit… Je vais donc faire comme si c'était pour moi.
    Dans l'appareil à charlotte, quelle utilité ? il y a déjà (suffisamment) de gélatine.
    Dans la crème Chantilly, pourquoi pas ! mais elle aura déjà sa tenue avec l'appareil à charlotte. Tout au plus, la serrer avec un peu de sucre glace.
    Alors que faire ? Quand ma couronne sortira du réfrigérateur, je passerai, au pinceau, une mince pellicule d'abricotine juste tiède sur le biscuit. Ce devrait lui donner une belle brillance assurée par un nouveau court séjour au frais.

    La cocotte, plus tard, reposera sur un nid de cristal aux reflets rouge pourpre glacé.

    Qu'en pense Isabelle, si elle ne dort pas au berceau de sa joie ? (paroles empruntées à Jacques Brel).

    Merci pour cette recette,
    Jean-Michel 71

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne question : c'est pour glacer au pinceau la couronne, tout à la fin. Il est vrai que cette fois-ci, je ne l'ai pas fait, je la trouvais bien ainsi. En allant sur charlotte royale, c'est plus explicite ! Excellente joournée et merci pour ton attention.

      Supprimer