samedi 12 mars 2016

Confiture d'ananas de Paname au Panama (1/2)

Je cuisine de plus en plus l'ananas même si je l'apprécie toujours autant frais. Pour un brunch, un peu de cette confiture parfumée sur du fromage blanc, le tout saupoudré d'éclats de cacahuètes et de noix de coco râpée, ce n'est pas mal du tout ...









Ingrédients confiture
500 g d'ananas paré
250 g de sucre
1 citron vert
1 gousse de vanille
1 bâton de cannelle







Détailler l'ananas en petits morceaux, en prenant soin de jeter le coeur fibreux. Verser dans une casserole, l'ananas, l'écorce et le jus du citron pressé, le sucre, la vanille fendue et la cannelle. Couvrir et réserver une nuit au frais. Le lendemain ajouter 10 cl d'eau, remettre le couvercle et laisser frémir tout doucement pendant 1 heure. Mettre en pot et conserver au frais. 


Avec cette recette je participe au défi confiture organisé par Emilie pour les trois ans de son blog Emilie sweetness.


On ne peut guère évoquer le Panama sans faire référence au canal. Projet mal ficelé, Ferdinand de Lesseps espérait pourtant renouveler le succès du canal à niveau de Suez. Or, la roche volcanique extrêmement dure de la Cordillère centrale était autrement plus difficile à creuser que le sable égyptien. Ajoutons un tremblement de terre, la fièvre jaune ainsi que la malaria causant la mort de 22 000 personnes, un immense abus de confiance orchestré pour attirer les investisseurs et il en est résulté un scandale financier. Si Ferdinand de Lesseps a échoué dans le percement de l'isthme de 70 km, son buste orne tout de même la place de France. 


Et les américains sont arrivés avec vaccins et projet de canal à écluses associé à un gigantesque lac  navigable, situé à 26 m au-dessus de la mer. Bref, je vous passe les détails très complexes pour moi du fonctionnement ... 


Les plus attentifs ne manqueront cependant pas de remarquer que le niveau de l'eau n'est pas le même que sur la première photo du canal puisque les bateaux gagnent le lac par trois paliers différents. 


Pendant qu'un bateau quitte le canal,


un autre se prépare à y entrer, sachant que la traversée va durer de 8 à 10 h. Ce qui m'a tout de même le plus surpris (bon d'accord, je suis naïve), c'est que le tarif de la traversée n'est pas calculé en fonction des coûts réels mais de l'économie octroyée en évitant de faire le tour de l'Amérique du sud !!! En moyenne, une traversée coûte la modique somme de 350 000 $. Mais si le canal rapporte chaque année 1 milliard de dollars, le tourisme est encore plus lucratif. Pratiquement pas de chômage ni d'impôts, un paradis fiscal attirant toutes les banques du monde entier, école et santé gratuites, l'économie du Panama est prospère.  


Au Panama, la noix de coco était fraîchement râpée et enrobée de sucre vanillé pour encore plus de gourmandise sur la confiture d'ananas. 


A tous les repas, de la noix de coco fraîche et des ananas mûrs à point, climat tropical oblige.



Un petit mojito tout de même avant de se quitter,



sous un ciel sans nuages. Pour la seconde partie, c'est par ici.


14 commentaires:

  1. quel talent tu as pour rédiger tes articles ! et cette confiture je craque bravo et bonne chance pour le concours ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai autant de plaisir à cuisiner qu'à rédiger !

      Supprimer
    2. ça se voit ! moi par contre j'avoue que j'adore cuisiner et prendre les photos mais j'ai tendance à écourter la rédaction des articles ;)

      Supprimer
  2. la confiture est délicieuse et avec ton article j'ai voyagé et appris beaucoup de choses..merci Isabelle
    bon weekend

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour isabelle
    cette confiture est sublime et j'aimerais bien goûter
    merci pour la recette

    RépondreSupprimer
  4. Quelles belles photos et quelle chance tu as de voyager autant ! Bises Isabelle et excuse-moi si je suis absente de ton blog pendant les 3 prochaines semaines, j'ai des petits soucis "moteurs", l'explication ici : https://mamouandco.wordpress.com/2016/03/11/pizza-marguerite/ ;)

    RépondreSupprimer
  5. Une bien belle confiture et merci pour la petite histoire
    Bon samedi
    bises

    RépondreSupprimer
  6. Je te souhaite bonne chance pour ce défit! Ta confiture est magnifique. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connais pas la confiture d'ananas mais ça me tente bien avec le bâton de cannelle pour l'agrémenter. Que de profits dans ces passages comme le canal de Suez (dont nous aurions du en garder la jouissance...) mais bon il n'y a qu'en France que ça soit gratuit "la mer" et la pollution.
    Bon courage pour ta participation qui est très chouette

    RépondreSupprimer
  8. C'est vraiment original, j'aime beaucoup, bravo !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
  9. Voilà un pays que je ne connais pas du tout, mais de son canal à sa gastronomie tropicale, tout est intéressant. La confiture d'ananas, j'en fais une un peu semblable à la tienne et c'est un régal ! (La plage de l'hôtel est tout à fait à mon goût également...)

    RépondreSupprimer
  10. Waoh, cette confiture d'ananas me tente beaucoup. Et toutes ces photos de ton voyage au Panama... Eh bien ça me tente aussi ;)
    Merci pour ce gourmand partage,
    Andréa

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour la confiture qui m'a l'air délicieuse, je n'en ai jamais fait et tu me donnes envie et merci pour ce joli voyage !!

    RépondreSupprimer