vendredi 24 octobre 2014

Ricotta maison

Le terme ricotta qui signifie "recuit", indique qu'à l'origine ce fromage est fabriqué avec les résidus de fabrication d'autres fromages. On y  ajoute du lait puis le tout est de nouveau porté à ébullition. Ca fait plusieurs années que Maryline m'a offert "Yaourts & fromages frais maison", paru aux éditions Larousse. J'avais repéré la recette de la ricotta et puis le temps a passé jusqu'à ce que Diana me donne de nouveau envie d'essayer. C'est intéressant de préparer soi-même la ricotta, notamment pour les nombreuses recettes salées et sucrées qui en comportent, pour son coût moindre et surtout si l'on oublie systématiquement d'en acheter ! C'est hyper simple à faire mais c'est assez long à égoutter, c'est pourquoi il vaut mieux en préparer une bonne quantité.









Pour 500g de ricotta
2 litres de lait entier
1 cc de sel
10cl de jus de citron (2)






Dans une grande casserole, faire chauffer le lait avec le sel et le citron jusqu'à ce qu'il atteigne entre 75 et 80°. Laisser refroidir complètement : compter plus d'une heure. 


Tapisser la passoire d'une mousseline. 


Y verser le contenu de la casserole et attendre tranquillement. Ne pas jeter le petit lait qui peut servir pour préparer du pain.


Avant de laisser la ricotta s'égoutter pour une nuit au frigo, je l'ai transférée dans une passoire plus petite afin de prendre moins de place. 


Consommer la ricotta dans les 3 jours. Pour une ricotta plus onctueuse, on peut ajouter avant de chauffer le lait 200g de crème fraîche épaisse. 


La ricotta étant légèrement friable, mieux vaut ne pas l'égoutter trop longtemps afin de ne pas la rendre trop sèche. Elle s'utilise dans la cassate sicilienne, les cannelloni aux épinards, les feuilletés au thon, la torta rustica, les lasagnes aux épinards, le gâteau moelleux à la ricotta, les cannoli  ...

11 commentaires:

  1. Super recette je la mets précieusement de côté ,merci pour ce partage chère Isca,
    Bon we
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  2. J'en fais également et c'est vrai que c'est excellent, pour plein de bonnes recettes...
    Bonne journée, bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour le témoignage ! Je suis vraiment contente que mon billet a pu être utile pour toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous tes billets me sont utiles, les recettes comme les retours de tes voyages.

      Supprimer
  4. J'en ai déjà fait une fois mais sans chauffer le lait, mais ta méthode a l'air d'être mieux. A essayer !

    RépondreSupprimer
  5. Alors là, il faut que tu m'expliques, je suis peut-être dans l'erreur ! (et je viens d'en refaire justement... ) Je croyais, d'après les explications de Mari-Claire du blog que tu connais bien, que c'était du fromage frais que je faisais et non de la ricotta, qui se fait à partir du petit-lait récupéré en faisant le fromage frais justement (que j'ai congelé pour essayer dans faire d'ici 4 fromages frais !!). Je me trompe alors, je fais de la ricotta ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans une fabrique de fromage, la ricotta qui signifie "recuit" se fabrique effectivement avec du petit lait auquel on ajoute du lait frais. Se forme alors à la surface, une écume de caséine que l'on recueille et que l'on égoutte. C'était pour ne pas gâcher. Cela revient au même de procéder directement à partir du lait. La ricotta a un goût neutre, elle entre dans la préparation des plats, tandis que le fromage blanc est plus goûteux : on y ajoute des petits-suisses et de la crème fraîche, il se consomme directement.

      Supprimer
    2. Donc, si je résume, ce que je fais moi avec du lait, c'est bien du fromage frais, mais je peux l'utiliser comme de la ricotta !! (ce que j'ai d'ailleurs déjà fait ;) ) Merci Isabelle :)

      Supprimer
  6. Isabelle, est-il possible de faire de la ricotta avec du lait demi-écrémé, STP ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux me permettre, je passais par là ;) En panne de lait entier il y a quelques jours, j'ai voulu tester avec du lait demi-écrémé... eh bien, j'attends toujours que le lait caille ! ça n'a pas marché pour moi ;) Mais peut-être qu'il y a un truc et là, je prends :)

      Supprimer
    2. Je n'ai jamais testé avec du lait demi-écrémé mais je pense que dans ce cas, il faut mettre plus de présure, de citron ou de vinaigre pour que le lait caille. De toutes façons, le résultat sera moins onctueux.

      Supprimer