dimanche 23 novembre 2014

Ardéchois

Ce gâteau très moelleux se sert accompagné d'une saucière de crème anglaise ou d'une Chantilly enrichie de brisures de marrons glacés.


Pour un moule de 22cm
4 oeufs
100 g de beurre pommade
250 g de crème de marron

100 g de chocolat 
80 g de sucre
100 g de farine
2 bouchons de rhum
1 cc de levure chimique
1 pincée de sel
1 noisette de beurre
Glaçage au chocolat

20 g de cacao
170 g de sucre
10 cl de crème liquide 30%
1 feuille de gélatine (2 g)




Fondre le chocolat au bain-marie et ajouter le sucre en mélangeant bien pour le dissoudre. Travailler le beurre avec la crème de marron et le rhum. Incorporer les oeufs un à un puis le chocolat fondu. Tamiser la farine avec la levure et le sel puis l'ajouter à la préparation en mélangeant sans insister. Verser le tout dans un moule à manqué beurré. Enfourner à four préchauffé à 180° pour 25 min. Attendre 10 min avant de démouler.  Lorsque le gâteau est complètement refroidi, le placer au congélateur pendant 30 min pour faciliter le glaçage.



Préparer le glaçage : Ramollir la gélatine dans un saladier d'eau très froide. Verser le sucre dans une petite casserole et le mouiller avec 130 g d'eau. Porter à ébullition puis ajouter la crème et le cacao. Remuer hors du feu avec une spatule afin d'éviter les bulles (ne pas utiliser de fouet). Dès que le mélange épaissit, incorporer la gélatine fortement égouttée. Attendre que le glaçage descende à 28°. Cela prend une bonne demi-heure. Sortir le gâteau du congélateur et le placer sur une grille. Verser de haut le glaçage vers le centre. Il va se répartir. Égaliser les côtés et laisser prendre. 


Si l'on a le temps, former un petit grillage en chocolat pour décorer. 

6 commentaires:

  1. Il a l'air terrible !! Quelle merveille !
    Bon après-midi, bises.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis votre blog depuis quelques temps et j'utilise vos recettes ... Merci pour ce partage et vos belles et délicieuses recettes.
    Mon fils aime cuisiner.Il voudrait un renseignement sur le choix d'ustensiles de cuisine. Il voudrait faire la pâte à pizza, des brioches ... donc avoir un pétrin. Il ne possède pas de robot et à peu de moyen.
    Sera-t-il satisfait avec un Magimix ou faut-il qu'il s'achète spécialement un robot à pâtisser ? Faut-il mettre le prix pour être satisfait?
    j'espère avoir été claire dans mes explications. Merci de prendre le temps de me lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,
      Tout d'abord merci pour votre gentil message. En ce qui concerne le pétrin, je ne peux que conseiller le Kitchen-aid. Le magimix possède un couteau et ne pétrit pas mais mixe. Tout ce que je peux dire est que c'est un réel investissement. Je possède le mien depuis 10ans et il fonctionnne tous les jours, je dis bien tous les jours (et il est même tombé : aucune réparation n'a été nécessaire). Il m'a été conseillé par un chef du Ritz qui estime qu'il est mieux que le Kenwood, ce dernier ayant un problème de courroie dans la conception. C'est vrai que cela représente un coût ... Oui, il faut mettre le prix car le pétrissage réclame de la puissance. Voici mon avis !
      Bonne soirée.

      Supprimer
  3. il est magnifique merci pour cette recette
    Bisous

    RépondreSupprimer