vendredi 30 mars 2018

Pain de surimi à la tomate

Autant vous dire que je suis la seule à consommer du surimi à la maison. Je sais, c'est chimique, industriel, mauvais pour la santé,  tout ce qu'on voudra mais de temps en temps, j'aime transgresser. Dans le même esprit que l'emblématique pain de lotte des années 80.  












Pour 1 moule de 22 cm
3 oeufs
150 g de crème liquide entière
200 g de surimi en bâtonnets
70 g de concentré de tomate
50 g de comté râpé
2 belles échalotes
Sel, piment d'Espelette
1 noix de beurre
Sauce
Crème liquide légère
1 filet de citron
Ciboulette
Sel, piment d'Espelette







Faire revenir les échalotes finement ciselées au beurre. Mélanger les œufs avec le concentré de tomate, allonger avec la crème, ajouter le comté râpé et les échalotes, bien assaisonner. Verser  une louche de crème au fond du moule beurré, aligner une rangée de surimi, recouvrir de crème puis de bâtonnets de surimi et ainsi de suite jusqu'à épuisement. Cuire 40 min au bain-marie dans un four préchauffé à 180°. Mélanger les ingrédients de la sauce et servir tiède ou froid.


17 commentaires:

  1. j'aime aussi de temps en temps
    viens on va aller en manger toutes les 2 na !

    ps euh "chimique "pas forcement y a surimi ET surimi en fait
    regarde les étiquettes y en a du bon sans trucs chimiques ni glutamate ni conservateur ni colorant artificiel ni
    et tu sens vraiment la différence en bouche et en goût (me rappelle plus la marque )
    merci pour la recette et bon vendredi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pf ici z'aiment pas non plus les terrines pfffffffffffffffffffffff

      Supprimer
    2. Pour tout dire, j'évite de regarder la composition ...

      Supprimer
    3. ben justement y en a de très très bons !

      Supprimer
  2. Un pain original mais je passe mon tour pour aujourd'hui
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  3. Ce pain est magnifique! Il va faite sensation sur la table de Pâques. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  4. je ne sais pas à quand remonte la dernière fois où j'ai mangé du surimi. Sans doute un piquenique d'école ! écoute tu as bien raison de te faire plaisir de temps en temps ! surtout que ton pain de surimi a l'air excellent !

    RépondreSupprimer
  5. J'en achète très rarement mais cela m'arrive quand même. Et là, je dois dire que cette terrine façon pain de lotte (en moins cher et bien plus rapide à faire) me tente terriblement ! Je pourrais même bien la mettre au menu du week-end... Bravo pour l'idée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai mise au menu du week-end... Merci et à demain !!

      Supprimer
  6. Je ne pensais pas que tu mangeais du surimi :) De temps en temps, cela ne fait pas de mal. Ta terrine est superbe, j'aime les rondelles de surimi à la coupe, elles me font penser à des tentacules de poulpe ! Bises et joyeuses Pâques !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, je dois en acheter une fois tous les deux ans, mais d'un autre côté, je n'ai aucun interdit alimentaire.

      Supprimer
  7. C'est une très bonne idée bien sympathique , merci pour ton appétissante recette, gros bisous , très bonnes Pâques 😗

    RépondreSupprimer
  8. Il existe du très bon surimi et ce pain est une entrée parfaite!!
    Bon weekend

    RépondreSupprimer
  9. et bien moi, j'adore, merci bisous bon we ma belle

    RépondreSupprimer
  10. trés joli à la découpe ; bien que je ne mange pas de surimi, pour toutes les raisons invoquées, je te suis sur le "une fois de temps en temps" et j'avoue que ce pain donne envie...

    RépondreSupprimer
  11. Oh là là, j'adore le surimi mais je n'en abuse pas pour les raisons que tu as cité. J'adore ta recette, c'est une excellente idée pour un buffet, je trouve !

    RépondreSupprimer