samedi 2 février 2013

Crêpes de la Chandeleur


Le 2 février est le jour de la Présentation de Jésus au  Temple et  la Chandeleur ou fête des chandelles, célèbre la reconnaissance par le vieillard Siméon du Messie « lumière pour éclairer les nations et la gloire d'Israël ». Les crêpes, ces « soleils » symbolisent la lumière comme le Christ.










Pour 15 crêpes
300 g de farine
60 cl de lait entier
3 œufs
30 g de sucre vanillé maison
1 pincée de sel de Guérande
45 g de beurre 

½ cuil à café de cannelle
Beurre pour la cuisson













Dans le bol du robot muni du fouet, verser la farine, le sel, le sucre, les œufs, la cannelle. Commencer à mélanger tout doucement et ajouter le lait petit à petit puis accélérer légèrement. Terminer par le beurre fondu. Procéder rapidement, la pâte ne doit pas être travaillée trop longtemps. Faire reposer 2 à 3 h ou mieux encore, une nuit au frais : de petites particules de beurre solidifié remonteront à la surface, ce qui ne nuit en rien au résultat. Si la pâte ne repose pas suffisamment, les crêpes se déchirent à la cuisson. Bien remuer la pâte avec la louche au moment de les cuire, allonger avec 10 cl d’eau, car la pâte a épaissi. Eviter le lait qui rendrait la pâte collante au moment de l’utilisation.

                        

Chauffer deux poêles à crêpes à revêtement antiadhésif de 26 cm de diamètre à feu vif, faire glisser une minuscule noisette de beurre et incliner la poêle pour recouvrir uniformément le fond. Verser une petite louche de pâte afin de former une crêpe ultra fine et laisser dorer la première face puis la retourner avec une spatule fine pour faire cuire l’autre côté. Poursuivre ainsi jusqu’à épuisement.

Avec cette recette, on peut préparer des crêpes Suzette ou bien des aumônières ...

4 commentaires:

  1. est ce que les beignets qui sont plutôt liés au carnaval sont rattachés à une tradition chrétienne?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, absolument. La veille du carême, on mange "gras", c'est mardi gras,jour de carnaval, les Cendres ayant toujours lieu un mercredi. Les beignets, riches en oeufs (et en huile) faisaient partie de la fête et étaient proscrits ensuite durant 40 jours.

      Supprimer
  2. Chère Isabelle, Tes crêpes ont l'air délicieuses.
    Je remplace le lait demi-écrémé par du lait écrémé et 100g de farine par de la fécule.
    J'utilise du beurre demi sel...mais je vais essayer le sel de guérande.
    Ma petite touche personnelle...un peu d'Amaretto ;-)

    je t'embrasse,

    Sabina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime tous les desserts avec de l'alcool même si je ne bois jamais de vin...A l'origine la recette comportait du rhum mais avec les enfants, j'ai pris l'habitude de le supprimer. L'amaretto doit donner un petit goût d'amandes qui devrait me plaire (d'ailleurs, j'en ai plein les placards, rapporté d'Italie, of course). Excellente idée.

      Supprimer