mardi 12 février 2013

Galettes de sarrasin

Demain, ce sera le mercredi des Cendres qui marque l’entrée en carême. Les cendres proviennent des rameaux de l’année précédente qui ont été brûlés. Pourquoi les cendres ? Se couvrir de cendres ou s'asseoir sur la cendre en signe de pénitence est une pratique souvent rapportée dans l'Ancien Testament. Il est d'usage ce jour là de consommer des crêpes...sans oeufs. Les galettes de blé noir ou de sarrasin n'en comportent pas traditionnellement mais je conseille d'en ajouter un sinon la pâte est difficile à travailler.







Ingrédients pour 15 galettes
200 g de farine de sarrasin
100 g de farine de froment
1 oeuf
1 cc de sel de Guérande
1 cs d'huile
700 ml d'eau froide
Eau gazeuse pour allonger
Beurre salé pour la cuisson                                                 











Mélanger au fouet les deux farines, le sel, l’œuf qui sert de liant et l’huile qui assouplit la pâte. Verser petit à petit l’eau froide. Lorsque tout est incorporé et que la pâte est lisse et homogène, fouetter énergiquement pour incorporer un maximum d’air. Couvrir et laisser reposer une nuit au frais. Chauffer deux grandes poêles et les graisser généreusement avec du beurre. Le fait d'employer du beurre salé empêche la pâte de coller. Allonger la pâte qui a épaissi avec de l'eau gazeuse. Bien mélanger. Verser une petite louche de pâte afin d’obtenir les galettes les plus fines possibles. Les retourner quand la première face est cuite et poursuivre la cuisson. Disposer les galettes sur une assiette et les recouvrir d’une autre assiette pour les maintenir au chaud. 


                

N B : Nous les aimons garnies de jambon blanc, d’un œuf légèrement battu, de champignons sautés et de fromage râpé, mais encore de jambon cru, champignons et câpres. C’est délicieux également avec des lanières de saumon fumé, un œuf et du gruyère râpé, garnies de chipolatas, d'épinards et de chèvre, d'oeufs brouillés. Bref, les galettes reviennent souvent à la maison. Servir très chaud avec une salade. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire