mardi 30 septembre 2014

Bollus

Le bollus est une spécialité belge et notamment de Chimay, appelée « chinois » à Paris. Si l’on n’a pas de fondant pâtissier sous la main, il suffit de faire une glace royale avec du sucre glace et un peu de blanc d’œuf. 






Pour un cercle de 25cm
25g de cassonade
50g de raisins secs
Gelée de pommes 
Fondant pâtissier
1 noix de beurre





Prélever un petit morceau de pâte, l'étaler en 1 disque dont on va chemiser le cercle beurré et posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou d'une feuille de silicone. 


Etendre la pâte restante au rouleau de manière à former un rectangle de 35 x 25. Saupoudrer de cassonade. 


Etaler la crème pâtissière "spéciale viennoiserie" sur le rectangle en veillant à laisser 1cm sans crème sur le bord inférieur puis parsemer avec les raisins. 


Rouler la pâte en allant du haut vers le bas, en serrant bien. Déposer sur une planche à découper et transférer au congélateur 15 min (pour faciliter la découpe). 


Sortir le rouleau du congélateur et découper environ 12 tranches épaisses que l’on dépose au fur et à mesure dans le cercle. 


Laisser lever 1h30. Préchauffer le four à 190°. Cuire environ 40 minutes. Attendre 5 minutes avant de décercler.



Glaçage : Tiédir la gelée de pommes et l’étaler au pinceau. Chauffer le fondant à 37° et à l’aide d’une spatule, faire des « va et viens » au dessus de la brioche.

C'est encore l'une de  mes innombrables "madeleines de Proust" : nous en achetions dans une pâtisserie de Chimay et c'était extraordinairement bon. Strictement rien à voir avec les chinois industriels tout secs. 

4 commentaires:

  1. Bonne idée pour le petit déjeuner ! Je note la recette, merci !

    RépondreSupprimer
  2. Demain sera noté le lien de ton blog sur mon billet, car je me suis inspirée de ta recette des sacristains...Me suis régalée !!! Alors Merci encore...car c'était trop bon ! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! Merci pour le lien, c'est très gentil.

      Supprimer