dimanche 7 septembre 2014

Ragoût de boeuf à la mode de Bourgogne (bourguignon)

C'est sous ce premier vocable que l'on retrouve cette recette dans les anciens livres de cuisine et notamment dans celui d'Alice Toklas. Si je n'ai pas lu cet ouvrage 20 fois, je ne l'ai jamais lu. "Un livre de cuisine, c'est un livre de culture et c'est presque un livre de philosophie dans un pays comme la France où manger n'est pas seulement se nourrir. La cuisine est même la clé de la France pour Alice Toklas et Gertrude Stein", peut-on lire sur la préface de cet ouvrage toujours édité. Un petit bijou. Je vous livre donc la recette en question avec quelques modifications. J'ai notamment augmenté les proportions car il faut une certaine quantité pour que le plat soit goûteux.




Ingrédients
2 kg de paleron
1cc de saindoux
100g de lardons salés
1 gros oignon
2 gousses d'ail
1 bouteille de Bourgogne
1cs bombée de farine
1 bouquet garni
1 pincée de muscade
1 livre de champignons
Sel, poivre





Faire fondre le saindoux dans une cocotte (antiadhésive). Quand il fume, faire revenir les lardons et les retirer. Placer les morceaux de viande coupés en gros cubes et les faire dorer de tous les côtés. Ajouter l'oignon râpé et lorsqu'il est transparent, singer avec la farine. Ajouter le vin, l'ail écrasé et le bouquet garni. Saler et poivrer, ajouter la muscade, couvrir hermétiquement et cuire à feu doux pendant trois heures et demie. 


Pour ma part, je l'ai fait cuire trois heures la veille, mis au frais, dégraissé et remis à cuire 2h30 : il était extrêmement fondant avec une sauce onctueuse. Faire sauter à part les champignons coupés en quatre et les ajouter au plat avec les lardons 15 min avant le service. 

Je sers le bourguignon avec des pommes de terre vapeur et des haricots verts. Admirable plat selon Alice Toklas.


1 commentaire:

  1. PHILOSOPHIE

    "Un livre de cuisine, c'est un livre de culture et c'est presque un livre de philosophie" ?

    Cuisine et philosophie sont deux nourritures également appréciables. Mais aucune ligne tirée d'un manuel de philosophie ne fera jamais déglutir .

    Magie des recettes d'Ici et d'Isca , et de leurs illustrations, qui donnent des couleurs à nos vies et à nos envies.

    Si nous sommes quelques uns à consulter le blog d'Ici et d'Isca , c’est peut-être parce que nous devons à la chance et à l’éducation de connaître ce que , dans les jours de solitude ou de joie, peut apporter un bon plat : être porté au-dessus de soi-même en incorporant à notre mémoire vivante , par une alchimie personnelle, quelque chose qui fait notre bonheur, au-delà de la banalité de nos vies quotidiennes.

    Les seuls mots qui m'aient jamais fait saliver, ne cherchez pas , ce sont les cinq qui suivent .

    "A table , c'est servi ! "

    Patrice
    NANCY


    RépondreSupprimer