samedi 1 août 2015

Récap 23 : Florilège gourmand

Il s'agit ici d'une sélection des recettes particulièrement appréciées à la maison. Recettes réalisées depuis des années et des années et qui sont régulièrement réclamées par mes proches, recettes traditionnelles qui ont fait leurs preuves. A ce titre, je laisse Imre Gundel (1927-1993), grand cuisinier hongrois s'exprimer :" Il est heureux que la gastronomie soit le plus conservateur des arts. Nous ne cherchons pas le nouveau, le bizarre, la cacophonie des goûts, la disharmonie des couleurs à tout prix. Au royaume des saveurs, nous ne suivons pas les chemins souvent hallucinants et inquiétants de toutes les tendances à la mode. Les yeux et les oreilles de l'homme sont prêts à tout, mais on n'avale pas, et avec plaisir, n'importe quoi !"


Recette d'un membre de la famille d'origine arménienne, elle est excellente. Petite, j'ai goûté ce tarama et j'avoue n'en avoir jamais testé d'autre, tellement il me semble parfait.

Elle trône systématiquement sur mes buffets. Des carottes, des courgettes et beaucoup d'échalotes. Simple et bon.

A condition d'apprécier la gelée, cette terrine fait son petit effet avec ses poireaux tendres bien rangés.

C'est toujours spectaculaire de présenter un saumon entier, succès garanti. 

Ce plat est l'un des favoris de mes ados, ils en redemandent été comme hiver. C'est aussi la recette qui a le plus de succès sur le blog. Surprenant, non ? 

Ce sont les messieurs qui apprécient particulièrement ce dessert. Quant à moi, j'en suis folle. Tant qu'il y en a dans le frigo, je n'arrive pas à m'arrêter, c'est une catastrophe. 

C'est THE gâteau de ma famille, celui qui était attendu lors des réceptions de ma mère, préféré de loin aux pièces montées du pâtissier. 

Frais et moelleux, esthétique, c'est du grand art. Que l'on ne vienne pas me parler de fraisier destructuré, revisité ou je ne sais quelle invention, il n'y a rien à améliorer dans cet entremets. A ce titre, je reprends ce qu'en dit l'excellent blog Du miel et du sel : "  Le fraisier fait partie des grands desserts mythiques et indémodables. Une génoise moelleuse, imbibée d'un sirop parfumé. Une crème mousseline onctueuse au goût de beurre. Des fraises fraîches, acidulées et fruitées. Et une couverture de pâte d'amandes pour la douceur. Non, je n'ai pas l'outrecuidance de le déstructurer, ni de le réinventer. Pourquoi donc, puisqu'il est déjà parfait comme il est ? " Je n'ai rien à ajouter.

Pour une cérémonie, il s'est déguisé en missel, les yeux de ma fille brillaient. 

L'alliance de la pâte à choux et du praliné, c'est délicieux. Tout le monde aime ce dessert, en général. 

C'est mon bébé, THE pain d'épice maison parfumé à l'orange que je prépare en quantité lors de la fête éponyme. Je l'apprécie particulièrement en automne avec des poires au vin ou une compote de mirabelles.



Pas moins de 16 pains au mois de novembre, soit 4 fournées de quatre. Comme ça sent bon dans la maison, à ce moment là !

10 commentaires:

  1. Quel beau récapitulatif! Tu réalises de vraies merveilles. Bisous. Sylvie.

    RépondreSupprimer
  2. un très beau récap tout me plait sauf les rognons on ne mange pas d'abats et le baba au rhum olalal j'adore aussi, je suis d'accord avec Imre Gundel, la cuisine ce n'est pas tout et n'importe quoi, bises

    RépondreSupprimer
  3. Une petite préférence pour "florilège" au lieu de best of…je trouve ça plus joli !

    RépondreSupprimer
  4. que de bonnes choses chez toi , bisous

    RépondreSupprimer
  5. Un feu d'artifice de plats bien mis en valeur! tout est magnifique !
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  6. Le saumon poché est une pure merveille! Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Je vote pour la 2 !!! En toute connaissance de cause, hi, hi ! :) Bises Isabelle

    RépondreSupprimer
  8. J'ai un gros faible pour ton apin de mie accompagné d'une compote de mirabelles...Biz

    RépondreSupprimer
  9. Que de belles recettes...J'adore le baba au rhum et je rêve de faire un paris-brest aussi bon que celui que je mangeais petite;)

    RépondreSupprimer