samedi 22 août 2015

Confiture de mûre

Le prix de revient de la confiture de mûres sauvages ne comprend guère que celui du sucre, car à la campagne, les mûres sont à qui les cueille. Mais il convient d'ajouter l'inconvénient des ronces qui vous enlacent pour mieux vous lacérer la chair. Pellaprat conseille d'utiliser trois quarts de livre de sucre par livre de mûres, et je trouve que c'est idéal. Les mûres étant très peu aqueuses, je les fais macérer dans le sucre plus de 24 heures pour qu'elles aient le temps de rendre tout leur jus. 











Ingrédients
2 kgs de mûres 
1,6 kg de sucre
1 citron










Prendre son pot à lait et profiter de la promenade pour le remplir.



Mélanger les mûres et le sucre dans une bassine avec le jus de citron. Couvrir et attendre que le sucre soit totalement fondu. 



Cuire en remuant à la spatule de temps en temps, sur feu modéré d'abord et plus vif ensuite. Compter une vingtaine de minutes à partir de l'ébullition. On obtient une marmelade que les enfants aimeront. Verser dans les pots, visser le couvercle et retourner. 



Sur du pain ou un yaourt, le matin au petit-déjeuner ...

16 commentaires:

  1. Je vais en faire ce matin je vais tester ta recette.
    Bonne journée
    bises

    RépondreSupprimer
  2. c'est un délice cette confiture ma maman fait beaucoup de pots chaque année du coup je mange les siens et ne le l'ai jamais réalisé bon week-end isabelle ;)

    RépondreSupprimer
  3. Mercii pour cet belle recette de confiture maison, je n'en ai jamais fait et grace à toi je vais y remédier ^^
    Je vais aller faire un tit' tour à la campagne moi lol
    bizzz

    RépondreSupprimer
  4. On met la même quantité de sucre ;) C'est juste parfait, ni trop sucré, ni pas assez pour qu'elle se conserve bien :)

    RépondreSupprimer
  5. Ah, ce n'est pas juste, non seulement la confiture de mûres est ma préférée, mais j'adorerai aussi d'aller les cueillir dans les bois ...

    RépondreSupprimer
  6. Un délice sur les tartines du matin :) bisous et bon week-end !

    RépondreSupprimer
  7. Un retour en enfance où "on allait aux mûres" avec ma grand mère avec le pot à lait à la main.
    Malheureusement les mûres ne sont pas trop belles cette année...très petites et sèches

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, c'est un retour à l'enfance. J'y allais pour ma part avec ma mère et mes soeurs.

      Supprimer
  8. Je fais de la gelée car mon mari la préfère ainsi ! C'est délicieux, et je retiens ton idée de pot à lait, c'est bien pratique, j'ai toujours celui de ma grand-mère !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est amusant car le mien c'est le contraire : il déteste par exemple les veloutés et n'aime que les soupes avec morceaux. Pour la confiture, c'est pareil : il n'apprécie pas la gelée de groseille et aime énormément la confiture. Bref, nous nous adaptons !

      Supprimer
  9. je prend bisous patricia

    RépondreSupprimer
  10. La confiture liée à l'enfance !!! Tu me régales !

    RépondreSupprimer
  11. Cette confiture de mûres me rappelle moi aussi des souvenirs d'enfance, des cueillettes au bord des chemins...et un régal sur les tartines du petit déj !

    RépondreSupprimer
  12. Très jolie confiture, elle me donne envie de reprendre un petit déj' =)

    RépondreSupprimer
  13. Des mûres cette année il en restera des centaines de kilos dans nos forêts et sentiers de nos campagnes (Evitez le long des routes et chemins fréquentés par la circulation). Moins qu'en 2013 mais il y en a des kilos !!!!! Les cueillir est encore le meilleur moment de la recette de cette excellente confiture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous avons en effet cueilli les mûres en bordure de la forêt des Landes, dans l'odeur des pins !

      Supprimer